Les marchés du centre-ville retrouvent leur configuration habituelle

22 juin 2020

Les marchés ouverts alimentaires ont pu reprendre leur activité dès la mise en place du déconfinement, phase 1, le mardi 12 mai dernier, du côté de Fréjus-plage et de Saint-Aygulf.

Rénovée, la rue de Fleury accueillera à nouveau les étals alimentaires des marchés du mercredi et du samedi

Le lendemain, mercredi 13 mai, c’était au marché du centre-ville, sur un concept uniquement réservé aux produits alimentaires toujours, de faire son retour, provisoirement déplacé sur la place Clemenceau du fait des travaux de rénovation des pavés de la rue de Fleury. C’est donc en entrée de ville - avec ce décor magnifique en arrière-plan que constituent la tour médiévale et les remparts - que s’est tenu le marché alimentaire ce dernier mois.

Respecter le séchage des joints

Entamés durant la phase de confinement pour minimiser la gêne occasionnée, les travaux de repavage de la rue de Fleur ont été livrés, comme convenu, à la fin mai.

Pendant quelques semaines, le marché alimentaire a été logiquement déplacé place Clemenceau, au pied de la muraille et de la tour médiévales...

Simplement, comme il avait été tout autant convenu, la voie fraîchement rénovée devait demeurer interdite à toute circulation, notamment transports de livraisons et fourgons des commerçants. Afin de respecter le séchage et une prise correcte des joints, et ne pas risquer d’endommager, à peine finis, des travaux représentant un investissement de quelque 270.000 € pour environ une surface de 1000 m2.

Ce délai supplémentaire respecté - initialement annoncé de trois semaines (jusqu’au 21 juin), il sera finalement raccourci d’une semaine, ramené au 15 juin et rouvert pour la circulation des véhicules légers -, le marché alimentaire va pouvoir réinstaller ses étals sur la rue de Fleury comme c’était le cas auparavant.

Le marché provençal de retour le 24 juin

Dès ce mercredi 24 juin, l’ensemble du marché, dans sa version provençale estivale, retrouvera sa configuration habituelle dans le cœur historique de la ville, puisqu’il n’est en effet pas inutile de rappeler que les commerçants proposant des produits manufacturés ont pu, en ce qui les concerne, installer à nouveau leurs stands autour au début juin.

Classé dans
Actualité générale