Nouvelles naissances de tortues caouannes sur la plage aygulfoise des Esclamandes

25 septembre 2020

Quatre petites tortues caouannes sont nées ce 23 septembre sur la plage des Esclamandes à Saint-Aygulf. Près d’un mois après les naissances intervenues sur Fréjus-plage.

Comme quoi, la nature fait bien ce qu’elle veut.
Les 26 et 27 août, de nombreux vacanciers encore présents sur la Côte d’Azur assistaient à la naissance de plusieurs petites tortues caouannes sur la plage de la République, sur le front de mer fréjusien. À peine plus d’un mois après que la maman ait été vue, déposant ses œufs dans le sable.

Photo © Christine Delville - CAVEM

Une deuxième ponte avait été observée 24 heures après la première, mais sur la plage des Esclamandes, du côté de Saint-Aygulf. Aussi pouvait-on attendre ici aussi des naissances “rapides“.

46 jours d'incubation à Fréjus-plage,
74 jours aux Esclamandes

Mais la nature fait bien ce qu’elle veut. La science nous apprend que le temps d’incubation des œufs se situe entre 45 et 65 jours. Les premières naissances ont été observées à Fréjus-plage 46 jours très précisément après la ponte. « On ne les attendait pas si tôt », reconnaissait d’ailleurs Fabien Rozec, de l’Observatoire marin de la Cavem (Communauté d’agglomération Var - Estérel - Méditerranée).
Argumentant, « les relevés de température du sable nous laissaient plutôt supposer une éclosion davantage vers la fin du temps d’incubation ».

Photo archive © Fabien Rozec - Observatoire marin CAVEM

Évènement unique et exceptionnel

Mais à Saint-Aygulf, c’est au terme de 74 jours d’incubation que sont venus au monde ces quatre “bébés tortues“. Comme quoi, la nature fait bien ce qu’elle veut…

Notons que cette double naissance constitue un évènement unique et exceptionnel sur le littoral hexagonal, a fortiori à quelques hectomètres de distance seulement. Et rappelons que voici quatre ans avait été observé le même phénomène, toujours dans le même secteur puisque le nid était situé devant la plage de l’Estel, également sur Saint-Aygulf.

La veille continue...

Après la naissance de ces quatre petites tortues, les équipes de Marineland, de l’Observatoire marin (Cavem) et de l’Observatoire français de la biodiversité restent mobilisées jour et nuit dans la perspective de nouvelles éclosions.

Un dispositif a donc été mis un place pour guetter ces arrivées potentielles, notamment à l’aide de capteurs de températures. Et un cheminement a été créé dans le sable pour aider les bébés tortues à accéder tranquillement à la mer...Espérons que nous aurons prochainement une belle surprise !
 

 


Veuillez trouver ICI, disponible au téléchargement, le communiqué de presse officiel émanant de l’Office français de la biodiversité et relatif à ces nouvelles éclosions aux Esclamandes.


Classé dans
Info en bref