Saint-Raphaël - Saint-Tropez à la nage : l’exploit d’Océane Frappa !

09 mars 2021

Avec ce prénom, elle est bien évidemment faite pour nager. Avec ce nom de famille, elle est prête pour relever les défis les plus… dingues qui soient.

Océane Frappa, 21 ans, originaire de Roquebrune-sur-Argens, est championne de nage en eau libre, vice-championne du monde en 2019 sur 10 km au Cap d’Agde, 6e (de sa catégorie, 19e au scratch) la même année sur la finale du “Cancun Oceanman“ au Mexique.

À quelques minutes du départ et une fois lancée dans le grand bain de l'exploit (ci-dessous) !

Plongée dans l’élément liquide dès son plus jeune âge - « mes parents m’ont mis aux bébés nageurs… tout bébé » -, Océane, auxiliaire de vie dans le privé et « un métier qui me permet de d’adapter mes horaires et de concilier ma passion », aime surtout se lancer des défis.

Parce qu’elle cache une blessure secrète, « une tante, assassinée par son ex-petit copain, c’est pour elle que je me lance ces challenges, pour qu’elle puisse, à travers moi, à travers ce que j’ai fait, vivre ce qu’elle n’aura pas la chance de vivre ».

La première au barrage de Grangent…

Alors, Océane se jette à l’eau. Celle qui a découvert l’eau libre lors d’un voyage à la Réunion l’Île intense - mais qui n’en garde pas moins un œil sur la natation en bassin et les jeux Olympiques 2024 à Paris, où elle espère pouvoir s’aligner sur 200 m papillon - est ainsi la toute première à avoir traversé le barrage de Grangent dans (et sur) la Loire, quelques kilomètres au sud de Saint-Just-Saint-Rambert. C’était l’année passée et, jusqu’alors, seule la traversée… sur un câble d’acier tendu entre les deux rives du fleuve avait été réalisée (en 1965) par un funambule stéphanois.

Océane ici au large de Saint-Aygulf, dans un "passage difficile jusqu'à Sainte-Maxime", commentera-t-elle une fois l'exploit en poche !

Puis, ce vendredi 5 mars - dans un contexte un peu précipité « car dans la crainte d’un reconfinement qui aurait empêché la tentative », explique Laurent Grégoriou, manager du “team Frappa Dingue“ -, c’est un autre genre de record auquel s’est attaquée la sportive varoise : rallier Le Dramont à Saint-Tropez, soit 35 km à la nage en suivant le littoral, puis en traversant le golfe éponyme à partir de Sainte-Maxime.

La première entre Saint-Raphaël et Saint-Tropez !

Enfin, 35 kilomètres, c’était sur le papier. Car en réalité, c’est 41 kilomètres qu’aura nagé la jeune femme, soutenue par l’AMSLF natation. « En 9h45 - elle s’est mise à l’eau à 6h45 vendredi matin, et a atteint le rivage tropézien aux alentours de 16h30, Ndlr -, en simple maillot une pièce dans une eau à 13° - je n’aime pas nager en “combi“ - et en nageant pas moins de 15 kilomètres à contre-courant », ne manque-t-elle pas de préciser. Avec du saumon et du riz au petit déj’, préparé par la meilleure des colocataires, puis ravitaillée à base de barres de céréales et de bananes entre autres, toutes les 20 minutes environ…

La capitainerie de Saint-Tropez, la délivrance...

35 km du cap Gris Nez
à Folkestone

 « Je voulais faire une traversée ici, chez moi, dans le Var », avant de tenter son autre grand objectif de l’année, à l’horizon été 2021, la traversée de la Manche, entre France et Angleterre, entre le cap Gris Nez, sur la Côte d’Opale, et la station de Folkestone, ville côtière et portuaire du comté de Kent. Soit 35 kilomètres pour un défi dans une eau « moins froide que ne l’était la Méditerranée vendredi ».

Surveillante des plages
l’été prochain

« Océane, tu nous as tous épatés », soulignera du côté de la capitainerie tropézienne Richard Iskandar, lieutenant-colonel des pompiers du Var, qui ont accompagné et apporté un soutien sécuritaire au fil de la traversée et de l’exploit de la nageuse. Et le chef du groupement “Est“ de se réjouir d’ores et déjà du « recrutement d’Océane au sein de notre équipe de surveillants des plages pour l’été prochain », ajoutant, « elle est actuellement en formation ».

Un été chargé du coup pour la nageuse varoise. D’ici là, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts, et Océane, heureuse comme un poisson dans l’eau mais un peu “frappadingue“ quand même, aura nagé, nagé, nagé pour s’entraîner et être fin prête. À très bientôt…

Retrouvez ici l’exploit d’Océane Frappa en vidéo

Et un nouveau record mondial pour Océane avec cette traversée entre Saint-Raphaël et Saint-Tropez, en simple maillot de bain et dans un eau à 13° !

Classé dans
Sport