L’ aire marine éducative de la classe de 6e C du collège Villeneuve voit le jour à la plage du Pacha

16 juin 2021

À la suite du conseil de la mer qui s’est tenu au collège Villeneuve le 22 mars dernier, la classe de 6e C a pu concrétiser aujourd’hui  le projet présenté aux élus, une véritable fierté pour les élèves et leurs professeurs, Christelle Chatachvilly (SVT) et Claudia Ciaravino (physique-chimie).

« L’objectif de cette journée est de concrétiser tout le travail d’une année autour de l’aire marine éducative (AME). Au départ, nous avons fait un diagnostic de cette plage. Les élèves se sont dirigés rapidement sur la protection de la flore car ils se sont aperçus qu’il n’y avait pas beaucoup de végétation et surtout que les gens piétinaient le peu de flore qu’il y avait » déclare Claudia Ciaravino.

En plus de sécuriser l’accès à la plage en vue de protéger les fleurs qui poussent entre les rochers, les collégiens ont voulu sensibiliser le public en créant un panneau visant à les informer sur l’AME et ses enjeux.  

Kevin Bergeron et Fabien Rozec de l’Observatoire marin de la communauté d’agglomération accompagnent techniquement la démarche des aires marines éducatives sur plusieurs séances durant l’année scolaire.  « Les enfants s’approprient une plage de la commune, font un inventaire faune, flore, paysage, identifiant les menaces, les points positifs et négatifs. À partir de cet état des lieux, ils  font des propositions de gestion de la plage » souligne Kevin Bergeron, animateur Natura 2000, avant d’ajouter « refaire un cordon de ganivelles pour protéger la richesse de la flore, c’est leur idée. »

Quant à Ariane Karbowski, adjointe au maire déléguée à l’environnement, qui a suivi le projet depuis ses prémices, elle déclare :

« Tout cela a commencé par une délibération en conseil municipal, suivie  d’une rencontre avec ces jeunes qui m’ont paru tellement investis. Voir aujourd’hui que l’on peut leur permettre de réaliser ce projet est juste fabuleux, et j’espère que l’on conduira d’autres actions du même genre parce que cela mobilise de nombreux acteurs, notamment notre jeunesse et notre mairie, dans un même but. C’est très édifiant car ils seront nos meilleurs ambassadeurs pour notre environnement plus tard. » 

 

Classé dans
Actualité générale