RUGBY (Préfédérale 2, J12) - 21-31 contre l'US La Seyne : le Carf bute contre plus (très) fort !

12 janvier 2020

Déçu Geoffrey Baretge, à l’issue de ce premier match retour, hier sur la pelouse d’Eugène-Rossi, concédé (21-31) au voisin et (très) grand favori pour (re)monter en Fédérale 1, l’US La Seyne !
Le coach carfiste se demandait si la tactique adoptée – « essayer de faire du jeu, ce qu’on n’a pas réussi à faire. On aurait peut-être davantage dû jouer au pied » – était finalement la bonne.

Geoffrey Baretge pouvait s'interroger après coup si la stratégie mise en place était la plus adéquate, face à un tel adversaire, il n'y avait pas grand chose à faire ce dimanche à Eugène-Rossi

S’il s’était effectivement avéré le bon, la physionomie du match aurait été toute autre. Mais, autant la stratégie peut-elle être bonne, encore faut-il avoir les « bons joueurs pour jouer de cette façon. Ce que nous n’avions pas cet après-midi. Après, les contretemps jouent contre nous, et les coups du sort s’enchaînent : Mathieu Pla qui se blesse, notre “leader-touche“ aussi ». Et puis…

Touché au mollet, le demi de mêlée Mathieu Pla devra quitter ses partenaires plus vite que prévu, en larmes

Le double coup de bambou
de la demi-heure

« Et puis, oui, on prend trois essais à zéro passe, le troisième alors que l’on était bien encore dans le coup, à -7 (14-21, 44e minute, à la faveur du premier essai de Fabien Chatin, Ndlr)… »
D’autant que la leçon avait déjà été donnée avant le repos par les Seynois. Deux essais coup sur coup, juste après la demi-heure de jeu (33e par Samir Doukbi, 35e par Jeoffrey Pouilles) : deux interceptions sur des passes mal assurées et l’adversaire qui fil tout droit dans l’en-but pour aggraver la marque. Deux essais inscrits en infériorité numérique qui plus est (carton jaune pour Braille) : sur le coup, La Seyne prenait sa “revanche“ sur la match aller où les Carfistes, à 14, avaient scoré 13 unités en dix minutes !

Interception de Jeoffrey Pouilles qui file marquer le 2e essai seynois, appuyé par Saulekaleka, à la limite de donner un torticolis au dernier défenseur du Carf, Salim Barhoumi

Le physique seynois
fait la différence

Avant cette attaque fulgurante de l’USS – une pénalité de Magnaval à la 40’+2 amènera le score à 9-21 au repos –, le Carf avait plutôt bien tenu le coup face à un adversaire très, très (on peut même rajouter un 3e “très“) costaud physiquement parlant, « véritablement fait pour monter. Il n’y a pas de souci là-dessus, ils sont très forts ».

Mais, un peu faute d’être suffisamment armé pour produire ce jeu tant plébiscité par Geoffrey Baretge, le Carf allait souffrir toute cette seconde période pour, ne serait-ce que s’extirper de sa zone défensive et ses 22 mètres. Face à de véritables colosses comme Pouilles, le Fidjien Jona Saulekaleka (auteur du 3e essai seynois à la 69e), Braille, Arnold, etc., difficile en effet de sortir le ballon à la main et ne pas se retrouver en apnée devant sa zone d’en-but !

L'un des gros temps forts pour le Carf juste après le repos, qui conduira à la réduction du score à la faveur de l'essaie de Chatin, mais au final, le club de l'est-Var finira par céder sous les coups de boutoir des joueurs seynois

L’essai fréjuso-raphaëlois dans les arrêts de jeu – le deuxième personnel pour Chatin qui échappait de façon athlétique au dernier rempart seynois pour aplatir entre les poteaux – s’avérait « anecdotique, simplement là pour l’honneur » et ramener l’écart final à de plus justes proportions entre les adversaires d’un jour (21-31). Mais ce dimanche après-midi, jour de reprise, l’US La Seyne était plus forte. Tout comme en “réserve“ où le match a également tourné en faveur des Seynois (20-3).

Premier essai personnel de Fabien Chatin pour le Carf qui y croit encore à l'entame de cette seconde période

Sacré défi à Agde dimanche prochain

Et si les joueurs de l’ouest-Var renforcent leur position au classement et s’installent plus confortablement encore dans le fauteuil de leader, le Carf ne réalise pas une bonne affaire au classement, reculant d’un rang (9e), à portée de fusil néanmoins (3 points) de la 6e place, qui attribue le dernier sésame pour les play-off, objectif avoué des rugbymen intercommunaux !

Match difficile physiquement pour les Carfistes et Geoffrey Baretge obligé de jouer les kinés...

La semaine prochaine, un sacré défi se présente aux hommes du tandem Baregte-Prat avec le déplacement à Agde, avant la réception de Tricastin (le 26) pour conclure le premier mois de 2020.

Revivez en quelques images ce duel au sommet entre deux clubs varois 


• Le LOTO du Carf le 8 février. Beaucoup de manifestations du genre ont eu lieu avant les fêtes de fin d’année. D’autres attendant la nouvelle année pour se lancer. C’est le Carf qui organisera son traditionnel LOTO de mi-saison le samedi 8 février, à partir de 19h au Palais des congrès de Saint-Raphaël. Sept tours plus celui du SUPER LOT (qui offre un très joli voyage), avec un carton à 10 € ou six à 30 €.
Nombre de places limitées, réservation conseillée. Tél. 04 94 40 47 34

 

Classé dans
Sport