Tennis de table - championnats/équipes : la der’ avant les vacances peut-être… mais il faudra jouer pour gagner !

09 mai 2019

C’aurait pu presqu’être une journée de détente, que cette ultime journée de la phase 2 du championnat par équipes pour les pongistes fréjusiens. Mais quelques incertitudes demeurent encore et le désir de terminer sur une dernière victoire pourrait finalement s’avérer vital.

Voici deux journées, l’équipe (1) paraissait encore en lice pour s’immiscer dans la lutte à l’accession. À la faveur de jolies perfs réalisées notamment à Chilly-Morangis et Bourgoin-Jallieu, dans des conditions parfois difficiles. Mais ce n’était qu’un leurre et les Fréjusiens le savaient bien, eux qui devaient ensuite affronter deux des adversaires les plus solides et les plus coriaces de leur poule. Ainsi, Perpignan vînt-il s’imposer 8-3 à Jean-Vilain, avant que la réserve du Cavigal Nice n’enfonce le clou, nonobstant une bonne résistance d’Acloque et ses partenaires (6-8).

 Peut-être assistera-t-on également à un autre évènement ce samedi en ce qui concerne Yanaël Cartau, ici en discussion avec André de Rivoyre et Théophile Acloque...

Si bien qu’à l’amorce de cette ultime journée, Fréjus est quelque peu rentrée dans le rang, incluse dans un ventre mou qui comprend, à partir de la 3e place, l’AMSLF, Bourgoin-Jallieu, Montpellier (2) et Aix-les-Milles. Un embouteillage qui, selon les montées et descentes décernées par ailleurs en fonction des ligues et comités plus ou moins forts et donc plus ou moins représentés, oblige les Amsélistes à aller chercher le succès pour valider le maintien à 100%.

Sur le papier, les leaders des deux groupes apparaissent proches l’un de l’autre (Théophile Acloque est 417e au ranking national, alors que le Catalan Mathieu Roux pointe un peu plus loin, 468e), mais l’homogénéité varoise devrait payer pour le reste. L’AMSLF devrait donc finalement arracher un maintien sans frayeur, sentiment qui prédominait déjà à l’entame de cette 2nde phase, suite aux départs de Romain Sizun en équipe (1) et de Grégory Galy en réserve.

 Que ce soit en équipe (2) ou en équipe (3), Éric Durand répond toujours présent

L’équipe réserve retrouve l’ASL Argens !

L’équipe (2), pour sa part, avait laissé échapper tout rêve d’accession en N3 en concédant le nul (7-7) au TLT Nice. Le maintien assuré lors de la journée suivante grâce au succès 8-5 sur l’AS Avenir Notre-Dame Marseille, l’ASMLF (2) s’est ensuite inclinée contre l’un des deux co-leaders, l’équipe provençale de Venelles.
Et c’est face à l’autre co-leader, le voisin roquebrunois de l’ASL Argens TT que Gerberon et ses partenaires concluront cette campagne ce samedi à Fréjus. Un match “en famille“ face aux frères Gimenez, anciens Fréjusiens, et l’on se souvient du premier derby en octobre dernier… face à l’équipe (1) amséliste !

 C'est auréolé d'un second titre consécutif de vice-champion de France vétérans 3, acquis il y a quelques semaines à Gien dans le Loiret que Philippe Guillemart aidera ses coéquipiers amsélistes sur cette dernière journée

Car les joueurs de l’ASL Argens avaient commencé la saison en N3, avant de connaître l’infortune d’être relégués, comptant pourtant deux victoires et deux nuls contre trois revers. Un bilan qui aurait dû leur octroyer un maintien aisé mais qui, au gré des relégations régionales au(x) niveau(x) supérieur(s) les a ramenés en Pré-Nationale.

Aussi ce 7e tour vaudra-t-il son pesant d’or, la première place finale étant en jeu entre la formation de Roquebrune et celle de Venelles, qui n’aura pas davantage la tâche facile en déplacement à Nice TLT 06, dont l’avenir n’est pas assuré.
De plus, l’ASL Argens et Venelles ayant fait match nul (7-7) lors de leur confrontation directe, la différence pourrait se faire au ratio matches gagnés-matches perdus. Un “classement“ où Venelles possède un débours de trois défaites (47 victoires, 20 défaites contre 47 succès, 17 revers à l’ASL Argens).

Infime chance pour les équipes (3) et (4)

Enfin, que ce soit en Régionale 1 ou Pré-régionale, les équipes (3) et (4), montées dans ces divisions respectives au terme de la phase inaugurale en décembre, ont de grandes chances de faire le chemin inverse en fin de parcours. Sans les armes pour rivaliser sereinement, la sentence était connue d’avance. C’est du moins ce qui semblait irrémédiable jusqu’aux récents succès de la (3) 8-0 devant Monaco (2), de la (4) par forfait, 24-0. Ce qui relance des espoirs de maintien, même s’il faudrait des circonstances extrêmement favorables. Mais tant qu’il reste une chance…


“CHAMPIONNATS DE TENNIS DE TABLE PAR ÉQUIPES“ - Samedi 11 mai

-> Équipe (1), Nationale 3, poule D (J7) AMSLF (1) Vs Aix-les-Milles TT (1)
-> Équipe (2), Pré-Nationale, poule A (J7) AMSLF (2) Vs ASL Argens TT (1)
-> Équipe (3), Régionale 1, poule B (J7) AMSLF (3) Vs PPC Courthezon (1)
Tous ces matches se joueront samedi 11 mai à 17h, salle Jean-Vilain (entrée gratuite)

-> Équipe (4), Pré-Ragionale, poule B (J7) AMSLF (4) Vs Saint-Raphaël (2)
Dimanche 12 mai


Classé dans
Sport