Football – National 2 : l’Étoile FC versée dans le groupe D

17 juillet 2019

En stage dans la région d’Albertville depuis lundi 15, les joueurs de l’Étoile FC Fréjus - Saint-Raphaël ont entamé leur campagne de matches de préparation, en dominant mardi soir au stade Joseph-Moynat de Thonon-les-Bains, l’équipe de D1 algérienne de la JS Kabylie.

L’ancien Ruthénois Sébastien Da Silva aura été l’unique buteur, sur penalty (68e), d’une rencontre où Michel Troin et le nouveau staff est-varois se seront surtout évertués à faire tourner le groupe, répartissant le temps de jeu et ainsi pouvoir procéder à une large revue d’effectif.

Du fait des nombreuses absences (voir ci-après), des innovations ont même été tentées par la nouvelle direction technique fréjusienne, apprend-on sur le site de l’Étoile, comme un Arnaud Buisson qui recule d’un cran pour se positionner en défense centrale, David Russo passant lui sur l’aile gauche de l’arrière-garde étoiliste.

À noter donc que Letiévant, Orinel, Fachan, Mouillon, Dumas ou encore Mourabit n’ont pas pris part à ce match, en phase de reprise ou de soins.

Akim Orinel et Sackre Gbohou retrouveront en championnat de nombreux adversaires de la saison écoulée, dont le club du président d'honneur, Ludovic Giuly, le Monts d'Or Azergues de Chasselay

Dans le même groupe grand Sud-Est

Par ailleurs, le club intercommunal a appris en ce 16 juillet qu’il était reversé dans le groupe D de National 2. Si elle “change de lettre“, l’Étoile FC retrouve un grand que l’on qualifiera de grand Sud-Est, avec de nombreux adversaires déjà rencontrés au cours de la dernière campagne (Annecy, Monaco B, MDA Chasselay, Martigues, Grasse, Hyères, Jura Sud, les réserves olympiennes de Lyon et Marseille, Saint-Priest ou encore Endoume). Seules nouveautés, le retour d’un glorieux ancien, Louhans-Cuiseaux FC, ou du relégué Marignane FC, qui n’aura donc passé qu’une saison en National.
Pour l’un de leurs plus longs déplacements, les Étoilistes iront visiter le stade de Moulins Yzeure dans l’Allier, et affronteront enfin une dernière réserve pro, celle du Nîmes Olympique.

Reste maintenant pour le club du président Barbero à attendre la publication du calendrier officiel, ce qui ne saurait désormais tarder…

 

Classé dans
Sport