Nuits Auréliennes - “Mon Meilleur Copain“ : la mauvaise foi maîtresse forte !

31 juillet 2019


Il invite son meilleur copain à dîner sans se douter que, pour lui, Philippe (joué par Anthony Marty), cette soirée va virer au cauchemar ! Parce que celui qui se fait passer pour son meilleur pote, Bernard (campé par Arnaud Cermolacce), va lui demander de couvrir ses propres incartades conjugales avec Soraya (Florence Fakhimi), devant Nelly (Anne-Laure Estournes) sa femme et mère de son enfant Baptiste, et Alice (Marion Christman), la fiancée de Philippe.

Ça démarre plutôt doucement et puis, Boum, explosion et l’on part dans tous les sens, avec un Arnaud Cermolacce, dans lequel on retrouve parfois du Louis de Funès, d’une incroyable mauvaise foi, en maître de cérémonie qui fait des quatre autres ses victimes.

Mais, un moment, il faut bien que la vérité éclate…

C’est un beau succès qu’a remporté ce mardi soir, dans le cadre de la 3e soirée des Nuits Auréliennes, la comédie Mon Meilleur Copain écrite par Éric Assous. Un auteur, rappelons-le, récompensé à deux reprises pour le Molière du meilleur auteur francophone vivant, en 2010 et 2015, et l’on comprend pourquoi. Après avoir triomphé au Grand-Point Virgule, au Théâtre Michel et à la Comédie Caumartin, Mon Meilleur Copain a donc fait une belle étape à Fréjus et aux Nuits Auréliennes !

Retour à du contemporain pour la soirée #4 ce jeudi 25 juillet, et La Légende d’une vie, avec Macha Méril notamment…

 

 

Classé dans
Info en bref