Football - National 2 (J26) : nul devant Jura Sud, bon ou mauvais point ?

21 avril 2019

On l’avait, sinon annoncé comme LA journée cruciale de cette fin de championnat dans la poule A du National 2, du moins présenté comme une étape importante pouvant écarter (quasi) définitivement l’un ou l’autre des prétendants à l’accession.

Si le gardien fréjusien, Yanis Manero, aura tenu son but inviolé devant le 3e du classement, ses coéquipiers n'auront su trouver la faille face à la meilleure défense du championnat

Pourquoi ? Parce que Toulon (2e, 45 pts, + 1 match à disputer) accueillait le leader Annecy (46 pts), tandis que Jura Sud (3e, 44 pts) rendait visite à l’Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël (4e, 43 pts, + 1 match à disputer).

Mais sans doute l’enjeu aura-t-il tué le jeu et ces duels opposant les quatre premiers n’accoucheront que de deux matches nuls et vierges de but.

Bien évidemment, pas de modification au classement à quatre (cinq pour Fréjus et Toulon qui s’affronteront le 25 avril prochain) journées du clap de fin pour ces quatre équipes qui stagnent sur leurs positions.

Souvent décisif ces derniers temps, soit en marquant, soit en délivrant la dernière passe, le capitaine Akim Orinel ne l'aura pas été cette fois devant Jura Sud et l'Étoile n'a pas marqué...

Pas franchement la meilleure opération

Une bonne affaire, mathématiquement parlant s’entend ?
Moyenne, nuancerons-nous pour Annecy et Jura Sud qui ramènent tout de même un point de ces périlleux déplacements.
Pas franchement bonne pour les deux clubs varois qui, jouant à domicile, se devaient à ce stade de la saison d’empocher les trois points.

Et surtout, cela permet aux poursuivants de revenir frapper à la porte. Tels l’Athlético Marseille et Saint-Priest, vainqueurs respectifs de Hyères (2-0) et de la réserve de l’OGC Nice (4-0), se rapprocher à quatre et cinq longueurs de l’Étoile, toujours 4e. Alors que 12 points restent à distribuer d’ici au 25 mai, date de la 30e journée, tout (re)devient (ou demeure, c’est selon) possible pour les Phocéens ou les Rhodaniens.

Lui non plus (Cédric Goncalves) n'aura pas su mettre à terre la défense jurassienne, quand bien même il fut à l'origine de l'expulsion de Bon dès la 3(e minute de jeu

L’Étoile n’a pas le plus mauvais calendrier

Il convient maintenant de comparer les calendriers des uns et des autres (voie ci-dessous), même si l’on sait qu’en sport en général et en football en particulier, rien n’est acquis, chez soi ou à l’extérieur.
Notons néanmoins qu’avec un match en retard, pour peu qu’il soit gagné, Toulon et l’Étoile ont un atout à ne pas laisser passer (malheur au perdant). Par ailleurs, Saint-Priest devra se coltiner deux déplacements, à Annecy (1er) puis Jura Sud (3e), tandis que les Jurassiens auront également deux rendez-vous délicats à suivre, à Toulon (2e) puis devant Saint-Priest (6e). Enfin, Toulon, justement, est la troisième formation à devoir jouer à deux reprises face à l’un des adversaires (que l’on juge encore) prétendants à la montée, à savoir Fréjus (4e) à Louis-Hon et Jura Sud (3e)à Bon Rencontre !

Le seul élément tangible sur lequel on puisse s’appuyer pour l’heure est bien que cette fin de championnat s’annonce palpitante et à suspens. Un constat que l’on observe pareillement dans la poule B de ce National 2 alors que les groupes C (Saint-Brieuc, Chartres et Bastia-Borgo semblent en mesure de jouer la montée) et surtout D (Créteil y compte 12 points d’avance sur son dauphin).

Antoine Letiévant a profité de la blessure de Julien Mouillon pour retrouver une place de titulaire dans la défense étoiliste


 Le calendrier des six premiers.
• 1er Annecy, 47 pts (26 matches) :
J27 - 4 mai -> reçoit Saint-Priest (6e) ; J28 - 11 mai -> va à Lyon (B) (12e) ; J29 - 18 mai -> reçoit Grasse (9e) ; J30 - 25 mai -> va à Martigues (11e).
• 2e Toulon, 46 pts (25 matches) : J18 - 25 avril -> va à Fréjus (4e) ; J27 - 4 mai -> va à Hyères (10e) ; J28 - 11 mai -> reçoit Jura Sud (3e; J29 - 18 mai -> va à Monaco (B) (13e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Monts d’Or Azergues (8e).
• 3e Jura Sud, 45 pts (26 matches) : J27 - 4 mai -> reçoit Athlético Marseille ; J28 - 11 mai -> va à Toulon (2e); J29 - 18 mai -> reçoit Saint-Priest (6e; J30 - 25 mai -> va à Lyon (B) (12e).
• 4e Étoile FC, 44 pts (25 matches) : J18 - 25 avril -> reçoit Toulon (2e; J27 - 4 mai -> va à Monaco (B) (13e) ; J28 - 11 mai -> reçoit Monts d’Or Azergues (8e) ; J29 - 18 mai -> va à Pontarlier (15e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Endoume (7e).
• 5e Athlético Marseille, 40 pts (26 matches) : J27 - 4 mai -> va à Jura Sud (3e; J28 - 11 mai -> reçoit Monaco (B) (13e) ; J29 - 18 mai -> va à Monts d’Or Azergues (8e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Pontarlier (15e).
• 6e Saint-Priest, 39 pts (26 matches) : J27 - 4 mai -> va à Annecy (1er) ; J28 - 11 mai -> reçoit Hyères (10e) ; J29 - 18 mai -> va à Jura Sud (3e) ; J30 - 25 mai -> reçoit Monaco (B) (13e).

En italique, les confrontations directes entre prétendants à l'accession en National.

Classé dans
Sport