Fortes chaleurs annoncées : soyez vigilants !

29 juillet 2020

S’il n’est encore question de placer la région en vigilance et d’activer le plan canicule (*), une vague de chaleur n’en est pas moins annoncée ces prochains jours et jusqu’au week-end sur la Côte d’Azur, Fréjus et l’est-Var pour ce qui nous intéresse.

Dès ce jeudi 30 juillet, si le thermomètre n’est pas censé grimper au-delà des moyennes saisonnières (30-31°), le ressenti sera déjà élevé, prévu aux alentours de 40°.

Le pic de cette vague interviendrait vendredi 31 juillet, dès la nuit avec un mercure qui n’est pas annoncé descendre en dessous de 22° au petit matin. Puis, soleil aidant, les thermomètres afficheraient un maximum de 33° en début d’après-midi, mais surtout un ressenti de 43°, notamment dû à un effet de foehn, vent chaud et sec qui souffle du sud.

Le premier jour du mois d’août, samedi, sera abordé dans les mêmes conditions (31° affichés, 43° ressentis), avec un ciel un peu plus couvert en début de soirée.

En fait, il faudra attendre jusqu’au début de semaine prochaine pour retrouver et un risque orageux beaucoup plus présent lundi 3, pour retrouver des températures un poil plus basses, à tout le moins une amplitude moindre entre le mercure affiché et la température ressentie.

Le CCAS également vigilant

Quoi qu’il en soit, il convient d’adapter ses activités en fonction de cette vague de chaleur, notamment pour les personnes les plus vulnérables que sont les personnes âgées et les enfants en bas âge.
Il s’agit avant tout de penser à bien s’hydrater, se rafraîchir et se mouiller le corps régulièrement, essayer de rafraîchir les pièces (une pièce) au maximum, de garder ses volets fermés pendant les heures les plus chaudes de la journée et rafraîchir en soirée. Et surtout, penser à donner régulièrement de ses nouvelles, et ne pas oublier à l’inverse de rendre visite aux personnes isolées ou de s’inquiéter de leur santé…

Pour les enfants et notamment les nourrissons, il convient de veiller au possible coup de chaleur, caractérisé par de la fièvre, une certaine pâleur, un état de somnolence ou, a contrario, d’agitation inhabituelle, une soif intense alliée à une perte de poids… Là encore, des précautions telles que place l’enfant dans une pièce rafraîchie, lui donner régulièrement à boire, voire prend un bain (à 2° au-dessous de la température du nourrisson) s’avèrent préventives et efficientes…

Le CCAS (Centre communal d’action sociale) de la Ville de Fréjus a bien évidemment, depuis le 1er juin et jusqu’au 31 août, reconduit le dispositif PLAN CANICULE. Celui-ci est à destination des retraités et permet de veiller sur les personnes les plus vulnérables, en particulier celles qui seraient isolées. Notamment en cas de canicule de niveau 3 (la décision est prise au niveau de la Préfecture).

« Si le Préfet déclenche effectivement le Plan canicule, le CCAS mobilise immédiatement son personnel, week-end compris si cela est nécessaire, atteste Jean-Philippe Pangole, directeur de la structure fréjusienne. La semaine, les personnes inscrites sur le registre sont appelées régulièrement. »
Notamment pour déterminer le fait de savoir s’il y a « nécessité d’apporter une assistance à domicile. Le week-end, deux personnes d’astreinte sont mobilisées obligatoirement pour visiter les personnes âgées signalées, vérifier la ventilation de l’appartement, faire boire la personne, la conseiller, l’aider et lui porter assistance si besoin. Le tout, en densifiant les contacts si la période dure, avec elle, et/ou ses proches ».

Pour bénéficier de cette aide, il suffit de s’inscrire sur le registre grâce à un formulaire disponible sur place, au CCAS, ou téléchargeable sur le site (formulaire inscription personnelle OU formulaire inscription par un tiers).

Les personnes de 65 ans et plus et résidant à leur domicile, celles de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail et résidant pareillement à leur domicile, enfin les personnes en situation de handicap sont éligibles à ce dispositif.


(*) Canicule, vague de chaleur, pic de chaleur : la différence. Un pic de chaleur caractérise un évènement bref, de 24h à 48h en général, qui se concrétise par des températures très au-dessus des normes de saison. Une vague de chaleur présente quant à elle des températures anormalement élevées durant plusieurs jours consécutifs. Mais la notion même peut varier d’une région à une autre.

Enfin, la canicule correspond à un épisode de températures élevées, tant de jour que de nuit, sur une période prolongée (plus de trois jours et trois nuits consécutifs). Laquelle, là encore, est variable selon les régions avec des seuils pris en compte différents.

 


Centre communal d’action sociale (CCAS) de Fréjus.
Bât. Le Kipling - 305, avenue Aristide-Briand - 83600 Fréjus
Du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h
Tél. 04 94 17 66 20

+ d’infos sur la page dédiée ICI


Classé dans
Actualité générale