Volley-ball (J2 play-offs) : Fréjus retrouve Nancy et N’Gapeth ce mardi 2 mars à Sainte-Croix

01 mars 2021

Ils ont bien failli le refaire ! Vainqueurs il y a moins d’un mois à Saint-Jean d’Illac (3-1) - l’équipe aquitaine pointait en tête de la division au moment de ce match, mais virtuellement 3e, du fait de matches supplémentaires au compteur -, les volleyeurs fréjusiens ont manqué de peu de repartir de Gironde avec un nouveau succès en poche à l’occasion de la 1ère journée des play-offs samedi dernier.

Ménagé à Illac, Soané Falafala fera sa rentrée ce mardi soir devant Nancy

À Illac, deux sets
et puis s’effondre

Mais Alexander Szot et ses partenaires ne sont parvenus à faire fructifier leur excellent départ - une fois n’est pas coutume -, menant deux manches à rien grâce à deux money-time parfaitement gérés (15-16 puis 21-17, 24-23 et enfin 28-26 sous l’impulsion d’un Dani Maccaro omniprésent ; 25-23 avec Théo Conré et Szot à la relance).

« On a très bien joué les deux premiers sets, concède ainsi le coach Loïc Geiler, puis on s’est un peu étiolé physiquement dans les manches suivantes. Sans doute le contrecoup du Covid plus tout ce qu’on a dû faire pour rattraper notre retard. »

En l’absence d’une « longueur de banc qui nous permette de tenir », les joueurs de l’est-Var ont logiquement cédé dans les manches 3 et 4 (à 15 et 20), avant de s’accrocher mais de baisser pavillon 14-16 dans l’ultime set.

Voici un peu plus d'un mois, le réceptionneur/attaquant de Nancy, le Brésilien Hugo de Leon Guimaraes, avait fait très mal aux Fréjusiens. Et pas que sur le terrain...

Sans Soané Falafala - « il avait une petite gêne musculaire, on a préféré ne pas prendre de risque », mais qui sera bel et bien présent ce mardi soir -, les Fréjusiens n’en ont pas moins pris un point qui, peut-être, aura son importance au moment du décompte final. « On apprend, poursuit le patron fréjusien. Quoi qu’il arrive, on jouera notre carte à fond. »

Martin Demar en “arrêt maladie“, c'est un ancien de la grande époque de Fréjus Volley qui est arrivé aux manettes du Grand Nancy Volley-ball en la personne d'Éric N'Gapeth (photo © Facebook Grand Nancy)

N’Gapeth (père)
de retour à Sainte-Croix

À commencer dès ce mardi 2 mars (match à 20h, toujours et désespérément à huis clos) face au 2e de la phase régulière, le Grand Nancy Volley-ball qui n’a jamais fait mystère de ses intentions de briguer le strapontin pour l’élite. Le club lorrain a même changé d’entraîneur voici quelques semaines, démettant dans des conditions quelque peu ubuesques son coach tchèque Martin Demar pour installer sur le banc un certain Éric N’Gapeth.

 

Le Franco-camerounais effectuera donc un retour remarqué dans le Var ce mardi - une surprise était en cours de préparation ces derniers jours, dixit le président Alexandre Bonnard -, à la tête d’une formation nancéienne, qui « n’est plus la même que celle que nous avons jouée et faite douter il y a un peu plus d’un mois ».
Outre le chef de bande, le GNVB a également enregistré l’arrivée d’un nouveau joueur à la distribution du jeu. Cédric Da Silva s’est en effet ressenti d’une douleur musculaire après le match contre le Plessis-Robinson, qui s’est finalement révélée due à une déchirure musculaire. Et une saison vraisemblablement terminée pour l’ancien Briochin et Orangeois.

Arash Dosanjh, Australien, vient d'intégrer l'effectif nancéien. Il joue passeur et mesure... 2,05 m ! (photo © Facebook Grand Nancy)

Dosanjh, 2,05 m mais passeur !

Doté du 2e budget de la Ligue B, Nancy s’est donc offert les services d’un joker médical, en la personne de l’Australien Arash Dosanjh, de son vrai prénom Arshdeep. International aux plus de 100 capes, passé professionnel à 18 ans, le (toujours) jeune (24 ans) mais déjà très expérimenté néo-passeur lorrain a la particularité de dépasser le double-mètre, affichant 205 cm sous la toise (85 kg sur la balance), ce qui s’avère plutôt rare pour un joueur à ce poste.

