Pascal “Albu“, quatre ans déjà, quatre ans de trop…

20 novembre 2020

Il y a quatre ans jour pour jour, en 2016, le 20 novembre, un dimanche, tombait cette terrible et soudaine nouvelle : “Albu“ est décédé. Sincèrement, quatre ans après, on a encore du mal à y croire.

Et pourtant, c’est tellement vrai. Et cette absence tellement présente, tellement prégnante.

 

Aujourd’hui, son œuvre perdure, à travers le club qui porte son nom sur les hauteurs de Gallieni : le Tennis Club Gallieni Fréjus Pascal-Albuixech.

Même quatre ans après, même au cœur d’une année ô combien difficile, faite de bas plus que de hauts, le club de tennis de la ville a su rebondir, amortir le choc de sa disparition, balayer d’un revers ce coup pas très droit qu’il a servi sans se retourner, sans filet...

 

Pascal Albuixech aurait dû fêter son 60e anniversaire le 8 juin, trois semaines après son pote d’enfance, un certain Yannick Noah, rencontré au Tennis-Études de Nice du côté du Parc Impérial. Mais Pascal s’est arrêté quatre ans plus tôt. Quatre ans déjà, quatre ans de trop…

Ayons juste une pensée aujourd’hui pour “Albu“…

 

 

Classé dans
Actualité générale