ÉLECTIONS RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES : AUX URNES CITOYENS

18 juin 2021

 

ÉLECTIONS RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES DES 20 ET 27 JUIN 2021

 

Les élections régionales et départementales arrivent (enfin) ! Après des semaines de perturbations dans la tenue des élections en raison de la crise sanitaire, il a été décidé par décret le 5 mars de déplacer ces élections à la fin du mois de juin. Les dimanches 20 et 27 juin, vous serez amenés à voter deux fois, pour ces deux scrutins très encadrés par les mesures sanitaires. 

DOUBLE SCRUTIN ET DOUBLE VOTE

Ces deux élections ont lieu en même temps, pour autant leurs issues respectives sont très différentes. Il s’agira de constituer d’une part, le Conseil régional et d’autre part, le Conseil départemental. Deux collectivités aux compétences diverses et variées. Mais alors, quels sont les rôles de ces deux assemblées ? De quelle façon se composent-elles ? Comment influencent-elles le quotidien des administrés ?  Nous répondrons à toutes vos questions dans ce dossier.

Le renouvellement des deux assemblées

Cette année, ces deux élections, pourtant bien différentes, auront lieu en même temps. Il s’agira du dernier scrutin national avant celui de l’élection présidentielle de 2022. 

Le conseil régional est composé d’un président élu par les conseillers régionaux à la majorité absolue lors de la première séance du nouveau conseil régional, d’une commission permanente constituée par le président, les vice-présidents et quelques conseillers régionaux et les conseillers régionaux élus au suffrage universel tous les six ans.

Le conseil départemental, anciennement appelé Conseil général, est composé d’un président, d’une commission permanente composée des vice-présidents et des conseillers départementaux élus au suffrage universel tous les six ans.

Le mode de scrutin

Pour les élections régionales :

Pour les élections régionales, il s’agit d’un scrutin de liste mixte à deux tours, avec représentation proportionnelle et prime majoritaire à la liste arrivée en tête. Ces listes sont départementales et regroupent autant de colistiers que le nombre de sièges existants au conseil régional (123 sièges). Cette configuration par listes départementales permet de garantir une représentativité équitable des territoires au sein de l’assemblée. 

Si une des listes recueille plus de 50 % des suffrages au premier tour, elle bénéficie d’une prime lui garantissant un quart des sièges à pourvoir. Les sièges restants sont répartis selon les règles de la proportionnelle entre les listes ayant obtenu au moins 5 %, y compris la liste arrivée en tête.

Si aucune liste n’atteint la majorité absolue, il y aura un second tour entre les listes qui auront recueilli au moins 10 % de suffrages exprimés. Dans ce cas de figure, les listes ayant obtenu entre 5 et 10 % sont autorisées à organiser des fusions de listes. À l’issue de ce second tour, la liste arrivée en tête obtient un quart des sièges, et le reste des sièges est réparti selon le score des autres listes.

Pour les élections départementales :

Pour les élections départementales le mode de scrutin est très différent. Il s’agit d’un scrutin binominal majoritaire à deux tours. Il y a donc un binôme de candidats paritaire afin de garantir la parité au conseil départemental. Si un des binômes candidats obtient plus de 50% des suffrages, il est élu dès le premier tour. Si ça n’est pas le cas, un deuxième tour est organisé pour les binômes ayant obtenu au moins 12,5 % des suffrages. Le binôme arrivé en tête remporte l’élection.

 

Le rôle du conseiller régional :

Les régions ont des compétences bien définies. Que cela soit en matière de développement économique, de formation, d’aménagement du territoire, de transports, de formation professionnelle, de gestion des déchets les régions interviennent dans bien des domaines. Les régions ont aussi la charge de s’occuper des lycées. 

 

Les élus régionaux sont donc amenés à s’exprimer sur un certain nombre de problématiques qui touche au quotidien des habitants de la région. Accompagnement de l’Etat dans les missions de sécurité, aide aux petites et moyennes entreprises, insertion des jeunes dans la vie professionnelle : les conseillers régionaux mettent en place la politique de la région dans tous ces domaines.

