Tennis club Gallieni Pascal-Albuixech : l’AG reconduit Rodolphe David dans le baquet de président

29 juin 2019

Sans nul doute Pascal Albuixech eut-il été fier de l’évolution de ce club, de “son“ club qui voit désormais son nom accolé à l’appellation officielle fédérale, le Tennis club Gallieni Fréjus Pascal-Albuixech. Le directeur général du club aurait sans conteste apprécié les informations données vendredi soir lors de l’assemblée générale de l’entité des hauts de Gallieni, une AG qui vit une élection statutaire reconduire son ami Rodolphe David aux destinées du TCGF.

Rodolphe David cita d’ailleurs à plusieurs reprises de le nom d’“Albu“, subitement disparu en novembre 2017, qui n’aura eu le temps de voir la nouvelle salle couverte et ces deux courts en terre battue que propose à nouveau le club fréjusien.

Oh, tout n’est pas rose au TCGF, mais commençons d’abord par les bonnes nouvelles. Un nombre de licenciés (« 560 à la date du jour », confieront président et directeur sportif), Xavier Martinez ajoutant, « c’est une statistique identique, à une dizaine de licences près, au nombre enregistré l’année dernière… à la fin du mois d’août. Nous sommes donc particulièrement optimistes, car nous avons donc encore deux mois pour améliorer ce chiffre ».

Le maire David Rachline avait répondu à l'invitation du TCGF à venir assister à cette AG statutaire. Il en a profité pour féliciter l'ex-nouveau président, Rodolphe David.

Le tennis fréjusien se porte plutôt bien !

Et rapportant ce constat aux observations enregistrées en France et notamment « dans la région SUD (nouvelle appellation de la région Paca, il faudra s’y faire), où pratiquement tous les clubs enregistrent une stabilité voire des baisses des adhésions, c’est vraiment une donnée essentielle ».

D’autant que si ces licences démontrent une fréquentation en hausse des courts entre loisir, compétition ou au cœur d’un cours collectif, « l’École de tennis rassemble quelque 150 jeunes de 4 à 16 ans répartis en 7 créneaux horaires les mercredi et samedi. L’École de compétition – ou camp d’entraînement – compte, elle, une cinquantaine de joueurs (8-20 ans) qui disposent de 10 créneaux purement tennis et quatre autres consacrés à la préparation physique ». Dix-sept équipes ont ainsi été engagées en championnat chez ces jeunes, avec la palme à « Nicolas Lopez et Hugo Polverini pour leur titre départemental en 17 ans ! »

L’évolution du padel – en termes d’utilisation du court et du nombre de pratiquants – est elle aussi significative, surtout depuis son “déménagement“ du vieux court n°1 au pied de la terrasse du club-house. À tel point que de nouveaux courts sont en projet sur les courts vieillissants voisins n°8 et 9.

Le nouvel éclairage acté
et bientôt installé

Si plus personne n’ignore les soucis rencontrés sur les courts 7 (tout neuf) et 9 (plus ancien), pour l’heure fermés du fait des soucis des stabilité dus à la construction de la résidence voisine, le maire David Rachline, présent lors de cette AG, soulignera que « l’affaire, et notamment le contentieux qui existe avec le promoteur, suit son cours » – la Ville étant bien entendu particulièrement attentive puisqu’impliquée en qualité des propriétaires des terrains du TCGF –, il sera surtout venu apporter des réponses attendues aux “mauvaises“ nouvelles mises en exergue par le président.

Un nouvel éclairage, moins énergivore, plus performant, verra bientôt le jour pour remplacer celui, obsolète, actuellement en place

Concernant le nouvel éclairage, moins haut, moins énergivore surtout, plus en adéquation avec “l’air du temps“ dira-t-on, « les fonds ont été débloqués et les travaux auront lieu prochainement », certifiait le premier magistrat. Assurant par ailleurs « devoir étudier avec mes services, et concernant notamment le coût, la demande d’arrosage automatique » formulée par Rodolphe David, pour remplacer l’actuel système à base d’un simple tuyau d’arrosage, qui « ne permet pas un arrosage uniforme et provoque des “inondations“ ». Nonobstant encore des soucis de fuite enregistrés en début de saison.

Réaménagement du nouveau bureau

Enfin, l’ex-nouveau président plaidera coupable dans le réaménagement du bureau du club – une partie du vestiaire a été empruntée pour réaliser cette opération – expliquant le pourquoi du comment. « Nous devions faire face à de nombreux vols dans les anciens locaux (chéquiers, matériel, etc.). Mais ce réaménagement a été mal pensé, et il faudra revoir le concept. » Qui pourrait être facilité par « l’ajout de nouveaux locaux, potentiellement envisagé par la Ville, que je dois remercier ici pour tous les efforts qu’elle entreprend pour aider au développement du tennis ».

Annonçant un bénéfice de près de 5000 € sur l’exercice dernier – « nous fonctionnons sur l’année civile, le budget et les chiffres présentés sont donc ceux du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2018 » –, à 261 .400 € de recettes et 256.753 € de dépenses, Rodolphe David, précisant le montant de la subvention municipale (« 93.300 €, plus 33.810 € de MAD de notre secrétaire ») a assuré par ailleurs vouloir « continuer d’augmenter notre auto-financement et solliciter toujours moins la municipalité ».

Un constat pour le moins peu commun mais que n’auront pas manqué d’enregistrer David Rachline et les élus présents, Richard Sert (1er adjoint) et Fabrice Curti (adjoint aux sports).

Le nouveau comité directeur du TCGF, avec le maire, David Rachline


Le nouveau comité directeur. Sept candidats se sont présentés pour cinq places au comité directeur du club. N’ont pas élus Jean-Paul Lecutiez et Jean-Marc Tulot au contraire des “sortants“ Marie Marie-Christine Wuillemme, secrétaire sortante (131 voix), Rodolphe David (129) et Chantal Bonelli (117). Sauria Toutou (128) et Bernard Garcia (107) integrant ce comité directeur. Lequel a ensuite élu le nouveau bureau : Rodolphe David en qualité de president, Marie-Christine Wuillemme comme secrétaire et Bernard Garcia comme trésorier. Chantal Bonelli s’occupera de la commission sportive, Sauria Toutou de la commission partenariat (entre autres fonctions).
Rodolphe David a néanmoins fait appel « à toutes les bonnes intentions, bénévoles, pour venir renforcer ces commission et apporter idées et projets ». David Rachline, quant à lui, n’a pas manqué de « féliciter chaleureusement » l’ex-nouveau président, garantie d’une continuité des relations entre municipalité et TCGF. Ça aussi, de là où il est, “Albu“ a dû apprécier…

 

Classé dans
Sport