Présélections sauveteurs aquatiques : première étape avant formation !

04 février 2020

Déjà un air d’été… Et pas seulement à cause des températures estivales qui ont accompagné les premiers jours de février.
Le samedi 1er justement, les candidats au poste de sauveteur des plages l’été prochain, sur le littoral fréjusien et autres berges des lacs varois, avaient rendez-vous à la piscine Maurice-Giuge pour les tests de présélection. Première étape d’un long chemin devant mener les meilleurs d’entre eux jusqu’au “stage mer“ (du 30 mai au 3 juin, avec mise en pratique in situ) qui précède immédiatement l’ouverture des plages.

S’ils ne savaient à quoi s’attendre, les tests de présélection ont donné une idée très précise de ce que sera la formation. Au programme en effet un 200 m “palmes-masque-tuba“, une épreuve d’aisance aquatique et un entretien avec un jury composé de membres du Groupe nautique d’intervention et de surveillance (GNIS).

Une longue formation jusqu’au “stage mer“

Pour autant, même pour ceux qui ont franchi avec succès cette première étape, il ne faut pas croire que la route est toute tracée jusqu’à la première montée de drapeau début juin.

Se succéderont en effet jusque-là différents modules, dès les vacances scolaires de février, pour préparer le BNSSA (Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique), examen prévu le 6 mars.
Les week-ends de mars seront consacrés à la suite de la formation.
Si l’ensemble des frais de cette formation est payé par le SDIS 83, le permis côtier, bien sûr obligatoire, demeure à la charge du candidat.

Les candidats qui arriveront au “stage mer“ viendront compléter la promotion 2020 des sauveteurs des plages, aux côtés des sapeurs-pompiers, professionnels et volontaires. Rendez-vous fin mai.

Photos © D.R. SDIS 83

Classé dans
Actualité générale