Le couvre-feu et le sport : quid des championnats ?

25 octobre 2020

« Quoi qu’il se passe, je crois qu’il faut s’attendre à une saison extraordinaire… » Depuis la reprise de l’entraînement à la mi-août, Loïc Geiler, l’entraîneur des volleyeurs professionnels du Fréjus Var Volley, n’a eu de cesse de répéter ces quelques mots.

Depuis un peu plus de 24 heures, l’annonce du couvre-feu instauré sur les trois-quarts de la France – en attendant “pire“ ? – vient remettre en pleine lumière de cette formule “choc“ du coach varois.

Pour autant, les sports professionnels ne sont pas trop “impactés“ puisqu’il leur est permis de poursuivre leur activité.

Corentin Suc, Dani Maccaro et Théo Conré, au titre de joueurs professionnels, ne sont pas impactés par le couvre-feu et les mesures restrictives du gouvernement : ils devraient retrouver le chemin du championnat en fin de semaine contre Saint-Nazaire

Volley : Fréjus vs Saint-Nazaire
(31 octobre) avancé à 17h

Il en est ainsi des volleyeurs de Fréjus Var Volley, engagés en Ligue B, qui ont débuté leur championnat voici quinze jours – avec un probant succès devant Le Plessis-Robinson (3-1), suivi d’une défaite (1-3) à Saint-Quentin qui aurait mérité meilleur sort.

Exempts ce présent week-end, les Fréjusiens retrouveront le championnat samedi prochain 31 octobre, avec la réception de l’une des grosses écuries de la ligue, le Saint-Nazaire Volley-Ball, qui a clairement annoncé ses ambitions de montée en Ligue A. Pour permettre au public de venir encourager les siens, « les deux clubs se sont mis d’accord pour avancer le match à 17h » (au lieu de 20h), poursuit Loïc Geiler. Ainsi, les spectateurs auront la possibilité de regagner leur domicile… avant 21h !

À l'instar des volleyeurs, Jérémy Bekhechi et les footballeurs de l'Étoile sont autorisés à poursuivre leur activité, et joueront leur match en retard contre Grasse samedi prochain à 18h à Louis-Hon

Foot : l’Étoile jouera son match en retard
le 31 octobre à 18h

La situation vaut également pour les footballeurs de l’Étoile FC Fréjus - Saint-Raphaël. Leur match de la 9e journée samedi dernier avait été reporté pour cause de plusieurs cas de Covid au RC Grasse, leur adversaire du jour. Les deux clubs ayant (déjà) été sortis de la Coupe de France, ils pourront remettre leur calendrier à jour ce prochain samedi, 31 octobre, une rencontre (pour l’instant) programmée à 18h au stade Louis-Hon.

Mais les volleyeurs et footballeurs fréjusiens sont les seuls à pouvoir poursuivre leur activité sportive.

D’autant que la fermeture des établissements sportifs couverts (*) pour les adultes est venue s’ajouter aux récentes mesures de couvre-feu…

Du coup, l’ensemble des championnats est à nouveau stoppé pour tous les sports, notamment les divers championnats de France qui concernent à Fréjus le volley (Nationale 3 masculine et féminine, Fréjus Var Volley), le tennis de table (Nationale 3 et Pré-nationale masculines, AMSLF), le rugby (Fédérale 2, CARF), le basket et le handball masculin (Pré-Nationale, AMSLF).

Les différentes équipes se retrouvent donc au “chômage partiel“. L’occasion, du coup, de faire un petit point sur ces compétitions et la manière dont les équipes fréjusiennes ont entamé leur campagne.


• Volley-ball - N3 masculine. La réserve fréjusienne, désormais coachée par Pierre Vivier, a magnifiquement débuté son championnat malgré un effectif amoindri par les blessures. Les joueurs est-varois se sont imposés à trois reprises – 3-2 à Ollioules puis 3-0 à Martigues (2) avant une nouvelle victoire en cinq manches face à Marignane – et ils pointent bien évidemment en tête de leur poule. Mais ils sont aussi l’une des trois seules équipes (sur 12) à avoir joué trois matches depuis le début de saison…

Prochain match : peut-être le 8 novembre (J6) à Saint-Laurent-du-Var.

