Roc d’Azur #37 : épreuve maintenue… à J-148

11 mai 2020

Le Roc d’Azur, grande fête du VTT et plus grand rassemblement mondial de vététistes, demeure la manifestation phare de l’évènementiel fréjusien.

Sur le plan sportif - en fin de saison, une fois toutes les autres compétitions terminées, le Roc est l’occasion de conclure l’année de manière festive -, en termes de retombées économiques pour Fréjus et la région, avec près de 20.000 participants et 120.000 visiteurs sur la semaine ! Il permet ainsi de prolonger la saison estivale, notamment en ce qui concerne les hébergements de plein air, hôtels, autres types de location saisonnière, restaurants et encore commerces de bouche.

À l’heure de ces lignes, rien ne semble s’opposer à ce que Fréjus accueille bel et bien la 37e édition du Roc d’Azur du 7 au 11 octobre. Pour autant, rien n’est acquis et il conviendra déjà de voir ce qui se passera une fois le déconfinement enclenché et comment se déroulera la saison estivale. « Pour m’instant, effectivement, on ne parle pas d’annulation, ni même de report », annonce Fred Salomone, directeur de course.

Fred Salomone, directeur de course du Roc d'Azur, ici avec une partie de l'équipe organisatrice, reste confiant sur la tenue du Roc 2020... pour l'instant

Impact conséquent
sur les inscriptions ?

Bien évidemment, rien n’est encore certain. Et à tous les points de vue. « Les parcours sont finalisés, c’est un fait acquis. Tout ce qui est communication est également en cours, idem pour ce qui est de la préparation des dossards. Il faut rattacher toutes les personnes intervenantes dans la boucle, c’est ce que nous faisons peu à peu à cette période de l’année. »

Y compris en ce qui concerne la sécurité, un aspect primordial dans l’organisation du Roc. « Le dossier doit être transmis en préfecture en juin, comme chaque année. Il reste encore à travailler sur le salon, les animations en fonction des règles sanitaires qui devront être mises en place et respectées. »

Jordan Sarrou, vainqueur du Roc 2019, ici avec Julien Absalon le patron de son team, aura-t-il un successeur cette année ? (© Photo D.R. page Facebook Team Absolute Absalon)

Côté inscriptions, et s’il est difficile d’avoir des informations encore fiables, il est assuré que le Coronavirus aura un impact sur le nombre de concurrents. Tout dépend encore de l’évolution de la situation après déconfinement, de la manière dont se passera également la reprise de l’activité voire encore la saison estivale.

La nouveauté ESTÉREL

Beaucoup d’interrogations auxquelles il est difficile de répondre à ce jour, à l’aube tout juste du terme de la période de confinement. En revanche, le directeur de course est à même d’évoquer les nouveautés qui marqueront cette 37e édition, la 24e en terre fréjusienne depuis son déménagement définitif depuis Ramatuelle (et une édition à Cogolin en 1996). « En premier lieu, la grande nouveauté sera la première incursion du Roc dans le massif de l’Estérel. »

Lors de cette édition 2020, le Roc d'Azur ne se contentera plus des Maures et des petites Maures mais s'aventurera également du côté des roches rouges de l'Estérel

Jusqu’alors effectivement, qui disait Roc d’Azur, entendait massif des Maures, des petites Maures. Si l’épreuve s’est un temps aventurée jusqu’à Sainte-Maxime (avec les courses de descente notamment), elle se déroulait jusqu’à ce jour exclusivement sur les territoires de Fréjus et Roquebrune.

Fréjus : ici c’est le Roc !

Mais ce qui devait arriver débouchera donc en cette année 2020 avec une incursion sur le massif de l’Estérel. « Cela faisait un moment que j’avais cela en tête, que je savais ce que je pouvais proposer dans l’Estérel, raconte Fred Salomone. Mais il y avait beaucoup d’obstacles franchir, de personnes et d’instances à convaincre et de qui obtenir la validation. En premier lieu l’Office national des forêts. L’ONF n’a jamais été contre notre vision des choses, il n’émet pas d’interdiction mais il demeure dans le contrôle, c’est logique. »

Roc draisienne, Rando Roc déguisée : ces courses font partie des incontournables de la grande semaine du Roc d'Azur !

Le Roc d’Azur n’en demeure pas moins fidèle à ses lieux d’accueil originels, Fréjus et le massif des Maures. « Le Roc est et restera une épreuve fréjusienne. Mais, pour continuer à attirer des concurrents, autant les fidèles que des nouveaux, il faut également proposer des nouveautés. Ce qui a d’ailleurs toujours été notre ligne de conduite et l’une des raisons qui font le succès du Roc. » Partir découvrir un nouveau massif, aussi proche géographiquement qu’il peut être éloigné dans ce qu’il propose avec, en premier lieu, cette fameuse roche rouge qui le caractérise…

Inscriptions en ligne
sur le site rocazur.com

Pas de course en revanche, mais trois randonnéesAVEC ou SANS assistance électrique sur trois distances (22 km, 28,7 km et 38,3 km) et un gravel (sur 46,8 km, 50,6 km ou 58,4 km) – toutes proposées le vendredi 9 octobre. Pas de notion de chrono mais de belles balades pour découvrir un nouvel aspect de Fréjus et ses proches alentours…

Si le ROC TROPHY a désormais atteint son rythme de croisière sur 5 jours et 5 étapes (225 km et 5410 m de dénivelé au total), si le RALLYE ROC X-COUNTRY (34,1 km dont 12,3 km chronométrés en quatre spéciales) est renouvelé pour la seconde année, le petit regret réside dans l’arrêt du Gravel Origins 83 qui, durant deux années, aura permis sur deux jours (avec une nuit en camping) et des dizaines de vététistes amateurs de liberté et d’évasion de découvrir l’arrière-pays varois, la beauté des gorges du Verdon et des villages pittoresques !

Alors, avec les beaux jours qui reviennent, la réouverture des massifs forestiers et l’envie de se dégourdir et faire tourner les jambes qui ne manque pas de nous gagner, tous, après 55 jours de confinement, pensez au Roc 2020 et prenez d’ores et déjà rendez-vous avec la 37e édition sur le site rocazur.com

 

Classé dans
Sport