Football (Étoile - N2), match de préparation : les Fréjusiens laissent passer l’orage et arrachent le nul (1-1) à Gallieni

28 juillet 2019

Premier des deux matches que les footballeurs étoilistes disputeront sur leurs terres – avant Aubagne (N3) samedi prochain 3 août à Louis-Hon (18h) –, cette rencontre face à la Youth League de l’AS Monaco (les U19 internationaux qui disputent la “baby“ Champions League) ne faillit tout simplement jamais avoir lieu. La faute à ce violent orage survenu une grosse demi-heure avant le coup d’envoi prévu à 19h au stade Guy-David, et finalement décalé d’une demi-heure.

L'un des anciens de la maison, arrivé de Hyères il y a un an, Alexandre Mourabit

Et pourtant, c’eut été une belle occasion perdue – autant quand bien même la confrontation débutera avec une demi-heure de retard, pour le responsable technique, Michel Troin.
« Organisation, travail, replacement, défense, après on a des occasions et on ne les met pas… »
, autant de constats qui n’eurent pas l’heur de plaire à l’ancien formateur se Cannes.

Seconde période de meilleure facture

Mais celui-ci se montrera davantage satisfait des “secondes“ 45 minutes que livra son “11“ sans cesse remanié - et pas seulement en raison de deux nouveaux joueurs à l’essai – mais avant tout parce que les consignes haranguées du bord de touche semblaient davantage trouver écho auprès des joueurs est-varois. « On a un vrai match là, une vraie opposition », se satisfaisait-il de l’écho et de la qualité de jeu rapide et à une touche de balle renvoyés par leurs jeunes adversaires.

En dépit de l'arrivée de Vincenzo Bezzina, en provenance de Nice (B), Yanis Manero semble avoir les faveurs du coach pour une titularisation dans les cages étoilistes

L’accident domestique “à la con“

Bien évidemment, à trois semaines des trois coups du championnat, l’équipe étoiliste n’est pas encore prête. D’autant qu’elle devait encore compter sur deux forfaits sur ce match : Akim Orinel (petite déchirure à la cuisse) et Antoine Letiévant (un stupide accident domestique, un plat qui se disloque sans crier gare pour venir entailler le tendon du haut du pied gauche du footballeur -> « ça fait déjà trois semaines de “botte“, je pense encore autant, mais je continue de travailler le physique que je peux faire au Cers pour ne pas perdre trop au niveau cardio »).

Place aux jeunes dans l'effectif intercommunal, de David Russo (en haut, titulaire en puissance) à Marvin Fressigot (en bas), en passant par Théo Ménard (au centre, conseillé par Vincenzo Bezzina), qui chercheront à séduire le technicien Michel Troin pour glaner des minutes de jeu cette saison

Du boulot avant la reprise

Si aucune recrue n’a encore eu le bonheur de plaire au nouveau staff technique, en dépit de deux joueurs encore placés à l’essai ce samedi 27 depuis Julien Faubert et le portier Vincenzo Bezzina, apanages de l’ancien coach, André Blanc, Michel Troin s’appuie donc sur une ossature connue, avec quelques réajustement à l’image d’un Arnaud Buisson, appelé à défendre le flanc droit de la défense étoiliste (de manière définitive ??), poste où Ryad Nadifi (parti à l’étage au-dessus à Lyon-Duchère) n’a pas été remplacé.

On a bien compris que Julien Faubert serait le relais du coach sur le terrain, de sa place dans l'entre-jeu où il conseillera également beaucoup les plus jeunes...

Faubert patron et relais de Troin

Dans le même ordre d’idées, si l’on savait et si l’on sent bien que Julien Faubert sera la patron de l’entrejeu et surtout le relais de Michel Troin sur le pré – notamment pour conseiller les jeunes, tel Théo Ménard “un peu perdu“ ce mardi, on devine aisément que tout n’est pas encore bien huilé dans la mayonnaise. Quelques coups de fouet semblent encore nécessaires pour faire monter la sauce… mais il ne reste plus beaucoup de temps…

Avec deux matches-couperets à l’extérieur dès le début du championnat – à MDA Foot Chasselay le 10 août, chez le relégué de National, Marignane-Gignac une semaine plus tard – qui orienteront et conditionneront à coup sûr la saison étoiliste, le club intercommunal n’est clairement pas prêt.

Reste à espérer que la mayonnaise prendra rapidement, avec peut-être le dégagement d’un groupe proche de la future équipe-type…

Depuis le banc ou à la pause, Michel Troin avait beaucoup de choses à dire pour guider ses troupes lors de cette troisième rencontre de préparation, "un vrai match celui-là", dira-t-il

PROCHAIN MATCH Vs AUBAGNE (N3), SAMEDI 3 AOÛT, 18h, à Louis-Hon

 

Classé dans
Sport