Football (National 2) : bon, ben finalement, on ne reprend plus… Si, si !

04 mars 2021

« Tu joues ou tu joues pas ? Si tu joues, c’est bien, si tu joues pas, tant pis… » !
« Stop… ou encore » !
« Un jour c’est oui, un jour c’est non »…

On pourrait en trouver quelques autres, de l’adaptation de la chanson de Brigitte Bardot (Tu veux ou tu veux pas ?, en 1970, reprise de l’interprétation un an plus tôt par Marcel Zanini) aux adages du genre, mais à la limite, ça ne fait même plus rire.

Car on confine là aux frontières du ridicule, avec cette rumeur redevenue d’actualité ce mercredi 3 mars : le championnat de football de National 2 ainsi que la D2 féminine ne reprendraient pas !

Le ballon ne tourne plus rond dans le football amateur : le ministère des Sports a reculé et infirmé son autorisation de reprise du championnat de N2

Décision annoncée lundi dernier ?

Ah bon ?! Voici quelques jours encore, tout semblait OK pour relancer les championnats - de N2 pour ce qui nous intéresse, en l’occurrence l’ÉTOILE FC FRÉJUS - SAINT-RAPHAËL -, officiellement à compter du samedi 13 mars prochain, des matches en retard pouvant le cas échéant, et si les équipes sont dégagées de toute autre compétition comme la Coupe de France, être programmés le samedi 27 février - 4 matches ont ainsi eu lieu il y a quelque 96 heures (lire plus loin).

 

En réalité, c’est lors d’une intervention dès ce lundi 1er mars, à l’occasion de la présentation du baromètre 2020 des pratiques sportives des Français - selon laquelle, au passage, 65% des Français auraient pratiqué une activité sportive ou physique au cours des 12 derniers mois -> sondage réalisé auprès d’un échantillon de 4079 personnes lors d’une enquête menée entre juin et juillet 2020, des données qui illustrent la fiabilité de la dite enquête - que Roxana Maracineanu, ministre des Sports, aurait effectivement susurré que les deux compétitions précitées ne reprendraient finalement pas.

Mohamed Ouchmid et les Étoilistes ont livré deux matches de préparation ces derniers jours. Pour être prêts à accueillir Grasse samedi... Enfin, c'était pour ça... avant... (Photo © DR Patricia Lafabrie - Étoile FC)

« Rien d’officiel encore… » (Antoine Mancino)

« Les divisions de National 2 masculin et D2 féminine, dont la reprise avait été initialement envisagée au regard de la proportion de sportifs professionnels dans les clubs de chaque division professionnelle, ne pourront pas reprendre dans l’immédiat », aurait ainsi expliqué l’ancienne championne de natation.

« Tout était parfaitement calé, poursuit Antoine Mancino, tout était vu avec la Fédé et le ministère, mais il y aurait eu une décision contraire. » Motivée, semble-t-il et selon certains médias bien informés, par « une dégradation du contexte sanitaire » et « consultation des élus des collectivités locales ».

Pour Raphaël Delvigne (ci-dessus) ou l'autre joueur emblématique de l'Étoile FC Fréjus (Akim Orinel -> ci-dessous), cette saison sera définitivement à ranger aux oubliettes

À n’y plus rien comprendre…

Et l’officialisation de cette décision a, semble-t-il, été actée ce jeudi 4 mars avec le communiqué du ministère des sports (*), même si Antoine Mancino, secrétaire général de l’EFC et représentant des clubs méditerranéens auprès de la “3F“, commente ce jeudi à mi-journée, « on ne sait pas, il ne nous a rien été annoncé de manière officielle encore ».

Dégradation de la situation sanitaire…

Cette décision entrerait ainsi dans le cadre des mesures, plus restrictives, évoquées par le gouvernement pour endiguer la prolifération du virus - peut-être le premier ministre y fera-t-il allusion de jeudi soir à l’occasion de son allocution télévisée.
Des mesures plus restrictives dont il est dit à propos… qu’elles n’engendreraient à tout le moins pas de reconfinement régionalisé, hors à Nice et Dunkerque comme c’est le cas depuis le week-end dernier…

Il n’est guère évident de comprendre en tout cas tout ce mic-mac et ces allers-retours incessants, a fortiori lorsque l’on constate que la Coupe de France continue… car elle concerne des « personnes dont le sport est le métier et qui font l’objet d’un suivi médical renforcé de la part de leur employeur ou de leur fédération ».

Soit pile-poil le cas d’une équipe comme l’Étoile par exemple… Qui, au passage, s’est remise comme elle pouvait dans le rythme de la compétition en disputant deux rencontres amicales vendredi dernier devant Marignane-Gignac (N2, victoire étoiliste 4-1) puis mardi 2 face à la réserve de l’OGC Nice (N3, défaite 1-3). Les Aiglons niçois qui, en passant, jouaient (et perdaient 0-1) au moment même de ces lignes un autre match de préparation à Toulon (!)

Selon les dernières informations, l'Étoile était sur le point de signer un attaquant, en la personne de Youssouf Touré (34 ans), qui a connu la Ligue 2 avec le GFC Ajaccio et évoluait les saisons passées au Vietnam

Rendez-vous samedi à Louis-Hon… ou pas…
De toute façon, c’est à huis clos !

En attendant, il est demandé d’attendre pour savoir si la rencontre Étoile vs Grasse ce samedi 6 mars à 18h à Louis-Hon (match en retard de la 9e journée) se jouera bien… ou pas… ou peut-être…

Dans le groupe C, celui du club est-varois précisément, le RC Grasse avait dominé Jura Sud (1-0) samedi 27 février (pour le compte de la 6e journée), tandis que la réserve de l’OM et l’équipe de Rumilly-Vallières se partageaient les points (0-0, J7). Dans 48 heures, outre Fréjus - Grasse, était encore programmé un autre match en retard de la 9e journée, celui entre Jura Sud et Martigues, alors que la rencontre Louhans-Cuiseaux vs Jura Sud (J4) devait se jouer le 10 mars.


Télécharger ICI le communiqué du ministère des Sports   


La Fédération française prend acte

Télécharger ICI la réaction de la FFF   

Pour le président Le Graët, il semble que l'on se dirige vers une saison blanche à l'instar de ses homologues, le handball et le rugby, disciplines pour lesquelles cette décision est déjà actée (© actufoot83)

 

Classé dans
Sport