 

Le rôle du conseiller départemental :

 

Les départements ont eux aussi des compétences bien définies. Ils prennent des décisions dans le domaine de l’action sociale, l’enfance, le handicap, la politique des séniors mais aussi dans la politique d’attribution du RSA, mais aussi la gestion de l’eau, de la voirie et de l’équipement rural. Le département est en charge de la gestion des collèges.

Les élus départementaux anciennement appelés conseillers généraux sont donc amenés à s’exprimer sur un certain nombre de problématiques comme l’accessibilité des personnes en situation de handicap, l’aide aux séniors, l’action culturelle (bibliothèques, musées, archives). 

 

INFORMATIONS PRATIQUES 

Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 19h le dimanche 20 juin pour le 1er tour, et aux mêmes horaires le dimanche 27 pour le 2nd tour. Pour pouvoir voter il faut réunir plusieurs critères :

  • Etre de nationalité française
  • Etre âgé de 18 ans
  • Jouir de ses droits civiques et politiques 
  • Etre inscrit sur les listes électorales

Ce scrutin, à la différence du scrutin municipal, n’est pas ouvert aux ressortissants européens.

Vous serez amenés à voter pour une liste départementale pour les élections régionales et pour un binôme pour les élections départementales. Les élections départementales, anciennement appelées cantonales, présentent des candidats par Cantons. À Fréjus il existe deux cantons : le canton Fréjus qui représente 32 des 42 bureaux de vote existants et le canton Saint-Raphaël qui représentent 10 bureaux de vote. 

À savoir :

Suite à la destruction de l’école des chênes les bureaux de vote 06, 07, 08, 09 et 40 sont maintenant situés dans le Pôle Enfance situé au 460 avenue du XVème corps.

Quelques conseils avant d’aller voter :

Pour voter, il est impératif de se munir d’une pièce d’identité :

  • Carte nationale d'identité (valide ou périmée depuis moins de 5 ans)
  • Passeport (valide ou périmé depuis moins de 5 ans)
  • Carte d'identité de parlementaire (en cours de validité) avec photographie, délivrée par le président d'une assemblée parlementaire
  • Carte d'identité d'élu local (en cours de validité) avec photographie, délivrée par le représentant de l’État
  • Carte vitale avec photographie
  • Carte du combattant (en cours de validité) avec photographie, délivrée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre
  • Carte d'invalidité (en cours de validité) avec photographie ou carte de mobilité inclusion (en cours de validité) avec photographie
  • Carte d'identité de fonctionnaire de l’État (en cours de validité) avec photographie
  • Carte d'identité avec photographie ou carte de circulation (en cours de validité) avec photographie, délivrée par les autorités militaires
  • Permis de conduire (en cours de validité)
  • Récépissé valant justification de l'identité (en cours de validité), délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire
  • Permis de chasser (en cours de validité) avec photographie, délivré par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Le permis de chasse délivré par l'Office national de la biodiversité n'est pas valable.

Il est recommandé de venir muni de sa carte d’électeur car celle-ci fait mention du n° du bureau dans lequel l’électeur est inscrit. 

 

COVID 19 : LES MESURES PRISES DANS LES BUREAUX DE VOTE  

Les élections ont lieu dans un contexte particulier puisque malgré l’avancée de la vaccination et le recul de l’épidémie, les gestes barrières resteront une nécessité dans les bureaux de vote. 

Les membres des bureaux de vote seront donc préparés pour accueillir le public en toute sécurité à l’occasion du vote (3 électeurs par bureaux). Dans chaque bureau se trouveront du gel hydroalcoolique et des masques à disposition des électeurs et des membres des bureaux de vote. Le masque à l’intérieur des  bureaux de vote. Il est fortement recommandé pour les électeurs de venir munis de leurs propres stylos (noirs pour le premier tour et bleus pour le second tour).

 

EN CHIFFRES 

53.62 % : c’est le taux de participation aux Régionales de 2015 au 1er tour

61.92 % : c’est le taux de participation aux Régionales de 2015 au 2nd tour

42 : c’est le nombre de bureaux de vote sur la commune

3 : C’est le nombre de binômes candidats aux élections départementales dans le canton Saint-Raphaël

: C’est le nombre de binômes candidats aux élections départementales dans le canton Fréjus

 

Classé dans
Actualité générale