Écoles, crèches, Ehpad, portage à domicile : les derniers repas de 2019 (décembre) sont en ligne…

29 novembre 2019

Dernier mois de l’année civile et on sait comment ça finira, avec des repas de fêtes ! Alors, nul doute que ces fameux repas dits de Noël pour les cantines scolaires seront attendus avec impatience par les élèves des différentes écoles de la ville.

Et ce menu de Noël, servi le jeudi 19 décembre, s’annonce particulièrement alléchant, conclu par la traditionnelle mais toujours unanimement appréciée Bûche pâtissière de Noël fraîche au chocolat. Menu un peu plus allégé bien sûr pour les pitchouns dans les crèches, mais qui s’annonce tout aussi savoureux et sera peut-être l’occasion, pour les bambins, de découvrir de nouveaux goûts et nouvelles saveurs !

L’obligation du menu végétarien

GARIG, le prestataire partenaire de la ville de Fréjus en matière de restauration collective, propose par ailleurs beaucoup d’autres variantes sur ce mois de décembre, entre menus BIO et menus VÉGÉTARIENS, sans oublier le traditionnel “gâteau maison“ du mois, aux pépites de chocolat et servi en dessert le vendredi 6 décembre.

Profitons-en pour mettre en exergue la grande nouveauté de cette fin d’année 2019, avec l’obligation de proposer désormais un menu végétarien/végétalien a minima une fois par semaine. Résultante, applicable depuis le 1er novembre dernier, d’un texte voté voté par l’Assemblée nationale en octobre 2018, dans le cadre de la nouvelle loi Agriculture – loi pour l’équilibre des relations commerciales en agriculture et pour une alimentation saine, sûre et durable.

Et bien entendu, pour nos cantines fréjusiennes, les repas BIO, confectionnés avec des ingrédients issus des productions locales, à tout le moins de fournisseurs “du coin“ et privilégiant ce type de culture et d’agriculture. « Notre » volonté, « tout le temps », explique Christian Lespart, de la société Garig et directeur de site “cuisine centrale “ à Fréjus, « est de chercher mais surtout trouver des producteurs, des fournisseurs originaux et ayant prouvé leur attachement, leur proximité à la nature ». C’est là « l’ADN de Garig, trouver une qualité de produits exceptionnelle, aller par monts et par vaux chercher des fournisseurs qui, à l’image de la société Garig, n’ont qu’un objectif, sans cesse améliorer la qualité des produits ».

Partenariat avec Poulehouse

Dans ce type d’idées, un nouveau partenariat devait d’ailleurs être officialisé avec la société Poulehouse, nouveau fournisseur de la coule d’œuf, qui sert à préparer omelettes et autres “gâteaux maison“.
Et c’est dans son concept de production qu’est tout l’intérêt de la démarche Poulehouse, novatrice et respectueuse de toute forme de vie. Poulehouse “récupère“ ainsi des poules menacées en raison de leur âge “avancé“, à la productivité en baisse et dès lors rapidement destinées, les place en liberté et en plein air dans des champs réservés, leur offrant une retraite paisible jusqu’à leur fin de vie. Les laissant pondre à leur guise avant de ramasser ces précieux œufs.

« La ville de Fréjus sera ainsi pionnière en la matière, première en France à utiliser cette coule d’œuf », ajoute encore Christian Lespart, alors que Poulehouse travaille déjà avec « la grande distribution ou des chefs réputés ». Une petite cérémonie d’intronisation et présentation était ainsi prévue le lundi 25 novembre… avant les évènements météorologiques du week-end précédent.

Pour plus d’infos, retrouvez la composition des menus de décembre 2019 sur notre page dédiée à la restauration scolaire.

Les menus de nos seniors

Enfin, Garig est également en charge de fournir les Ehpad et le portage des repas à domicile pour nos aînés aidés. Retrouvez la liste de tous ces menus sur notre page Social/Solidarité dédiée.


(*) Coule d’œuf. L’œuf entier liquide est issu d’un procédé de fabrication en trois étapes, afin d’en extraire ma coule d’œuf dans les meilleures conditions. L’œuf brut est stocké puis fractionné pour en récupérer la partie liquide, sans la coquille, ce qui permet d’éviter tout risque de contamination par exemple. Après cassage, la coule d’œuf peut être enrichie, avant de passer par une phase de pasteurisation pour éviter que des bactéries ne viennent altérer la qualité du produit, lequel sera ensuite livré aux industriels.

Classé dans
Info en bref