Le Festival du court métrage reporté au mois d’avril : retour vers le futur !

08 janvier 2021

Bon, on ne va pas dire que l’on ne s’y attendait pas. Et, comme pour conjurer le mauvais sort et ce satané virus qui s’acharne et nous empêche de vivre “normalement“, la Direction des affaires culturelles et du patrimoine, organisatrice en mairie de Fréjus du Festival du court métrage, avait même tout organisé, tout mis en place et même édité et imprimé les informations et autres documents relatifs.

Action pour le second scénario

« Nous étions prêts, confie ainsi Jérôme Réber, directeur de la DACP en mairie. Tout était calé, fixé, y compris au regard des conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire qui auraient entouré le Festival », dont célébrera la 24e édition cette année.

Mais, tout en parallèle, le service communal avait également travaillé sur une solution de repli au cas où… Un autre scénario qui consiste à reporter l’ensemble des évènements au mois d’avril prochain, pour l’heure annoncé aux dates suivantes, du 2 au 24 avril.

Au regard notamment de qu’avait laissé entendre dès le 1er janvier le porte-parole du gouvernement évoquant un probable report quant à la réouverture des lieux culturels, et alors que cette hypothèse a été confirmée ce 7 janvier par le premier ministre, la DACP avait donc envisagé et établi un nouveau calendrier, l’ensemble des évènements étant reportés selon la même configuration.

Compétition officielle
le vendredi 16 avril !

Si la compétition officielle – qui se trouve énumérée dans le numéro de janvier de Fréjus le Magazine (lire ICI) – se déroulerait le VENDREDI 16 AVRIL, de multiples autres animations et manifestations trouveront place tout autour de l’évènement et tout au long de ce mois d’avril (calendrier provisoire à télécharger ci-après).

À commencer par une exposition permanente, installée au cœur de la villa Aurélienne sur tout le mois d’avril et consacrée à la saison #3 “Fréjus fait son cinéma“, la cité romaine véritable terre de tournages accueillant de plus en plus de films, courts ou longs métrages, clips ou encore documentaires…

Les cycles consacrés au cinéma (cycle de cinéma italien animé par Jérôme Réber, ou ciné-club proposé par Laurent Le Touzo, tous deux maîtres en la matière et que l’on ne présente plus) proposeront plusieurs soirées au Vox, d’autres animations et ateliers prenant place au théâtre du Forum ou à la Médiathèque villa Marie, partenaires fidèles et toujours présents de cette organisation. Enfin, ne seront pas oubliées les interactions et master class avec les jeunes collégiens et lycéens.

En conclusion, l’on peut affirmer que, s’il engendre certes un report d’une manifestation qui ouvre traditionnellement l’agenda culturel de chaque nouvelle année civile, le coronavirus n’aura pas la peau du Festival de court métrage de Fréjus…


Télécharger ici le calendrier PROVISOIRE du 24e Festival du court métrage

 

Classé dans
Actualité générale