Plages : réouverture de la plage Argens, celle du Pacha définitivement interdite

19 mai 2020

Premier jour de déconfinement, la pluie. Premier jour de réouverture de (certaines) plages de Fréjus, la pluie. Aujourd’hui, mardi 19 mai, avant-veille de la réouverture de la plage de l’Argens, la pluie et un ciel particulièrement ennuagé.

La version 2020 de l'embouchure de l'Argens sera celle-ci, identique à l'année 2017...

Pour autant, ce jeudi, jour férié de l’Ascension, alors que la plage de l’Argens (entre l’embouchure du fleuve éponyme et le Mas d’Estel) sera rendue aux touristes et Fréjusiens, les météorologues promettent un temps estival et un mercure qui pourrait affoler les thermomètres…

Le “vrai“ déconfinement côté plages pourrait donc intervenir entre cette fin de semaine.

Rappelons que le Préfet du Var a accédé ce vendredi 15 mai à la demande du maire de Fréjus, David Rachline, de déroger à l’arrêté préfectoral du 15 avril 2020 (prolongé par un nouvel arrêté en date du 7 mai 2020) portant interdiction d’accès aux plages.

Fermée jusqu'à ce mercredi, la plage de l'Argens sera à nouveau ouvert au public à compter de ce jeudi de l'Ascension

Accès Argens par les Esclamandes

Si elle maintient les calanques de Saint-Aygulf fermées, cette dérogation a accordé la réouverture des sites suivants :
- plage de Fréjus-plage,
- plage de Port-Fréjus / Base nature,
- plage dites de Saint-Aygulf (“plages en épis“ le long de la RD559),
- plage de la Galiote.

Localement en revanche, d’autres mesures ont, temporairement (-> plage de l’Argens) ou définitivement (-> plage du Pacha), interdit l’accès à certains sites.

Du côté de l’Argens, entre embouchure et Mas d’Estel, il s’agissait de rendre la plage propre et sûre pour l’accès au public. Comme il l’est depuis plusieurs années maintenant sur le littoral fréjusien, le principe de nettoyage raisonné est effectivement appliqué sur les plages.

Depuis plusieurs jours, les services techniques de la ville travaillent d'arrache-pied pour rendre la plage propre et agréable

Nettoyage raisonné
en saison hivernale

 « La nature est laissée à elle-même durant cette période, explique Kevin Bergeron, de la cellule “Natura 2000 - embouchure de l’Argens“. Notre intervention consiste juste alors à ramasser tout ce qui est déchets toxiques (bouteilles et autres éléments en plastique, pneus, bouteilles de gaz, verre, mégôts…) que la mer peut ramener sur le sable » lors de ses colères hivernale opérer durant l’hiver.
« Mais on ne touche pas à la “laisse de mer“, tous éléments naturels (bois flotté, algues, coquillages, etc.) qui constitue un écosystème utile à la vie du littoral, renforce les plages en évitant le désensablement. »

 

La “laisse de mer“ et tout ce bois flotté a été enlevé de la plage et disposé derrière les ganivelles de manière à stabiliser le sable et la dune

La plage de l’Argens
revient trois ans en arrière

En période estivale bien sûr, un nettoyage plus conséquent est opéré chaque matin, mécanique ou manuel. « La saison - et ce nettoyage - débute normalement pour les vacances d’avril, poursuit Kevin Bergeron, mais avec les évènements de cette année, nous avons prolongé quelque peu le nettoyage raisonné… »

Deux clichés de la plage de l'Argens, saisis quasiment au même endroit aux abords et vers l'embouchure de l'Argens, mais à deux années d'intervalle (le 28 mars 2018 en haut, le 16 mai 2020 ci-dessus), qui montrent comment la plage est revenue à sa situation “d'avant“

Depuis plusieurs jours, les personnels municipaux sont à pied d’œuvre sur le terrain, enlevant troncs d’arbre et petit bois pour les placer derrière les ganivelles et ancrer davantage le sable des dunes.
Ce mercredi sera terminé le nettoyage de la zone Argens - hors zone “Natura 2000“ à l’embouchure -, avec une plage toujours “mouvante“ mais revenue « à la normale, telle qu’on la connaissait en 2017 » -, qui autorisera à nouveau un espace réservé aux kite-surfeurs, un autre aux naturistes, un dernier pour les chiens tenus en laisse !

 

Même phénomène observé en tournant notre regard de l'autre côté, vers Saint-Aygulf...

Et pour ce jeudi de l’Ascension, la plage de l’Argens sera donc à nouveau ouverte… À noter en revanche que, les étangs de Villepey demeurant interdits au public, l’accès à la plage de l’Argens se fait… par la plage depuis le Mas d’Estel.

L'accès aux étangs de Villepey demeure interdit jusqu'au 1er juin prochain !

Le Pacha restera fermé !

Toujours côté Saint-Aygulf, la plage des Esclamandes (depuis le Mas d’Estel jusqu’au pont des étangs de Villepey) et celle de la Galiote sont accessibles depuis samedi 16 mai dernier. Tout comme celle de Fréjus-plage ou celle de Port-Fréjus / Base nature.

En revanche, la plage du Pacha, à l’extrémité de la Base nature, demeurera elle interdite au public toute la saison. Elle s’est certes bien réensablée avec, notamment, une longue langue de sable côté embouchure de l’Argens. Les bords de plage demeurent de fait trop peu profond, piégeux et par trop dangereux, avec plaques de béton et barbelés presqu’affleurants mais non visibles…

La plage du Pacha, en haut côté embouchure de l'Argens, ci-dessus côté Base nature, va être totalement fermée au public, car trop dangereuse

Classé dans
Actualité générale