Quartier Sainte-Croix : l’éco-parking opérationnel

03 septembre 2020

Le chantier n’est pas tout à fait terminé, mais l’éco-parking – sur l’emplacement du parc de stationnement dit de Sainte-Croix, au croisement de l’avenue du XVe Corps et de la rue des Marsouins – est d’ores et déjà opérationnel depuis ce jeudi 3 septembre, et plus de 60 places (sur les 80 au final) sont accessibles pour les usagers, notamment les parents des enfants fréquentant les maternelles Dolto et des Oliviers, ou la nouvelle élémentaire Via Aurelia du Pôle enfance.

Lorsque l’on parle d’éco-parking, il convient bien évidemment de l’entendre, non au sens pécunier du terme, mais bel et bien dans un cadre écologique et environnemental. La rénovation du parking de Sainte-Croix n’a ainsi pas consisté à augmenter la capacité d’accueil en terme de places de stationnement, mais bien en la réalisation d’un parking végétalisé et engazonné, avec un système de dalles multi-drains qui permettront à l’eau de pluie de s’infiltrer.

D'ici une quinzaine de jours, le mail piétonnier au long de l'école maternelle des Oliviers complètera ce nouvel équipement public à haute teneur environnementale

Une entrée de ville
totalement remodelée

D’ici une quinzaine de jours, le tout nouveau parking sera totalement terminé, proposant par ailleurs au long des écoles maternelles un mail piéton bordé d’arbres permettant de relier l’entrée des établissements scolaires à la rue des Marsouins.

Cette réalisation environnementale – d’un montant total de 526.000 €, financé par la Ville de Fréjus, avec notamment une subvention de quelque 120.000 € accordée par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse – s’inscrit dans un vaste projet de refonte du quartier, bien évidemment en liaison avec la réalisation du tout nouveau Pôle enfance – à terme, une nouvelle voie d’accès au Pôle enfance à hauteur de la rue Sakharov, sera créée sous la forme d’une large allée débouchant sur l’avenue du XVe Corps.

 

À cet endroit sera mis en place un plateau surélevé avec une vitesse induite limitée à 30 km/h comme c’est la règle aux abords de chaque établissement accueillant un public scolaire.

Également dans le cadre de ce projet, l’on ne manquera pas d’évoquer à l’opposé, sur feu l’ancien stade Pourcin, la future coulée verte amenée, à terme, à faire la liaison avec la plateforme romaine.

Au final, c’est donc toute une entrée de ville qui va s’offrir un nouveau cachet dans les mois à venir.

Classé dans
Info en bref