Tennis de table : premiers échanges dans la nouvelle salle

07 octobre 2020

On – et eux, surtout ! – l’attendaient depuis longtemps. Les pongistes de la section amséliste ont étrenné ce mardi 6 octobre le nouvel équipement qui leur permettra sans conteste de développer un peu plus encore leur discipline.

C’était, quelque part, jour de rentrée pour les pongistes de l’Amslf ce premier mardi d’octobre. Les sociétaires de la section et adeptes de la petite balle blanche (ou orange) en plastique ont pu effectuer leurs premiers échanges dans la nouvelle salle du ping-pong fréjusien.

 

Six tables en configuration compétition

Si l’équipement n’est pas à 100 % dévolu aux pongistes – la salle est notamment utilisée en journée par les élèves de l’école Via Aurelia voisine –, ce sont pourtant bien eux qui en seront les utilisateurs récurrents. Ils y disposent à cet effet d’un vaste local propre à accueillir tout le matériel et notamment les tables, équipements les plus encombrants avec les séparations de jeu…

Rappelons que cette salle, d’une surface totale de 617 m2, peut accueillir jusqu’à 12 tables pour les entraînements, six tables en configuration compétition et notamment matches par équipes. « Si besoin, et selon les divisions, on peut même rajouter deux tables », concède Andréa de Rivoyre, l’entraîneur de la section amséliste.

Intégré au projet Pôle enfance et l’école Via Aurelia qui a ouvert ses portes à l’occasion de la dernière rentrée scolaire, ce nouvel équipement sportif, non encore baptisé, a pris place sur ce qui était auparavant l’ancien parking de la Halle des sports de Sainte-Croix, à l’arrière de celle-ci. Le projet coûté 2,01 M€ TTC.

 

Le fitness prend la place à Villeneuve

Dans le même temps, et après aménagement de l’ancienne salle dévolue au tennis de table du côté de Villeneuve – à l’étage au-dessus de la salle Roland-Surfaro (musculation, fitness, haltérophilie) –, la partie fitness de la section musculation est précisément appelée à s’approprier ce local, de manière à agrandir la partie “musculation“. Des travaux actuellement en cours et un “déménagement“ qui devrait être effectif sous peu.

En attendant, les pongistes, eux, et après des années d’attente, savourent leur nouveau plaisir et leur nouvelle salle. D’autant que, rappelons-le, l’AMSLF tennis de table a “absorbé“ l’ASL Argens TT, le club de Roquebrune et Puget pour permettre à l’ensemble des licenciés du “nouveau“ club de bénéficier de grandir et proposer une section encore plus forte !

Ah, et pour info, “ping“ correspond au bruit du choc de la balle sur la raquette, “pong“ au rebond de la balle sur la table. Élémentaire mon cher Watson ! Et le tennis de table est sport olympique depuis 1988. Lors de l’Olympiade suivante, à Barcelone en 1992, Jean-Philippe Gatien ramènera la seule médaille olympique tricolore – en argent – jamais conquise (encore jusqu’à aujourd’hui) du “ping“ hexagonal !

Classé dans
Sport