Football - N2, retard J18 - 0-0 Vs Toulon : la montagne accouche d’une souris

25 avril 2019

On attendait beaucoup de cette rencontre en retard – qui plus est un derby contre “l’ennemi varois“, le SC Toulon – pour espérer voir l’Étoile s’imposer et rattraper Annecy en tête du championnat. Las, le sommet n’aura pas totalement tenu ses promesses, dans ce match où l’enjeu aura pris le pas sur le jeu.

Et puis les Étoilistes n’ont pas semblé aussi entreprenants, n’ont pas semblé faire preuve d’autant de gnak que contre Annecy il y a quelques semaines. La faute peut-être également à un adversaire de qualité, notamment dans le pressing défensif, mais également dans les phases offensives où les joueurs de Pujo ont souvent fait peser la menace sur son hôte du jour.

Pour autant, le SCT ne se sera réellement créer qu’une seule occasion franche, mais Manero se couchera parfaitement pour détourner le ballon en corner.

Les déboulés de Sackre Gbohou, de retour de suspension, n'auront pas suffi aux Étoilistes pour s'imposer

Pas de penalty sur Mourabit

À l’opposé, si les occasions franches ne furent pas légion, les Étoilistes auraient mérité mieux, à l’image des efforts de Goncalves, Dumas, Letiévant, Da Silva ou encore Mourabit après son entrée en jeu. L’ancien Hyérois aurait même pu bénéficier d’un penalty à la toute dernière minute du temps additionnel, mais celui-ci eut été très sévère sur le coup pour Toulon (voir décomposition de l'action en images ci-après).
Andreani sortit en effet parfaitement dans les pieds de Mourabit et, même si l’attaquant étoiliste vint buter contre le portier adverse, la sanction suprême eut été sévère. Même le coach André Blanc, au regard des images ci-dessous, ne nia pas la vérité…

Au final, le nul n’arrange pas véritablement l’une ou l’autre des protagonistes du soir. Certes, Toulon récupère Annecy au premier rang avec 47 points, tandis que l’Étoile en fait de même avec Jura Sud à la 3e place (mais 4e au goal-average particulier) à deux longueurs des leaders (45 pts).

Rien n’est joué bien sûr – a fortiori au regard du calendrier des uns et des autres (voir ci-dessous) où le club est-varois ne semble pas le plus mal loti, mais du papier au terrain… –, même si l’Étoile, en ne prenant que deux points sur six possibles samedi dernier (0-0 devant Jura Sud) et ce jeudi (devant Toulon donc, 0-0) n’a certes pas réalisé la meilleure des affaires qui soit.

Les regrets du suspendu Tlili

Mais l’important est que les joueurs fréjusiens y croient encore, à l’image d’un Karim Tlili – « T’inquiètes, ça va le faire » – par ailleurs frustré de n’avoir pu jouer, suspendu, contre l’un de ses adversaires préférés : « Les cinq derniers matches que l’on a dû jouer contre eux, j’ai marqué dans quatre d’entre eux », regrettait l’attaquant étoiliste. André Blanc devait être dans le même état d’esprit.

Enfin, bonne chose, ce match que l’on annonçait à risque, et même s’il fut parfois “chaud“ sur la pelouse, se déroula parfaitement dans les tribunes, qu’elle soit officielle et bien garnie (ci-dessus) et même dans la tribune “Leclerc“ (ci-dessous). Il est vrai que les supporters toulonnais avaient finalement été interdits de déplacement par les autorités préfectorales…

Retrouvez ici >>>>> les meilleures images de ce derby


Le calendrier des six premiers.
• 1er Annecy, 47 pts :
J27 - 4 mai -> reçoit Saint-Priest (6e) ; J28 - 11 mai -> va à Lyon (B) (12e) ; J29 - 18 mai -> reçoit Grasse (9e) ; J30 - 25 mai -> va à Martigues (11e).
• 2e Toulon, 47 pts : J27 - 4 mai -> va à Hyères (10e) ; J28 - 11 mai -> reçoit Jura Sud (3e; J29 - 18 mai -> va à Monaco (B) (13e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Monts d’Or Azergues (8e).
• 3e Jura Sud, 45 pts : J27 - 4 mai -> reçoit Athlético Marseille ; J28 - 11 mai -> va à Toulon (2e); J29 - 18 mai -> reçoit Saint-Priest (6e; J30 - 25 mai -> va à Lyon (B) (12e).
• 4e Étoile FC, 45 pts : J27 - 4 mai -> va à Monaco (B) (13e) ; J28 - 11 mai -> reçoit Monts d’Or Azergues (8e) ; J29 - 18 mai -> va à Pontarlier (15e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Endoume (7e).
• 5e Athlético Marseille, 40 pts (26 matches) : J27 - 4 mai -> va à Jura Sud (3e; J28 - 11 mai -> reçoit Monaco (B) (13e) ; J29 - 18 mai -> va à Monts d’Or Azergues (8e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Pontarlier (15e).
• 6e Saint-Priest, 39 pts (26 matches) : J27 - 4 mai -> va à Annecy (1er) ; J28 - 11 mai -> reçoit Hyères (10e) ; J29 - 18 mai -> va à Jura Sud (3e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Monaco (B) (13e).

Ce derby s'est joué sous les yeux du président de l'AS Cannes, Johan Micoud, alors que le retour au micro de Laurent Prieto n'aura pas porté bonheur aux Étoilistes

 

Classé dans
Sport