Fortes chaleurs pas de canicule a priori prévue pour ce début de semaine à Fréjus !

24 juin 2019

Pour rappel, le déclenchement du plan canicule (rouge) ne se fait qu’à de rares exceptions. Ainsi, les dernières canicules, au sens strict du terme, datent de 2003 et 2006.

Et si l’expression “canicule“ est communément (et à tort) utilisée, il convient davantage de parler de fortes chaleurs. Une véritable canicule correspond ainsi à trois jours et trois nuits consécutives où persistent des températures élevées avec, donc, une faible amplitude thermique entre seuils diurne et nocturne, nonobstant encore des données propres et adaptées au climat de chaque région.

L’épisode qui est annoncé pour cette dernière semaine de juin est donc, non pas exagéré par les médias, mais en tout cas pas tout à fait exact. Pour l’heure, 51 départements ont été placés en vigilance orange, principalement Paris et la région francilienne, et une grande partie centrale de la métropole. Le Var, par exemple, est classé en “risque important“, soit le stade inférieur.

SURTOUT BOIRE RÉGULIÈREMENT !

À ce niveau, il faut savoir que le plan canicule conduit par la ville de Fréjus via le CCAS (Centre communal d’action sociale) est reconduit chaque été, du 1er juin au 31 août – les nuits s’allongeant, le risque de “canicule“ s’amoindrit d’autant.

Il est en veille et sera déclenché si besoin, selon les informations enregistrées et données par la Préfecture au regard de l’évolution météorologique. Néanmoins, même si l’on parle en la matière d’épisode de fortes chaleurs – qui est annoncé durer sur le sud-est au moins jusqu’en début de semaine prochaine, voire les premiers jours de juillet – il est des mesures de prudence et de précaution qu’il convient d’ores et déjà d’appliquer.

A fortiori pour les personnes vulnérables, telles les personnes âgées et les nourrissons et enfants en bas âge. Tout d’abord, éviter autant que faire se peut de sortir aux heures les plus chaudes de la journée, entre midi et 16h, maintenir sa maison au frais en fermant les volets en journée, mouiller son corps et s’aérer, manger en quantité suffisante, ne pas boire d’alcool et éviter les efforts physiques.

Enfin, et surtout, s’hydrater et BOIRE RÉGULIÈREMENT DE L’EAU (pas forcément trop froide) !!!

Il faisait déjà 26° ce matin sur Fréjus-plage. Les températures maximales annoncées pour ce lundi sont de 31°. Elles devraient atteindre 35° le jour et 22-23° au plus chaud de la semaine jeudi et vendredi.

C’est l’été, il fait chaud…

Si les personnes en Ehpad et établissements similaires recevront une attention particulière du personnel encadrant, tout comme les nourrissons en crèche et les écoliers, l’importance du risque est évidemment relevée si la personne vit seule.
Si les proches (famille, voisins) peuvent et doivent venir prendre régulièrement des nouvelles, le registre nominatif, unique et confidentiel établi par le CCAS et qui sert de base pour bénéficier des aides d’urgence en cas, précisément, de situation d’alerte, recense ces personnes pouvant être isolées et potentiellement plus en danger.

Cette “protection“ s’établit sur une simple inscription sur formulaire auprès du CCAS de Fréjus, sur place ou par voie postale, le formulaire d’inscription étant téléchargeable sur le site de la ville (>>>)

. Y figureront également les conditions pour pouvoir être inscrit sur le registre.

Quoi qu’il en soit, c’est l’été et il fait chaud, c’est normal…

+ d’infos. CCAS de Fréjus – Bâtiment le Kipling – 305, avenue Aristide-Briand
Tél. 04 94 17 66 20


Par ailleurs, le gouvernement et le ministère des Solidarités et de la Santé propose une plateforme Canicule et fortes chaleurs sur son site internet, ainsi qu’une plateforme téléphonique d’informations (voir ci-dessous). Et, en cas de malaise, n’hésitez pas et appelez le 15 (n° du SAMU)

Classé dans
Actualité générale