Volley-ball : Fréjus muscle son jeu contre Martigues (3-0) et remporte le challenge Fabiani

03 octobre 2020

Vainqueur l’année passée au set décisif du même adversaire, Fréjus Var Volley a succédé à l’Amslf Volley – l’équipe est-varoise s’est donc succédée à elle-même – en dominant en trois manches sèches l’équipe de Martigues Volley ce samedi en fin d’après-midi (25-14, 25-18, 25-20). De bon augure pour ce qui était le dernier match de préparation avant la reprise officielle du championnat, ce sera samedi prochain à 20h au même endroit, dans la Halle des sports de Sainte-Croix, face au Plessis-Robinson.

Dany Maccaro et Théo Conré au contre face au Letton de Martigues, Reinis Pekmans

Ce challenge Alain Fabiani, pour la seconde année de rang réduite à un seul match, est donc resté dans l’escarcelle des joueurs de Loïc Geiler. Mais plus que cette victoire honorifique – où Fréjus a tout de même fait montre d’une maîtrise et d’une domination implacables tout au long des trois manches – ce sont les enseignements riches de nés cette rencontre qui serviront pour l’entraîneur azuréen, qui pense d’ailleurs lutter dans les mêmes eaux que les Martégaux cette saison en championnat.

Alexander Szot a prouvé que Loïc Geiler ne s'était pas trompé en allant le chercher et en le convaincant de rejoindre le Var

Szot est bien le pointu attendu !

De belles promesses étaient déjà nées la semaine passée lors du Tournoi de la Méditerranée… à Martigues, où le Fréjus Var Volley avait cumulé les matches nuls (1-1), deux fois contre Mende (poule + finale 3-4) et Martigues, cédant par ailleurs contre le GFC Ajaccio, équipe de Ligue A.

Le secret pour tenir tout un match de volley à la table de marque ??? Manger des bonbons Haribo...

Ce challenge Fabiani aura également été l’occasion pour les aficionados fréjusiens – ils sont toujours là et seront certainement encore plus nombreux la semaine prochaine pour l’ouverture du championnat – de découvrir le nouveau collectif fréjusien en fin de préparation et au plus près de la reprise officielle.

Avec les nouveaux visages, notamment celui du pointu Alexander Szot Marzewski, que Loïc Geiler présentait en milieu de semaine lors de la soirée partenaires, comme « un mec très fort, très pro » et il convient d’avouer que l’on n’a pas été déçus. Le nouveau pointu (et capitaine) du club fréjusien a montré l’étendue de son talent, et il s’impose d’ores et déjà comme l’homme fort du club varois.

Quentin Schouteten, le nouveau passeur, a lui aussi parfaitement trouvé sa place dans le six fréjusien

Quentin Chassagnard
arbitre… puis joueur

Assurément, le cru 2020-2021 apparait un ton au-dessus de son homologue de l’année passée et promet beaucoup. D’autant que Loïc Geiler n’a pu une nouvelle fois s’appuyer sur son central brésilien, Pedro Reck, qu’il ne juge pour l’heure « pas prêt pour évoluer à ce niveau ». Et comme en plus, Lorry Florent s’est ressenti d’une petite gêne aux ischios en cours de troisième manche, c’est un Quentin Chassagnard, passé en quelques minutes d’un rôle d’arbitre à celui de joueur, qui suppléa au poste lors d’un 4e set ajouté au programme pour les deux équipes, histoire d’être fin prêts pour la semaine prochaine.

Lui aussi, Soané Falafala, semble avoir franchi un nouveau cap cet été

On a envie de vous dire que le Fréjus Var Volley l’est (prêt bien sûr) et lancera son championnat dans sept jours tout juste par la première victoire de son histoire !


“5e CHALLENGE ALAIN FABIANI“
Fréjus Var Volley bat Martigues Volley Ball 3-0 (25-14, 25-18, 25-20)

Quentin Schouteten en haut, Corentin Suc ci-dessus : le Fréjus Var Volley dispose de deux passeurs de haut vol Soané Falafala, l'ex-Nazairien, entame sa troisième saison dans le Var et le coach fréjusien lui a donné de nouvelles responsabilités en le nommant vice-capitaine derrière Alexander Szot Hugo Lecat, le libéro : l'ancien Avignonnais commence lui aussi sa troisième année à Fréjus

Classé dans
Sport