Rugby (phase finale Fédérale 2) : le Carf affrontera Rumilly en 8es

14 mai 2019

Tombeur de Saint-Jean-en-Royans au stade des 16es de finale (14-19 dans la Drôme au match aller, 25-17 dimanche à Rossi), le Carf devra maintenant écarter l’équipe de Rumilly en 8es de finale pour espérer décrocher son billet pour la Fédérale 1.

Et ce ne sera pas une mince affaire car Rumilly n’est ni plus ni moins que la meilleure équipe de la poule 3 – avec qui croise la poule 4 de Fréjus sur cette phase finale – là où Saint-Jean-en-Royans avait pris la 3e place.

C’est dire si la tâche qui attend le quinze de l’agglomération est-varoise s’annonce ardue. Dans on groupe, Rumilly n’a en effet pas trop fait dans la dentelle, enlevant 17 des 22 matches à son programme, en inscrivant la bagatelle de 77 essais (20 de plus que les Carfistes).

La poule 4 domine la poule 3,
trois qualifiés à un !

Et si l’on regarde les cinq défaites enregistrées, elles l’ont été au maximum par… quatre points d’écart (14-18 à Bièvre Saint-Geoirs, 12-13 à Annonay, 24-25 à Tournon Tain, 14-16 à Saint-Jean-en-Royans, 14-16 à Saint-Priest). Il est à noter encore que les Rumilliens sont invaincus à domicile, même s’ils furent accrochés dans leur stade haut-savoyard par Annonay (16-18), leur dauphin au final, et qu’ils viennent d’éliminer les joueurs d’Agde en 16es, vainqueurs à l’aller 17-14 sur les bords de la Méditerranée, 22-13 au retour.

Le Rugby Club Savoie Rumilly est d’ailleurs le seul de cette poule 3 à avoir franchi la cap et à rester en course, puisque Châteaurenard n’a fait qu’une bouchée de Saint-Priest (26-16 puis28-7) et Gruissan a souffert mais est venu à bout d’Annonay (19-6 à l’aller à domicile, 3-12 au retour à l’extérieur).

Pour les partenaires de Mathieu Pla, il s’agira donc d’attaquer le 8e de finale aller dimanche prochain (19 mai) au stade Eugène-Rossi bille en tête pour espérer créer un écart suffisant avant le match retour (dimanche 26 mai) non loin du Lac du Bourget. La montée est à ce prix.

 

Classé dans
Sport