Football - match de préparation : Aubagne prend la mesure de l’Étoile (2-0)

11 juillet 2020

Nouvel entraîneur, nouveau logo, nouveau maillot, nouvel effectif mais surtout le premier match pour les footballeurs étoilistes depuis un peu plus de trois mois et l’arrête des compétitions dans le cadre du confinement. Très exactement 126 jours se seront donc écoulés entre le samedi 7 mars, la 21e journée et la 6e victoire de l’EFC sur le terrain de la réserve lyonnaise (2-0).

Ce samedi 11 juillet, le club intercommunal disputait son premier « match de préparation », comme tient à qualifier ce type de rencontres le nouveau technicien est-varois, Jean-Guy Wallemme. Avec à peine une dizaine de jours d’entraînement depuis la reprise officielle de cette saison à venir - on occulte ici la période de pré-reprise effectuée courant juin pour certains du groupe étoiliste -, il était évident que rien n’allait être simple pour les partenaires du toujours présent Akim Orinel.

Un arrière-garde
étoiliste empruntée

Avant de gagner Albertville dès lundi pour un stage d’une semaine qui favorisera la cohésion du groupe, l’Étoile s’est donc inclinée devant une belle formation d’Aubagne… qui a cette particularité de ne pas encore savoir dans quelle division elle jouera pour la prochaine campagne… « Notre sort dépend toujours de celui de l’Athlético Marseille, justifie ce dirigeant aubagnais (*). Si l’accession en N2 lui est refusée, elle sera nôtre. Mais pour l’heure, on attend, on devrait être fixés dans la semaine. En attendant, cette situation ne nous arrange vraiment pas dans l’orientation de notre recrutement notamment. »

Pour l’heure en tout cas, la formation d’Aubagne est apparue plus compacte et plus à l’aise collectivement. Quelque peu empruntés, les Étoilistes ont ainsi concédé très rapidement l’ouverture du score sur un magnifique lob de Benjamin Fourrier qui prit Moyadh Ousseni à revers.

Souvent sollicité par des attaquants adverses sans crainte ni peur, Moyadh Ousseni permit aux siens de ne regagner les vestiaires “qu'avec“ deux buts encaissé

Ousseni lobé… et relobé

Globalement, cette période inaugurale fut d’ailleurs à l’avantage des visiteurs, et c’est assez logiquement qu’ils doublèrent la mise à quelques minutes du repos… sur un nouveau ballon qui loba l’infortuné Ousseni. À sa décharge toutefois, le tir de l’Aubagnais Gnahore aurait été légèrement détourné par l’une des recrues étoilistes alignées sur ces 45 premières minutes, l’ex-sociétaire de Trélissac, Lassa, Diakhaby. Un défenseur central dont l’entente avec son homologue de la charnière, Bellony Diumas, reste encore à parfaire, c’est le moins que l’on puisse dire, alors que le latéral droit, Elhadj Dieye, aura lui aussi souvent laissé filer son vis-à-vis aubagnais.

Thomas Oualembo oublia parfois ses partenaires d'attaque pour être encore plus dangereux

 Mouillon sérieusement blessé

 Au retour des vestiaires, avec un “11“ totalement remanié, les troupes de Jean-Guy Wallemme laissèrent une meilleure impression. Mais la maladresse, parfois alliée à de l’individualisme, des Oualembo et autres Bekhechi ne permit pas à l’Étoile de faire son retard. Le club du président Barbero eut même l’infortune de perdre l’un des siens, Julien Mouillon, mal retombé sur un duel aérien et qui s’est déboîté l’épaule.

Julien Mouillon, emmené sur une civière suite à une épaule luxée, pourrait voir une partie de sa saison compromise selon la gravité de ce déboîtement et la nécessité d'une opération

Avant d’avoir davantage de nouvelles de la santé de l’infortuné Étoiliste, parti à l’hôpital, l’on peut d’ores et déjà craindre une bonne partie de sa saison compromise.

Une bien mauvaise nouvelle pour le groupe de Jean-Guy Wallemme, bien plus grave en tout cas que cette défaite pour un premier match… de préparation.

Jérémy Bekhechi n'eut que peu d'occasions d'être servi dans de bonnes conditions

Au moment de rejoindre la Savoie pour ce stage d’avant-saison, l’effectif étoiliste devrait encore subir quelques changements, puisque devraient être prochainement officialisés l’arrivée (le retour très exactement) d’un défenseur et le (très probable selon ses dires) départ d’un attaquant.

Affaire(s) à suivre…

S'il peut effectivement se montrer perplexe, le nouvel entraîneur Jean-Guy Wallemme ne doit en tout pas s'inquiéter du revers (0-2) concédé lors de ce premier match de préparation

Retrouvez ici quelques images de cette rencontre

Stade Gallieni, Aubagne (N3) bat Étoile FC (N2) 2-0
Buts Aubagne : Fourrier (6e) et Gnahore (37e).

Étoile FC 1ère période : Ousseni -De Souza, Dumas, Diakhaby, Keita -Dieye, Orinel (cap.), Sacko - Jamrozik, Niang, Bourrigeaud.
Étoile FC 2e période : Bezzina - Chefson, Delvigne (cap.), Marignale, Russo - Konté, Mouillon (puis Bourigeaud, 75e), Bénard - Oualembo, Bekhechi, Ouchmid.

 

 La suite des matches de préparation.
- 18 juillet, à Thonon, vs “Entente“ Monts d’Or Azergues / Thonon-Évian Genève ;
- 25 juillet, à Cannes, vs l’AS Cannes ;
- 1er août, lieu à déterminer, vs le Stade Beaucairois ;
- 12 août, à Louis-Hon (18h), vs AS Manoco B ;
- 15 août, lieu à déterminer, vs OGN Nice B.


(*) Pour rappel, le club des quartiers nord de la cité phocéenne, dont l’animateur vedette de C8, Cyril Hanouna, est pourtant l’un des investisseurs, a connu beaucoup de déboires depuis sa relégation de National à l’issue de la saison 2017-2018.

La saison suivante c’est une rétrogradation administrative en National 3 émanant de la DNCG qui sanctionnera les errements de gestion du club marseillais.
Et cette dernière campagne, les Phocéens auront bu le calice jusqu’à la lie. Premiers du groupe Corse-Méditerranée de N3 devant Aubagne, ils se sont vus à nouveau rétrograder, cette fois en R2, pour irrégularités financières constatées, avant que la commission d’appel de la DNCG ne permette dans un premier temps de retrouver sa place en N3… mais sans encore savoir si l’Athlético (re)montera ou pas en N2.  


 

Classé dans
Sport