Course pédestre (Valenti 3e aux 10 Km de Tamaris) et VTT (PFP victorieuse à Novo Mesto) : les Fréjusiens brillent en individuel !

05 octobre 2020

Les sportifs fréjusiens - y compris ceux d'adoption - brillent sur tous les terrains. On l'a vu dans un autre article sur le plan des sports collectifs, on le constate aussi sur le plan individuel.

Ainsi, l’Amséliste Stéphane Valenti a pris la 3e place des 10 Km de Tamaris à La Seyne, devenant par là-même champion du Var de la spécialité, tandis que la “Fréjusienne“ d’adoption – puisqu’elle réside avec son compagnon, Julien Absalon, dans la cité romaine -, Pauline Ferrand-Prévot s’est adjugée l’épreuve de Coupe du monde de VTT cross-country en République tchèque.

Le “quadra“ est toujours là !

Venu en famille avec son épouse Manuella et ses deux filles sur la course de Tamaris, organisée par le club de La Seyne, Stéphane Valenti, pour sa course de rentrée, a fini 3e du scratch et remporte du coup le titre départemental des “10 bornes“. À « 41 ans ¾ », comme il le dit lui-même, le champion fréjusien, qui entame sa 28e saison sous les couleurs de son club de toujours, l’AMSL Fréjus, répond toujours présent, bouclant ce 10 km, qualificatifs pour les “France 2020“ de la distance.

Pour Stéphane Valenti, comme pour son épouse Manuella, le plus important était encore de pouvoir accrocher un dossard et reprendre le départ d'une course (photos © D.R Facebook Stéphane Valenti)

Il a ainsi bouclé ces 10 kilomètres en un tout petit peu moins de 31’ (30’48 très exactement), à une minute tout rond de son meilleur chrono personnel sur la distance (29’38). « Déjà ça fait bizarre mais aussi super plaisir de remettre un dossard après autant de temps sans RACE. En fait, je me trouve dans un cycle de “bourrinage“ avec 104 km dans la semaine. Il y a un manque cruel de rythme et J’ai logiquement été lâché à la mi-course. » En adoptant le même rythme de pulsations que s’il avait couru un semi, Stéphane Valenti est progressivement revenu sur la tête de course à partir du 7e kilo, mais il lui aura manqué quelques secondes au final.

Le sociétaire fréjusien, qui l’avait emporté sur cette même course en 2018… mais avec plus d'1’30 supplémentaire au compteur, est donc tout particulièrement satisfait de ce titre de champion du Var du 10 km. Un nouvel accessit à son formidable palmarès !

Pauline Ferrand-Prévot :
semaine au top à Novo Mesto

Un palmarès exceptionnel, la vététiste “fréjusienne“ d’adoption, Pauline Ferrand-Prévot – que l’on a souvent l’occasion de croiser sur les routes de l’arrière-pays de la cité romaine entre autres selon ses cycles d’entraînement – a dignement fêté le premier anniversaire de sa renaissance scellée par un titre mondial le 22 septembre 2019 à Mont-Saint-Anne (Canada).

Toujours au top niveau, la championne du monde de VTT, spécialité cross-country ! Pauline Ferrand-Prévot remettra sa couronne mondiale en jeu en fin de semaine dans la station autrichienne de Leogang (photo © D.R. Facebook Pauline Ferrand-Prévot)

Dans une saison largement tronquée par la pandémie mondiale que nous traversons tous, la Coupe du monde UCI de cross-country a perdu six courses - Losinj (Croatie), Fort William (Grande-Bretagne), Vallnord (Andorre), Mont-Sainte-Anne (Canada), Val di Sole (Italie), de Lenzerheide (Italie) et Les Gets (France) ont toutes été annulées – et s’est retrouvée avec deux étapes, toute la semaine passée à Novo Mesto, en République tchèque.

Deuxième à l’occasion des deux short track (course en préambule avant l’épreuve même de Coupe du monde), PFP s’est classée 3e de la première course comptant pour cette Coupe du monde jeudi derrière la Française Loana Lecomte et la Néerlandaise Anne Terpstra.

Même podium pour la seconde course “officielle“ dimanche, mais les deux Françaises auront inversé leurs places, Pauline Ferrand-Prévot se voyant enfin récompensée de tous les efforts fournis au fil de la semaine.

Dès ce début de semaine, la championne française a gagné l’Autriche et Leogang (Salzbourgerland), station située tout juste à l’est du Tyrol autrichien qui accueillera en cette fin de semaine les championnats du monde de VTT, pas seulement de XCO (cross-country), mais également de descente (DHI).

Pauline Ferrand-Prévot discute avec sa dauphine, la Néerlandaise Anne Terpstra (photos © Red Bull TV)

Classé dans
Sport