La base nature accessible, pas les installations sportives et jeux d’enfants

14 mai 2020

Le déconfinement est aujourd'hui effectif, en vigueur depuis le 11 mai dernier. Il est donc à nouveau possible d’arpenter les allées des parcs et jardins de la ville (parc Areca de Saint-Aygulf, parcs de la villa Marie, de la villa Aurélienne, du Clos de la Tour), de se promener en forêt ou dans les massifs forestiers, ou encore de retrouver l’un des lieux qui fait la fierté et le bonheur des Fréjusiens, la Base nature.

Dans ce dernier cas néanmoins, et jusqu'au 2 juin pour l'instant, seul l’accès à la base nature est autorisé. Par décision gouvernementale en effet, l’ensemble des installations sportives (boulodrome, skate-park et mini skate-park, stades synthétiques, terrains de sports collectifs tels que hand et basket, terrain de beach-volley, espace de remise en forme, jeux pour enfants) demeure quant à lui interdit au public.

Ces interdictions valent également pour les city-stades (Villeneuve, Chênes, Gabelle, Saint-Aygulf), les terrains open surplombant le stade Gallieni et la piste d’athlétisme de ce dernier. Seuls les athlètes de haut niveau ont le droit de s’y entraîner.

Afin de se conformer aux décisions gouvernementales en la matière, la Ville de Fréjus se voit contrainte de fermer l'accès aux installations sportives et aux jeux pour enfants, notamment sur le site de la base nature, lequel n'en demeure pas moins ouvert au public

Plages : dans l’attente d’une possible
dérogation du Préfet du Var

Le front de mer rouvre également, mais les plages demeurent interdites d’accès jusqu’au 1er juin inclus, décision relevant d’un arrêté préfectoral, celui du 15 avril 2020, portant interdiction temporaire d'accès aux plages, lacs et plans d'eau jusqu'au 10 mai, et prolongé jusqu'au 1er juin par un nouvel arrêté adopté le 7 mai 2020.

Concernant cette dernière mesure, le Maire David Rachline, a formulé, dès ce lundi 11 mai, une demande de dérogation au Préfet du Var, afin de pouvoir permettre aux Fréjusiens d’accéder aux plages du littoral.

« Je demanderai, dans le cadre d’une démarche concertée avec les autres communes littorales de la CAVEM, Saint-Raphaël et Roquebrune, la possibilité de rouvrir nos plages, a déclaré le premier magistrat. Cette réouverture, si elle est accordée par le Préfet, ne pourra pas être totale, et devra sans doute être limitée dans le temps et à certaines plages, comme dans la nature des activités autorisées, qui exclura les stationnements longs. Je souhaiterais a minima que les promenades, la baignade et l’accès pour les activités nautiques individuelles puissent reprendre, avec le maintien de la distanciation physique et un contrôle du respect des règles sanitaires. »

Il est également à noter que dans le cadre de l'application de l'arrêté préfectoral du 7 mai 2020, l'accès aux étangs de Villepey (ci-dessous, l'observatoire des Esclamandes) demeure également interdit au public jusqu'au 1er juin prochain.


Téléchargez les arrêtés préfectoraux portant interdiction d’accès aux plages (arrêté du 15 avril 2020, arrêté du 7 mai 2020).

Téléchargez le Guide d’accompagnement de reprise des activités sportives édité par le ministère des Sports

Téléchargez la liste des différentes activités sportives non autorisées et la pratique alternative possible

 

 

 

Classé dans
Actualité générale