Pistes forestières : la Ville restaure les voies d’évacuation

29 avril 2020

Depuis ce mercredi matin (29 avril), et normalement pour une dizaine de jours, l’entreprise ATE (Action Travaux Environnement) de Maurin Ballestra, notamment spécialisée dans les travaux forestiers et l’entretien des pistes, est à pied d’œuvre sur l’une des pistes forestières du territoire communal fréjusien, la piste Rossignole en l’occurrence.

Voie de secours et d’évacuation…

Mandatée par la Ville de Fréjus, cette intervention poursuit un double objectif, de sécurité et de remise à niveau. « Le but premier est en effet la sécurité, précise Sylvain Alpozzo, directeur des interventions techniques en mairie de Fréjus, puisque cette piste de Rossignole sert de voie de secours et d’évacuation en cas de danger, notamment d’un incendie, à la fois pour le Domaine du Pin de la Lègue, mais également pour le lotissement des Hauts du Capitou. »
Donnant sur la RD37 (route du barrage de Malpasset), immédiatement après la compostière de l’entreprise Ferro, cette piste « avait notamment été utilisée voici quelques années lorsqu’un feu s’était déclaré du côté du 21e RIMa ».

L'objectif premier de ce chantier est de proposer une piste carrossable d'évacuation du Pin de la Lègue (en haut), des Hauts du Capitou (ci-dessus)

Simplement, la saison hivernale est passée par là, apportant son lot d’intempéries (pluies, vents), à tel point que la piste est par endroits devenue impraticable pour tout véhicule autre qu’un 4x4. « Le maire David Rachline a donc décidé de dégager une enveloppe de 40.000 € pour réparer cette piste, éliminer les ornières qui se sont creusées, effectuer une remise à niveau de la piste. »

… idéale aussi pour les balades

Cette intervention – « qui bénéficie aujourd’hui de l’aide du mistral, lequel permet de bien assécher la terre, solidifier idéalement le terrain pour que nos apports de matière soient optimisés sur une surface bien compacte », ajoute Joris, adjoint de Maurin Ballestra – n’a pas été programmée par hasard.

« Et là est l’autre objectif poursuivi par ce chantier, continue Sylvain Alpozzo. Ces travaux trouveront logiquement leur terme d’ici au 11 mai, jour de déconfinement… et de réouverture des massifs forestiers, pour l’heure encore interdits d’accès. Comme de leur côté, les plages demeureront inaccessibles au public, on s’attend à une recrudescence de la présence de randonneurs dans l’Estérel, à pied ou à vélo. Avec ces travaux, ils auront le plaisir de pouvoir se profiter d’une piste agréable et carrossable. »

Eh oui, la sortie du confinement passe aussi par là…

Classé dans
Actualité générale