Les joueurs de Pierre Vivier ont réussi un magnifique sans-faute (trois sur trois) pour commencer leur championnat


• Volley-ball - N3 féminine. Neuf matches joués sur 15 programmés avant la 4e journée initialement prévue… ce week-end. Deux rencontres pour les promues fréjusiennes qui, à l’instar de la réserve masculine, doivent composer avec de nombreuses blessures et indisponibilités. Résultat : deux défaites, 1-3 devant Istres (2) et 0-3 à Sainte-Maxime - Cogolin. Les reports tombent peut-être bien finalement…

Prochain match : peut-être le 1er novembre (J5) au Pontet.

Lourdement handicapées par les blessures, les volleyeuses fréjusiennes attendent des jours meilleurs


• Tennis de table - Nationale 3 masculine. Bons débuts pour l’une des deux équipes amsélistes engagées en Nationale 3. L’équipe (2) s’est imposée devant Val d’Ozon (8-1) puis aux PTT Romans (8-4), avec entre ces deux succès, un match reporté à Châtillon. Battue en ouverture par Versailles (6-8), l’AMSLF (1) a ensuite enchaîné deux succès, 8-1 à Cusset puis 8-2 à Aix-Chambéry.
En Pré-nationale, l’AMSLF (3) s’est lourdement inclinée (1-8) à deux reprises, devant Istres (3) puis à Morières (2). Avant un joli sursaut à Aix-les-Milles (2) pour un premier succès (8-4).

Prochains matches :
- peut-être le 7 novembre (J4) contre Montpellier TT (2) pour l’AMSLF (1),
- peut-être le 7 novembre (J4) contre Grésivaudan Belledonne (1) pour l’AMSLF (2),
- peut-être le 7 novembre (J4) contre PP Venelles (1) pour l’AMSLF (3).

Bons débuts d'ensemble pour Théo Fenocchio et les pongistes fréjusiens en championnat par équipes


• Rugby - Fédérale 2 masculine. Touché par le Covid avant même le début de championnat, le Carf avait précisément vu son match inaugural reporté à Montélimar (ce match est pour l’heure programmé le 20 décembre). Depuis, le Carf a connu une entame compliquée, avec deux revers d’entrée (23-34 devant Tricastin puis 14-33 à La Valette) avant une victoire ô combien difficile (30-29) devant Saint-Marcellin, lanterne rouge. Et puis la visite chez le leader grassois s’est soldée par un revers encore plus large, puisque le Carf a encaissé 50 points, n’en marquant que 29. La 6e journée, prévue ces 24-25 octobre, a été reportée en février. Mais le championnat risque d’être long pour les Carfistes.

Prochain match : peut-être le 8 novembre (J7) à Annonay.

Le championnat risque d'être difficile pour les Carfistes, touchés en début de saison par une vingtaine de cas de Covid au sein de l'effectif et du staff


• Basket-ball - Pré-nationale masculine. Quatre matches, quatre succès pour des basketteurs qui visent l’accession en N3. À ce titre, les victoires contre le CTC Littoral (70-53) et à Lorgues (64-57). La journée 5 du 17 octobre a été repoussée au 5 novembre (Fréjus vs Carros).

Prochain match : peut-être le 31 octobre (J6) contre les Métropolitains de Nice.

Avec quatre succès en autant de matches, Jordan Grandisson et les basketteurs confirment leurs ambitions d'accession en Nationale 3


• Handball - Pré-nationale masculine. Nul (33 partout) à La Valette (1ère), avant un revers (24-27) quelque peu inattendu devant Aix (6e) et à nouveau partage des points (39-39) à Saint-Tropez (2e) : les handballeurs fréjusiens, quatrièmes et exempts de la 4e journée dans leur poule de Pré-nationale nouvelle formule (4 groupes régionaux de 7 équipes), alternent le bon et le moins bon avant d’aller défier l’équipe réserve de Draguignan.

Prochain match : peut-être le 7 novembre (J6) à Draguignan (2).

Auteurs de nuls probants à l'extérieur, les handballeurs de Fréjus se sont montrés incapables de vaincre leurs homologues aixois à Jean-Vilain

Classé dans
Sport