Les 96 heures du Salon de l’Auto !

19 septembre 2020

Alors qu’un petit millier de kilomètres plus au nord-ouest, le circuit de la Sarthe accueille la 88e édition des 24 Heures du Mans autos – la course a traditionnellement lieu en juin, mais le Covid avait pris la pole position à cette période – ce sont entre 20 et 30 concessions automobiles qui ont investi l’espace Caquot de la Base nature (véhicules neufs) et son esplanade extérieure (parc occasions) pour proposer le Salon de l’auto de la ville de Fréjus.

Prise de température, protections à l'intérieur des véhicules exposés, mise à disposition de gel hydroalcoolique, sans oublier le masque obligatoire : le Salon de l'auto se veut anti-Covid

Depuis vendredi matin et jusqu’à ce prochain lundi 21 septembre (19h), c’en est donc parti pour les 96 heures (4 jours) de cette 28e édition.
Premier constat, et premier bilan, au terme de la journée inaugurale, « une affluence moindre, comme on s’y attendait », reconnaît Philippe Garon, organisateur du Salon au titre de l’Office de tourisme, mais « une satisfaction affichée côté concessionnaires, qui nous ont confié avoir réalisé une journée presqu’équivalente aux premiers jour d’un Salon “normal“, sur une année “normale“ », continue le directeur-adjoint de l’Office de tourisme.

Exclusivité sur le Salon de Fréjus : la Fiat 500 électrique, non encore commercialisée

Un satisfecit confirmé par Pascal Bacchi, président de la concession Citroën-Fiat-DS “SA Bacchi-Bouteille“ : « Peut-être les gens qui avaient peur du Covid ne sont pas venus effectivement, concède le représentant des concessionnaires sur ce Salon, mais ceux qui sont venus sont là parce qu’ils avaient des intentions et avaient véritablement un projet d’achat pour la plupart. »

La voiture “propre“ fait salon

L’autre constat de ce 28e Salon est bel et bien la certitude qu’aujourd’hui, à l’abord de la 2e décennie du XXIe siècle, la voiture doit être propre. En témoignent, au gré de la déambulation au fil de stands, les termes électrique, hybride, rechargeable, économique, zéro émission et autres slogans vantant la vertu environnementale des derniers modèles présentés.

À la course à la voiture la plus propre et la plus économe...

Des bonus écologiques qui fleurissent également sur le parc occasions. Car le Salon de l’auto à Fréjus, c’est ça : les toutes dernières nouveautés à peine sorties des cartons comme la petite citadine 100 % électrique de Citroën, l’AMI, accessible dès 14 ans, voire des exclusivités comme la Fiat 500 électrique, non encore commercialisée, et un parc de véhicules d’occasion proposés à la vente directe ou les différentes formules de location.

La curiosité l'emporte pour un véhicule pas comme les autres, la toute nouvelle AMI de Citroën !

Alors, pour ceux qui ne sont pas encore venus, qu’ils sachent que tous ces petits bijoux de l’automobile s’exposent tout ce dimanche encore, mais également lundi, le jour des bonnes affaires, paraît-il…

Buvette et restauration brasero sur place

Retrouvez ICI quelques images au fil des stands

Le Salon de l'auto, du neuf mais aussi de nombreuses occasions à saisir

Et une vente de plus !

Classé dans
Actualité générale