Voirie : le boulevard Decuers retrouve sa 3e voie de circulation

15 avril 2020

Ce sont pas moins de 55 GBA (Glissières en béton armé), modules de 2,40 m de long et 60 cm de large, qui ont été posés ce mercredi matin, 15 avril, sur 130 m linéaires du boulevard Séverin-Decuers.

 

Souvenez-vous, le 1er décembre dernier, alors que la ville de Fréjus sortait de deux épisodes méditerranéens particulièrement intenses, une partie du rempart de la Butte Saint-Antoine, versant sur le boulevard Séverin-Decuers, s’était effondrée.
« Très exactement, c’est toute la terre, accumulée au-dessus du rempart qui, gonflée par les eaux de pluie, avaient entraîné l’effondrement d’une partie de ce rempart, rappelle Pierre Excoffon, directeur du service Archéologie et patrimoine en mairie de Fréjus. Nous savions cette portion fragile et sensible, et avant même la restauration du rempart, il faudra anticiper avec une phase de consolidation. »

55 Glissières en béton armé ont été posées ce mercredi matin, au long des quelque 130 m linéaires du rempart de la Butte Saint-Antoine, boulevard Séverin-Decuers

Des GBA à la place des barrières Vauban

Depuis cette date et cet effondrement en tout cas, la zone avait été sécurisée avec la mise en place de barrières Vauban, nécessitant néanmoins la neutralisation d’une voie de circulation.

« L’installation de ces GBA, en lieu et place des barrières Vauban donc, permet de rouvrir la voie neutralisée, expliquent Sylvain Alpozzo et Benoît Duveau, respectivement directeur des Interventions techniques et responsable du pôle voirie. Une signalétique provisoire va être ajoutée par le service Signalisation routière d’Éric Bianchi, puisqu’immanquablement les voies sont quelque peu réduites. » L’occasion également de rappeler que le trottoir côté rempart demeure bien entendu interdit à toute circulation piétonne !

Un chantier à 15.000 €,
et les GBA seront réutilisées

Ces travaux ont pu être réalisés grâce aux étais qui avaient été posés début décembre, immédiatement après l’effondrement, pour « sécuriser le mur de soutènement, et qui, surtout, ont prouvé leur efficacité. À partir de là, il était effectivement possible de rouvrir cette 3e voie, pour désengorger ce boulevard et éviter les ralentissements et embouteillages, a fortiori à l’approche de la saison estivale », termine Pierre Excoffon.

Sur ce chantier, la Ville de Fréjus a investi « 15.000 €, glissières et pose comprise », précise Sylvain Alpozzo. Ajoutant, « la Ville a préféré acheté ces GBA plutôt que les louer – ce qui serait revenu plus cher – de manière à les avoir à disposition, les peindre ensuite et les utiliser par exemple pour neutraliser certaines voies, à l’occasion de manifestations telles que marchés, foires, fête de la musique, marché nocturne, etc. »

Un peu plus de deux heures auront été nécessaires mercredi matin entre pose des GBA et mise en place de la signalisation routière provisoire, sur un chantier sécurisé par la police municipale

Travaux de restauration
du rempart à la fin 2020 ?

Ce dispositif restera de fait en place jusqu’aux travaux de restauration. « Lesquels pourraient commencer d’ici la fin de l’année, annonce Pierre Excoffon. Même si le principe de remise en état à l’identique a été validé par les services de l’État, qui subventionneront les travaux pour moitié, la crise que nous traversons actuellement ne nous permet pas d’être plus précis. »

L’important demeurant dans l’immédiat la réouverture de cette 3e voie de circulation sur Decuers, quand bien même il conviendra aux usagers de se montrer prudents et ne pas y circuler trop vite…

 

Classé dans
Actualité générale