Football (National 2) : c’est déjà reparti pour l’Étoile

04 juillet 2019

Il ne semble pourtant pas si loin ce dernier match devant Endoume où l’Étoile FC perdit définitivement ses illusions d’accession en National du fait du succès toulonnais devant MDA. C’était le 25 mai, un peu plus d’un mois.

Julien Faubert et le gardien Vincenzo Bezzina, les deux seules recrues étoilistes... pour l'instant

Et moins de 40 jours plus tard, la saison 2019-2020 est déjà dans toutes les têtes, et même dans les corps puisque les Étoilistes, nouveau cru, ont repris ce mercredi soir du côté du Creps de Boulouris le chemin de l’entraînement.

D’habitude, lors de ce genre d’événement, on cherche plutôt à identifier les nouvelles têtes du côté des joueurs. Cette fois, c’est plutôt vers le staff qu’il fallait tourner les yeux puisque, hors Loan Mirmont, devenu préparateur physique à temps complet, tous les autres membres du staff apparaissaient pour la première fois revêtus de l’équipement étoiliste – le club est-varois a d’ailleurs changé d’équipementier, passant chez Eldera.

Michel Troin, directeur technique,
Morgan Amalfitano, directeur sportif

Michel Troin, directeur technique, Morgan Amalfitano, directeur sportif, Rémi Vercoutre, entraîneur adjoint, sont effectivement les nouveaux maîtres à bord, alors que Mickaël Fabre, ex-gardien de l’EFC il y a deux saisons et qui s’occupe depuis, et avec un grand succès, des jeunes gardiens à l’Étoile Academy, devient entraîneur adjoint en charge des portiers fréjusiens.

Michel Troin, nouveau directeur technique de l'Étoile

« Michel Troin a travaillé dans beaucoup de clubs, souvent à la formation ou en qualité d’adjoint », avec Philippe Montanier présente Fabien Sgarra, directeur général du club. Il a notamment drivé Saint-Raphaël (2004-2005), a vu passer sous ses ordres à la formation cannoise des Vieira, Frey, Luccin et autre Escudé.
Après Toulouse ou Bastia, il sera adjoint de Nouzaret à la tête des Éléphants ivoiriens, avant de rejoindre Montanier à Boulogne, Valenciennes, la Real Sociedad et enfin le Rennes FC.
Quant à Morgan Amalfitano, inutile de présenter le plus talentueux des deux frères, qui a arrêté sa carrière à Rennes il y a un an, et qui, après 253 matches de Ligue 1 (Sedan, Lorient, Marseille, Lille, Rennes), et profitera de ses réseaux et sa connaissance du milieu pro pour aller dénicher quelques pépites…

Morgan Amalfitano, nouveau directeur sportif de l'Étoile

Quatre prolongations, cinq départs

Côté terrains, deux nouveaux joueurs évoluaient néanmoins au sein d’un effectif où, après Julien Mouillon (22 ans) voici quelques semaines, Akim Orinel (33 ans), Karim Tlili (29 ans) et Raphaël Delvigne ont tous prolongé et sont désormais liés au club est-varois jusqu’en 2021.

Et ces nouveaux alors, qui sont-ils ? Ils ont été signés voici quelques semaines, dont l’un pour le moins expérimenté. Ainsi Julien Faubert, 36 ans le 1er août, redescendu d’un cran pour évoluer en défense, a effectué l’essentiel de sa carrière française au sein des Girondins de Bordeaux (2004-2007 puis janvier 2013-2015, 134 matches), après avoir débuté à Cannes (2001-2004, National). Il gagnera ensuite la Premier League du côté de West Ham, où il restera cinq saisons (2007-2012, 93 matches), non sans avoir fait l’objet d’un prêt… au Real Madrid sur le 1er trimestre 2009 (2 matches de Liga).

Un petit tour en Turquie (à Elazigspor, 2012-2013), en Écosse (à Kilmarnock, 2015,2016), quelques mois en 2017 en Finlande (à l’Inter Turku, 2017) puis, encore plus exotique, du côté de l’Île de Bornéo (au Bornéo FC, 2018).

Présentant des cuisses toujours aussi musculeuses, Faubert vient pour apporter son expérience, ce dont il ne manque pas.

Entraînement des gardiens

Faubert et Bezzina, seules recrues…
pour l’instant

Quant à l’autre recrue… joueuse, il s’agit du gardien né à Saint-Raphaël, Vincenzo Bezzina (21 ans), parti peaufiner sa formation à l’OGC Nice (à l’image de Mouez Hassen, natif de Fréjus) entre 2015 et 2019 (deux saisons en U19, deux autres en réserve). « Pour autant, il partira en concurrence avec Yanis Manero, continue Fabien Sgarra, et ce sera aux coaches de décider. »

Bien évidemment, cet effectif devrait encore évoluer d’ici au 31 août – « à moins de recruter ensuite des joueurs sans club » – à mesure que le nouveau staff découvrira son groupe et en déterminera les manques…

À noter qu’un joueur, Jordan Alexandre, « un ancien jeune du club, parti en 2016 en U19 Nationaux au Téféc (Toulouse FC), avant de tenter une aventure en Écosse », est actuellement à l’essai, alors qu’ont définitivement quitté l’EFC FSR les Ryad Nadifi (Lyon-Duchère, Nat.), Tristan Campeon (Hyères, N2), Evander Moreira, Cédric Goncalves et Fabien Dao Castellana.

Bellony Dumas, renversé dernièrement par un scooter sur un passage piétons, soigne pour l’heure une épaule durement touchée, alors que Marc Fachant, “out“ depuis plusieurs mois, se remet d’une opération d’une hernie discale et suite un programme individualisé en dehors du groupe.


LE PROGRAMME DE REPRISE DE L’ÉTOILE FC

-> Stage du 15 au 19 juillet à Albertville, avec un match amical le 16 juillet contre la JS Kabylie (D1 algérienne),
-> 23 juillet : match amical (adversaire et lieu à désigner),
-> 27 juillet : match amical à l’AS Monaco (B),
- > 3 août : match amical à Louis-Hon (18h) contre Aubagne (N3)

Classé dans
Sport