Rugby - phase finale Fédérale 2 (16es de finale retour) : victorieux 25-17 de Saint-Jean-en-Royans, le Carf s’invite en 8es !

12 mai 2019

 

« C’est historique cette qualification, tu peux l’écrire ! » Et ce cri enthousiaste ne vient pas de n’importe qui, mais d’un ancien joueur du cru, aujourd’hui guide-conférencier de la ville de Fréjus. Et Philippe Cantarel, puisque c’est de lui dont il s’agit, n’était pas peu fier, à l’image du demi-millier de supporters, de cette performance (25-10) des hommes de Sébastien Prat – pour une fois sans son binôme Geoffroy Baretge, qui pouponnait sa petite Charline, née le 26 avril dernier – qui les emmène au tour suivant (25-10 après une défaite 14-19 à l’aller dans la Drôme).

Rémy Thimotée s'en va inscrire le deuxième essai carfiste, qui permet aux siens de faire un grand pas vers la qualification

Un renversement de situation après la défaite de cinq points concédée à l’aller dans la Drôme (14-19) qui entrouvre la porte des 8es de finale avant, pourquoi pas, de rêver à une potentielle accession en Fédérale 1. Mais il faudra pour cela passer ce cap des 8es de finale les deux dimanches à venir et se qualifier pour les quarts puisque seuls les huit dernières équipes de ce phases finales se verront remettre un billet pour l’étage supérieur.

La qualification carfiste
pendant plus d’une heure

Mais pour l’heure, les Jaunets en étaient à savourer cette belle victoire, construite avant le repos (20-10 à la mi-temps) et préservée d’arrache-pied en deuxième période grâce à une défense raphaëlo-fréjusienne particulièrement solide.

Les rugbymen intercommunaux ont eu l'heur de défendre becs et ongles après le repos pour défendre leur avantage au tableau d'affichage à l'issue des deux matches

Après 20’ de jeu seulement, le Carf avait déjà effacé son débours, menant 10-0 à la faveur d’un essai transformé et d’une pénalité de Mathieu Pla. Dès lors, jusqu’au terme des 80 minutes, le club est-varois resterait qualifié. Pla ajustait une nouvelle pénalité donnant 13 points d’avance à ses couleurs, avant même la demi-heure de jeu (27e).
Les Drômois appuyaient sur l’accélérateur et venaient enfin semer le doute dans les 22 m carfistes. Mais ils n’avaient guère le temps de savourer le fait d’avoir enfin débloquer leur compteur à la faveur d’un essai (13-7, 30e), que Rémy Thimotée transperçait la défense royannaise pour donner un peu d’éclat à l’écart à la pause (20-7, puis 20-10).

Fakatana Molitika (en haut) raffûte pour aller parachever l'excellent travail préalable de son coéquipier Jonathan Cardona (ci-dessus)
Molitika surgit à point !

Dos au mur, les partenaires de Terchi – dont la calvitie aura amusé les spectateurs varois, mais tout cela resta bon enfant, le Drômois en rigolant lui-même – abordaient la seconde période avec de nouvelles intentions. S’installant dans la zone de vérité adverse, ils ne parvinrent néanmoins jamais à forcer le verrou raphaëlo-fréjusien et les minutes passaient, favorables aux Carfistes.

Ces derniers ne firent ainsi réellement que deux incursions dans les 50 mètres royannais, mais la percée de Jonathan Cardona, stoppé mais non sans avoir transmis le cuir à Fakatana Molitika qui s’en allait inscrire l’essai du bonheur (25-10, 73e). Saint-Jean-en-Royans réussit enfin à passer le ballon dans l’en-but varois (77e), mais cet essai transformé ne changeait rien à la donne finale laissant 8 longueurs d’avance aux Carfistes (25-17), trois sur l’ensemble des deux matches. Suffisant pour aller voir ce qui se passe en 8es de finale !

Revivez en images la qualification des Jaunets du Carf face à Saint-Jean-en-Royans

Douze points pour Mathieu Pla, toujours essentiel dans la construction des succès carfistes, ci-dessous accompagnés aux vestiaires par leurs adversaires vaincus mais fair-play

Classé dans
Sport