Vacances scolaires : la Ville accueille les enfants des personnels soignants

16 avril 2020

Depuis lundi 13 avril et le début des vacances scolaires de la zone B – et Fréjus par   conséquent –, et jusqu’au vendredi 24, les éducateurs et animateurs de la Ville de Fréjus ont pris le relais des professeurs des écoles pour assurer la garde des enfants de personnel(s) soignant(s) entre autres.

Alors que Paul démontre ses aptitudes sur un vélo, Inaya va ranger le sien pour aller souffler les bougies de son 4e anniversaire
Chaque jour des vacances,
de 8h à 17h, et gratuit

« Mis en place et assuré par les professeurs des écoles sur le temps scolaire pour les enfants des maternelles et élémentaires, un accueil spécifique dérogatoire est pris en charge par la Ville pour la période des vacances solaires de printemps, confirme Céline Rondeau, directrice de la Direction de l’Enfance et de l’Éducation (D.E.E.). Cet accueil est assuré par l’équipe des professionnels de l’animation de la D.E.E., avec le renfort des éducateurs sportifs diplômés de la Direction des Sports et de la Jeunesse (D.S.J.), par ailleurs tous sensibilisés aux “gestes barrière“. »

Scoubidou ou dessin au tableau, chacun choisit son activité...

Cet accueil répond aux dispositions instaurées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus, et concerne les enfants de personnels soignants, personnels de secours (pompiers, gendarmerie, police, ou encore des personnels affectés aux services da la protection de l’enfance.
« Il est gratuit (juste le repas à apporter, Ndlr), et se déroule chaque jour du lundi au vendredi, de 8h à 17h, au sein du groupe scolaire Aurélien », maternelle et élémentaire. Un équipement « suffisamment grand, pour assurer l’accueil les enfants dans des conditions optimales de distanciation », complète Nelly Godard, responsable de la structure Aurélien ce jour-là.

Sur cette magnifique fresque, finalisée le matin même, le lapin n'a pas oublié son masque
Un sac pour chaque enfant
avec ses effets personnels

Pour la sécurité de tous, « un protocole d’accueil a été établi, déterminant les modalités d’accueil et les activités à privilégier, comme celles à proscrire. Dans ce cadre, les enfants sont accueillis par groupes de 5 au maximum, utilisent des locaux dissociés et ne se croisent à aucun moment », ajoute encore Céline Rondeau.

Par ailleurs, « chaque enfant est accueilli à son arrivée par un sac de bienvenue contenant jouets, crayons et feutres pour son usage personnel ». De même, « les petits de maternelle portent une étiquette avec leur prénom sur leur casque pour l’activité vélo ».

De petits groupes et de la place pour que chacun s'amuse avec ses effets personnels
No stress pour les enfants !

Mais « on constate en fait que les enfants s’habituent très vite, note Nelly Godard. Ils évoluent pour la plupart dans un milieu concerné par l’épidémie à travers leurs parents et ils ne posent pas de questions. Ils ont pris l’habitude des “gestes barrière“, comme le fait d’aller se laver les mains par exemple ». No stress pour les enfants, ce qui n’est pas le cas des parents bien souvent…

Pour autant, pas question de manquer un anniversaire non plus ! À l’exemple d’Inaya qui aura fêté ses 4 ans avec ses copains de l’Alsh. « Maman a amené des brownies et des chapeaux pour tout le monde », confiait-elle, impatiente de souffler ses bougies. Pas question bien sûr d’amener « des gâteaux faits maison, mais là, ce sont des paquets donc, on pourra fêter l’anniversaire d’Inaya », conclut Nelly Godard.

Enfants et animateurs/éducateurs
contents d’être là

Ce jeudi 16 avril, cet accueil spécifique a réuni une vingtaine d’enfants, entre maternelle (4) et élémentaire, « le maximum que l’on ait eu jusqu’à maintenant. Pour autant, il faut faire tellement attention à tellement de choses que cela s’avère aussi fatigant qu’avec des groupes de 12 habituels… Mais peu importe, il faut être là pour ces enfants, et chaque animateur est content de retrouver ce contact et d’apporter sa pierre solidaire à l’effort de tous ».

« Ça fait du bien, oui, renchérit Ludo, éducateur sportif. Être dehors, avec les enfants, c’est super. Sincèrement, on a tous envie de travailler, d’être là, d’aider à notre mesure… », d’autant que l’inactivité commence à peser, les pompes s’en ressentent…

Un petit jeu de cache-cache, avant une séance plus physique pour “se dérouiller“ : même les éducateurs en ont besoin...
Même type d’accueil
à la crèche “Arc-en-Ciel“

Il est à noter par ailleurs qu’un accueil spécifique du même type est proposé pour les enfants de 0 à 3 ans au sein de la crèche municipale “Arc-en-Ciel“, entièrement assuré par les professionnelles de la Petite enfance de la ville de Fréjus.

Retrouvez les images d'un après-midi de jeux au centre Aurélien


+ d’infos. Les parents soignants réunissant les conditions pour bénéficier de ce dispositif peuvent en faire la demande par mail à l’adresse enfance.education@ville-frejus.fr

Classé dans
Actualité générale