RUGBY (Préfédérale 2, J12) - Carf : rejouer la même scène devant La Seyne

09 janvier 2020

Presqu’un mois après leur dernière sortie en championnat, les rugbymen intercommunaux auront intérêt à bien avoir digéré les agapes de fin d’année. Car ce n’est certainement pas un cadeau d’accueillir, pour ce match de reprise, le premier en 2020, l’US Seynoise-Rugby, leader incontesté et favori logique du championnat.

Pour autant, à bien y regarder, les hommes du tandem Baretge - Prat ne sont pas si loin des joueurs de l’ouest-Var tel que l’atteste le classement.
L’US Seynoise est leader avec 39 points (7 succès et 4 défaites en 11 matches). Le Carf, lui, a quelque peu reculé dans le tableau après sa défaite à Millau (8e avec 27 pts), mais avec deux matches en retard et un bilan de 5 succès et 4 défaites, “identique“ à celui de La Seyne. À la nuance près que, « même si nous gagnons nos matches en retard, eux sont parvenus à engranger les bonus tant offensifs (3) que défensifs (4), ce qui n’est pas notre cas (1 et 2) concède Geoffrey Baretge. Alors bien sûr, on n’est pas loin, mais rien ne sera facile pour autant ».

Depuis la reprise il y a dix jours, Geoffrey Baretge, Sébastien Prat et la Carf sont entièrement tournés vers ce duel au sommet qui pourrait leur permettre, en cas de succès de gagner quelques rangs au classement
Le Carf s’impose à La Seyne

D’autant qu’il est un élément dont il faut tenir compte : le Carf avait dominé les Seynois sur leur pelouse (24-22) en ouverture de championnat. Pas un mince exploit quand on constate que l’US Seynoise, peut-être un peu surprise dans ce qui était alors la journée inaugurale – il n’empêche, ce qui est pris n’est plus à prendre –, ne domine pas aussi outrageusement cette poule on ne peut plus disputée et tel qu’on aurait pu le penser en entame de saison.

Les Seynois ont ainsi baissé pavillon à trois autres reprises (à Tricastin, à Prades et la dernière à Berre-l’Étang avant la trêve). « Ils n’en sont pas moins largement devant, constate tout de même le coach carfiste. Ils ont l’ambition de monter et présentent l’effectif pour cela. »

Outsiders mais pas battus d’avance

Les Seynois auront donc le souvenir de cette entame manquée devant leur public et n’auront pas besoin d’aller bien loin pour trouver la motivation au moment d’entrer sur la pelouse du stade Eugène-Rossi. La première idée sera ainsi de prendre leur revanche par rapport au match aller et de conserver ce fauteuil de leader où ils se sont installés dès la 3e journée !

Pour le Carf, il s’agira de monter le visage de Gruissan ou de l’ES Catalane, plutôt que celui contre Berre-l’Étang, leur seul revers à domicile pour l’instant cette année. « Nous serons des outsiders sur ce match, il nous faut l’aborder en étant humbles avant tout. Mais nous souhaitons offrir un beau match pour cette reprise et cette nouvelle année et, avec Seb (Sébastien Prat, co-entraîneur, Ndlr), nous avons bien travaillé depuis dix jours. Ce n’est pas pour autant que cela tombera du ciel, il faudra respecter le plan de jeu, nous montrer très précis, présents. »
Un sommet qui se jouera en tout cas sans Yanis Boukari, blessé, alors que « d’autres, qui se sont moins entraînés (vacances) », ils devront au préalable en passer par la “case réserve“.


RUBGY - Championnat PRÉFÉDRALE 2 (J12) ->
Club Athétic Fréjuso-raphaëlois Vs US Seynoise Rugby
Dimanche 12 janvier, 15h, stade Eugène-Rossi (Saint-Raphaël)
Match des réserves à 13h30

+ d’infos - Tél. 04 94 40 47 34


ÉCHOS D’EUGÈNE-ROSSI

• Le bilan de Geoffrey Baretge à mi-saison. « Je parlerais d'un sentiment plus ou moins mitigé. Avec un bon départ en termes de résultats, même si le contenu n’était pas satisfaisant. On manquait d’enthousiasme, de repères. Puis il y a eu cette désillusion devant Berre fin octobre. Nous menons rapidement deux essais à rien, puis nous perdons le fil pour nous incliner 16-22. Mais cette vraie claque nous a fait du bien.
Nous étions encore sur notre petit nuage de la saison écoulée et, là, nous en sommes retombés. Nous avons retrouvé ce qui fait notre ADN, l’envie de jouer, l’enthousiasme. Même si l’année – civile – se termine avec ce revers à Millau (35-40) au terme d’un match un peu fou. Au moins l’état d’esprit était là et nous allons chercher le bonus défensif en toute fin de match, nous n’avons pas lâché. »

• Le LOTO du Carf le 8 février. Beaucoup de manifestations du genre ont eu lieu avant les fêtes de fin d’année. D’autres attendant la nouvelle année pour se lancer. C’est le Carf qui organisera son traditionnel LOTO de mi-saison le samedi 8 février, à partir de 19h au Palais des congrès de Saint-Raphaël. Sept tours plus celui du SUPER LOT (qui offre un très joli voyage), avec un carton à 10 € ou six à 30 €.
Nombre de places limitées, réservation conseillée. Tél. 04 94 40 47 34

Classé dans
Sport