Couvre-feu avancé à 18h : à Fréjus, les premières incidences

09 janvier 2021

    Ce samedi 9 janvier, le taux d’incidence dans le département du Var a largement franchi le seuil des 200 cas pour 100.000 habitants et risque d’augmenter encore dans les prochains jours. 

Dans ce contexte, le préfet du Var a décidé d’avancer le couvre-feu à 18h à partir du mardi 12 janvier 2021.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Confinés de 18h
à 6h du matin

Ainsi, à compter du MARDI 12 JANVIER, dans le Var, les sorties et déplacements seront interdits de 18h à 6h du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Des dérogations sont prévues pour  :
- se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple),
- se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital,
- pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple),
- pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi),
-pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants,
- pour se rendre auprès d’un proche dépendant,
- pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant,
- pour convocation judiciaire ou administrative,
- pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative,
- pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Pour tout déplacement entre 18h et 6h, à compter du mardi 12 janvier, chacun doit se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire avec les documents qui permettront de justifier ce déplacement. Il est possible de télécharger l’attestation sur le site  du ministère de l’Intérieur  et sur l’application TousAnticovid ou de la recopier sur papier libre.

La culture et le sport
encore plus touchés !

Première incidence sur un plan local, l'École municipale de musique et d'arts dramatiques Jacques-Melzer informe qu'elle terminera l'ensemble de ses cours à 17h30 une fois l'entrée en vigueur de ce nouveau couvre-feu instaurée.

Toujours sur un plan culturel, l'animation “Pause Philo“ de la Médiathèque villa-Marie, précisément programmée ce mardi 12 janvier à 17h30, est annulée !

 

Pour le reste, annonce Jérôme Réber, directeur des affaires culturelles et du patrimoine en mairie de Fréjus, « cela ne change rien... puisque les monuments, musées et autres ERP (établissements recevant du public) tels que la Villa Aurélienne ou la Maison des arts de la place Paul-Vernet sont déjà fermés ».

Sur un plan sportif, il conviendra pour les disciplines ayant repris la pratique des entraînements pour les jeunes mineurs lors de la dernière semaine avant les vacances de Noël de prendre également leurs dispositions. Ce que nous confirment d’ores et déjà Alexandre Bonnard, président du Fréjus Var Volley, ou encore André de Rivoyre, entraîneur responsable de la section tennis de table de l’AMSLF.

Activités sportives :
des entraînements le dimanche ?

« Aucune décision n’est encore officielle, nous communiquerons dès lundi pour informer les familles des conséquences de cette nouvelle décision », est-il ainsi avancé pour l’un ou l’autre de ces sports.
André de Rivoyre précise néanmoins, « on ne sait pas exactement encore, mais nous devrions mettre en place des entraînements les mercredis après-midis, les samedis et les dimanches... »

Pour sa part, Alexandre Bonnard explique, « on utiliser au maximum le mercredi et le samedi pour tenter de caler deux créneaux par catégorie, hors les seniors amateurs qui ne peuvent toujours pas reprendre bien sûr. Le tout en jonglant avec les contraintes des pros lorsqu'il y a match le samedi ». Ce qui sera précisément le cas samedi 16 janvier prochain, avec la tenue du match en retard contre Saint-Jean d'Illac...

Activités de plein air 

Les activités de loisirs en plein air doivent cesser à 18 heures, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, chasse, pêche, etc.) ou en établissement de plein air. 

Il n’est pas possible de se promener après 18 heures, même dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi.

Pour la garde d’enfants, l’enseignement et la formation

L’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité pour les structures qui accueillent des activités de garde d’enfant, scolaires, péri-scolaires ou de formation professionnelle de continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18 heures, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transports collectifs, en se munissant d’une attestation de déplacement ou d’un justificatif de déplacement. 

En revanche, les activités extrascolaires, en plein air ou en salle, doivent cesser à 18h.

Pour les commerces 

Les commerces et établissements de services à la personne doivent fermer à 18 heures, y compris pour leur activité de vente à emporter. Les livraisons à domicile restent possibles. Les restaurants, pizzerias, etc. peuvent donc continuer à faire livrer les commandes, mais ne peuvent plus vendre à emporter après 18h. 

 

Le Covid-19 (et ses variantes) ne semble apparemment pas décider en 2021 à nous laisser plus de latitudes et de tranquillité qu’il ne l’aura fait en 2020…

Classé dans
COVID-19 Actus