Quand le sport réunit TOUS les enfants

18 juin 2021

Une rencontre a eu lieu au stade Guy David entre les enfants de la section sports et handicaps de l’AMSLF et ceux du centre de loisirs Kerjean.

Deux séances ont été organisées dans le cadre de ce projet. La première, était la rencontre entre tous les enfants pour aborder et découvrir l’autre. La seconde séance était centrée sur des activités sportives sous forme de mini-olympiades. Un évènement qui s’est tenu en présence des élus de la ville, Nassima Barkallah, adjointe à l’action sociale et au handicap et de Sandrine Crepet, adjointe aux affaires scolaires.

Le sport favorise l'insclusion 

Ce projet a pour objectif de montrer aux enfants valides que le handicap n’est pas incompatible avec le sport. Mais aussi d’enseigner aux 26 jeunes présents l’importance de l’intégration et du vivre ensemble.
Pour clôturer ces mini-olympiades, une remise de diplômes ainsi qu’un goûter a été offert aux jeunes par les organisateurs.

Aussi, un travail en amont avait été effectué auprès des enfants du centre de loisir par les animateurs pour les sensibiliser sur les différents handicaps.

À l’initiative de cet événement, nous retrouvons Marie-Pierre Stephan présidente de la section sports et handicaps de l’AMSLF ainsi que Johan Di Tommaso animateur sportif, Thomas Garcia et Mathias Garcia éducateurs sportif à la ville de Fréjus. C’est aussi grâce à tous les encadrants que ce bel évènement a pu voir le jour.

Ce projet a permis de conforter le travail mis en place par les Instituts Médicaux Educatif (IME) qui accueillent les personnes en situation de handicap.

Le début d'une longue série

Les mini-olympiades ont eu un tel succès de part le plaisir que les enfants ont pris à participer aux activités sportives mais aussi avec les progrès observer chez les jeunes en situations de handicap qui ont gagné en autonomie et motricité, que la section sports et handicaps de l’AMSLF espère faire évoluer ce beau projet. « Nous souhaiterions que cela devienne un événement récurrent, soulignait Fabien Sgarra, président de l’AMSLF. L’objectif est également de développer si possible une équipe handisport ».

Il est important de souligner toutes les activités misent en place par l’AMSLF pour les personnes non valides. Tous les mercredis des activités sportives sont proposées et ce même en période de crise sanitaire pour leur permettre de continuer leur progression. Les activités proposées sont diverses et variées, course d’orientation, pétanque, basket, rugby et biens d’autres.

Classé dans
Actualité générale