Formé à l’équivalent du Centre de haut niveau australien (Australian Institute of Sport, 2011-2014), le natif de Manly, station balnéaire de Nouvelle-Galles du Sud à quelques kilomètres de Sydney, a déjà connu quatre championnats en dehors de son île natale, ceux de Finlande (Team Lakkapää, 2014-2017), de Suisse (Chênois Genève, 2017-2018), de Pologne (Warta Zawiercie, 2018-2020) et enfin du Qatar où il a débuté la présente saison au Qatar Sports Club de Doha.

Il prend toujours beaucoup de risques au service, certes, mais l'Espagnol Daniel Maccaro Tortajada est aussi actuellement l'un des grands atouts offensifs du Fréjus Var Volley

La pression sur Nancy

N’Gapeth et ses hommes auront tout à perdre dans l’antre des Fréjusiens. Ce que confirme Loïc Geiler : après « deux rencontres - Martigues à Sainte-Croix puis France Avenir 2024 à Montpellier, Ndlr - sur lesquelles j’aurais souhaité (et j’avais demandé) que les gars se comportent en “patrons“ », le coach est-varois enlève la pression des épaules de ses joueurs. « On va reprendre notre costume d’outsider, face à une équipe qui a, il est vrai, pas mal bougé ces dernières semaines avec un nouveau coach, un nouveau passeur. »

Un adversaire qui présente à coup sûr « de fortes individualités, mais peut également faire preuve d’un certain manque de liant collectif. À nous de savoir nous immiscer dans ces failles… »

Afin, pourquoi pas, de faire trembler l’assurance lorraine et plus si affinités…


VOLLEY-BALL - 2e journée Play-offs Ligue B masculine
Fréjus Var Volley vs Grand Nancy VB
Mardi 2 mars, 20h, salle Sainte-Croix - Match à huis clos


=> FRÉJUS VAR VOLLEY
N°3 –
Corentin Suc, 26 ans, passeur, 1,88 m
N°6 – Soane Falafala, 27 ans, réceptionneur/attaquant, 1,99 m
N°7 – Théo Conré, 23 ans, réceptionneur/attaquant, 1,92 m
N°8 – Baptiste Enfoux, 24 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°10 – Lorry Florent, 26 ans, central/attaquant, 1,89 m
N°12 – Alexander Szot Marczewski (Brésil), 32 ans, pointu, 1,97 m
N°13 – Daniel Maccaro Tortajada (Espagne), 27 ans, central, 1,98 m
N°15 – Quentin Schouteten, 25 ans, passeur, 1,90 m
N°16 – Hugo Lecat, 25 ans, libéro, 1,82 m
N°18 – Pedro Henrique Frances, 31 ans, central, 2,08 m
N°19 – Piélé Halagahu, 19 ans, réceptionneur/attaquant, 1,94 m
Entraîneur : Loïc Geiler

=> GRAND NANCY VB
N°1 – Cédric Da Silva, 24 ans, passeur, 1,90 m, forfait blessé
N°2 –
Sylvain Beneix, 25 ans, libéro, 1,83 m
N°3 –
Carlos Antony (France/Brésil), 32 ans, réceptionneur/attaquant, 1,94 m            
N°4 – Hugo de Leon Guimaraes (Brésil), 30 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°5 – Luka Marinikovic (Serbie), 20 ans, central, 2,01 m
N°6 – Brendan Gouessant, 29 ans, central, 1,91 m
N°7 – Fabian Plak (Pays-Bas), 23 ans, central, 1,98 m
N°8 – Horacio D’Almeida, 32 ans, central, 2,00 m
N°11 – Glenn Tuifia, 32 ans, réceptionneur/attaquant, 1,90 m
N°12 – Stefan Okosanovic (Serbie), 26 ans, pointu, 2,05 m
N°13 – Bassirou Touré, 22 ans, réceptionneur/attaquant, 1,82 m
N°15 – Arash Dosanjh (Australie), 24 ans, passeur, 2,05 m
N°17 – Lionel Coloras, 36 ans, pointu, 2,00 m
Entraîneur : Éric N’Gapeth.


Classé dans
Sport