Citoyens vigilants : l’inscription désormais possible en ligne

01 juillet 2019

Ça évolue dans le domaine de la sécurité, fonction régalienne rappelons-le, c’est à dire du ressort exclusif de l’État et doit être gérée par lui. Ainsi, une enquête nationale vient-elle d’être lancée pour estimer la qualité du lien entre la population et les forces de sécurité intérieure. Des liens récemment mis à mal pour les raisons que l’on connaît, mais qui ne doit pas non plus remettre en question le rôle et les missions dont on ne parle pas forcément mais qui nous permettent aujourd’hui de vivre dans un pays en paix.

Lien entre la police nationale
et la population : l’enquête

“La police de sécurité du quotidien : protéger, garantir et servir“. Tel est le slogan retranscrit sur l’affiche officielle évoquant cette enquête. Parce que la police, c’est aussi les tâches de l’ombre du quotidien, menées par les agents de la gendarmerie ou de la police nationale en fonction des zones de compétence, ou encore par les policiers municipaux.

Et il est même parfois fait appel à la population pour aider les forces de police dans cette quête des délinquants et autres malfaiteurs malfaisants.

Citoyens vigilants : s’inscrire par Internet

Ainsi localement, on connait le dispositif Citoyens vigilants, qui séduit de plus en plus dans les quartiers pavillonnaires et permet des résultats non négligeables en matière de prévention voire de résolution d’enquête. Ce service évolue aujourd’hui avec la possibilité de s’inscrire par Internet, sur le lien suivant tinyurl.com/y2gt8xnb. Tapez ce lien dans la barre Google de votre ordinateur et vous tomberez directement sur la page d’inscription en ligne.
Jusqu’à maintenant, seul était possible (et il le demeure bien sûr) le téléchargement du bulletin d’inscription.

Rappelons que le dispositif des Citoyens vigilants, mis en place par la Ville, en partenariat avec la Police nationale, consiste pour un riverain d’un quartier quelconque de Fréjus de faire remonter auprès des forces de l’ordre une info, un élément a priori suspects (véhicule suspect faisant du repérage, des marquages au sol, des démarcheurs ou autres personnes peu habituées à être vues dans le quartier et au comportement bizarre…) à prévenir le(s) référent(s) du secteur, qui répercuteront ces renseignements auprès des responsables de la Police municipale en charge du dispositif.

De Fréjus… à Marseille

Il ne s’agit pas de « délation, souligne Patrick Renard, adjoint au maire à la Sécurité publique. Ces signalements s’inscrivent dans un cadre préventif, avec l’ambition de décourager les potentiels cambrioleurs de (re)venir commettre leurs méfaits ».

Plusieurs centaines de Fréjusiens ont adhéré au dispositif dans tous les quartiers où celui-ci est mis en place. Et l’entraide civique continue d’augmenter à l’image de ces chiffres présentés rien que pour le quartier de Saint-Aygulf, pionnier en la matière (augmentation de 20 % en un an, de 260 personnes à 313).

Et de signalements qui permettent même parfois aux différentes brigades de mettre hors d’état de nuire de véritables gangs de malfaiteurs : ce fut ainsi le cas récemment à Marseille, à partir d’une simple info partie de Fréjus…

Sécurité Commerces 83 :
mis en place par la CCI
en partenariat avec la Police nationale

Dans ce chapitre “sécurité“ encore, et au moment où la population fréjusienne va tripler sur la période estivale, amenant des touristes mais également quelques autres personnes aux intentions moins honnêtes, arrêtons également sur un nouveau dispositif, uniquement à destination des commerçants celui-là. Il est présenté par le major Patrick Cofino, de la Police nationale : « C’est le dispositif “Sécurité Commerces 83“, mis en place par la CCI du Var. Lorsqu’un délit (vol à main armée, vol à l’étalage, escroquerie) est signalé, les commerçants adhérents au système en sont immédiatement informés au moyen d’un SMS, de manière à prendre à leur tour toutes les précautions d’usage. » (+ d’infos sur le site de la CCI).

 

Tranquillité vacances : partez quand vous voulez

Enfin, l’opération Tranquillité Vacances continue bien évidemment, « étendue à l’année », précise encore le major Cofino. Les personnes ayant prévu de quitter leur logement pour une certaine période peuvent ainsi le signaler auprès des forces de l’ordre, Police nationale ou Gendarmerie, qui organiseront une surveillance accrue du domicile au moyen de patrouilles plus assidues.


+ d’infos / inscriptions. CITOYENS VIGILANTS
Police municipale - Tél. 04 94 51 97 00 / mail. citoyens-vigilants@ville-frejus.fr /
Télécharger le bulletin d’inscription
Inscription en ligne -> tinyurl.com/y2gt8xnb
Page dédiée sur le site internet de la ville ici >>> 

Classé dans
Actualité générale