Volley-ball (LBM - match en retard J15 ) : Fréjus veut (doit) enchaîner contre Martigues malgré Attié !

16 février 2021

En s’imposant de manière solide et convaincante - si l’on excepte le set inaugural - contre Mende samedi dernier (3-1), Fréjus est repassé devant son adversaire du soir au classement (6e <-> 7e). Avec la réception de Martigues (match en retard de la 15e journée), le club varois a la possibilité de définitivement assurer ce 6e strapontin, en reléguant le club lozérien - lui aussi sur le pont pour remettre son calendrier à jour, mais à Nancy en ce qui concerne le club de Constant Tchouassi – et de préparer une “finale 5-6“ avec Saint-Quentin à l’aube de la dernière journée de phase régulière samedi prochain (lire notre article sur les play-offs ICI).

Être présents dès le début du match, voilà sans doute la dernière consigne que livrera Loïc Geiler à ses joueurs avant d'entre dans le combat

Mais point question de tuer la peau de l’ours avant de l’avoir tué, d’autant que l’ours martégal ne viendra pas dans la cité romaine en tel un gladiateur déchu, mais comme un animal blessé, certes, tout en restant encore bel et bien debout !

Raphaël Attié - ici avec le libero sorti de sa retraite (sportive), Mickaël Delcamp - se réjouit de revenir en terre fréjusienne, mais n'entend pas pour autant faire de cadeaux à ses anciens coéquipiers (photo © Martima Infos)

Raph’ Attié, le retour…

À l’image d’un certain Raphaël Attié, le capitaine fréjusien ces deux dernières années, le “papa“ du groupe même, passé à l’ennemi à la dernière intersaison.

« Nous n’étions encore sûrs de rien quant à l’avenir du club au moment où se sont noués les contacts entre Martigues et Raph’, ne manque-t-on pas de rappeler du côté du staff dirigeant fréjusien. Aussi l’avions-nous laissé partir, d’autant que l’on sait que la formation martégale a les reins solides. Et la proposition financière faite à notre ancien capitaine n’était pas dans nos cordes. »

La rançon du succès en quelque sorte, après deux solides saisons réalisées par l’ancien joueur du Plessis-Robinson, qui s’en est donc allé l’été dernier entamer une nouvelle aventure dans le club de la Venise provençale.

L'attaquant Kevin François (en haut), le pointu Reinis Pekmans (ci-dessus), tous deux sont blessés et manqueront à l'appel contre Fréjus

Les anciens (Delcamp, Mitrovic)
au chevet de Martigues

D’autant que le Martigues Volley-ball n’a jamais cessé d’avoir de l’ambition. Mais ça, c’était avant. Et cette saison 2020-2021 demeurera à coup sûr comme l’un des moins abouties du club drivé par Christophe Charroux.

« Toute la saison a été compliquée, confirme Raphaël Attié. Il y a le contexte sanitaire déjà, avec des matches reportés, des salles vides de tous supporters. Mais bon, ça, c’est pour tout le monde pareil. »

Après, le club des Bouches-du-Rhône a certainement connu un lot de mésaventures comme rarement un club peut en accumuler… sur une seule saison.

En témoigne un effectif aujourd’hui amoindri par trois absences majeures, celles depuis le début de l’année du libéro titulaire et expérimenté Jérémy Slih (dos) - contraignant l’ancien (39 ans) Mickaël Delcamp à sortir de sa retraite, avec bonheur comme le montre son taux de réussite en récep’ (82%) qui a fait de lui le meilleur sur cette stat’ contre Nancy voici quelques jours -, et du pointu letton Reinis Pekmans (genou), et enfin celle de Kevin François (entorse) depuis la rencontre face aux Lorrains (début février).

Pedro Frances espère tenir l'affiche lors de cette dernière à domicile... avant les play-offs

Tout va de travers !

« Je n’ai jamais vu une telle cascade de blessures, avoue l’ex-Fréjusien. Moi-même j’ai connu deux petites alertes musculaires avant Noël - et le club martégal avait alors songé à se renforcer d’autant que Kevin François était lui aussi “out“ à ce moment-là , Ndlr - mais en fait, rien n’est allé comme il fallait. »

 

Il y a des saisons comme ça où dès les premiers matches - la rencontre inaugurale de la saison avait d’ailleurs été reportée pour les Martégaux face à France Avenir 2024 -, tout se goupille de travers. « Nous avons connu pas mal de soucis pour mettre le collectif en place », et les défaites se sont enchaînées (4 consécutives notamment depuis le 19 décembre).

Lutte Fréjus vs Saint-Quentin :
Martigues l’arbitre !

« Les blessures ne nous ont bien sûr pas aidés, confesse encore Raph’. On tourne à 8 - malgré le renfort des “anciens“, Delcamp, on l’a dit, mais aussi Mitrovic (38 ans) -, on a peu de rotations, les gars ne jouent pas à leur poste… », bref rien ne va !

Mais « on va essayer de finir le mieux possible pour attaquer les play-offs, une nouvelle phase où (presque) toutes les cartes sont rebattues. Il faudra alors tout lâcher ».

Trois matches mercredi soir pour la remise à jour du calendrier de Ligue B

Et l’on peut aussi faire confiance à Attié et ses partenaires pour ne pas lâcher non plus ce match à Fréjus. Dans l’absolu, Martigues peut effectivement gagner une place au classement (lire notre article sur les play-offs ICI) et, parallèlement, jouer un rôle d’arbitre dans la lutte entre Fréjus et Saint-Quentin (en visite à Julien-Olive, la salle martégale, samedi) pour la 5e place.
« Ah j’avoue que je n’ai pas regardé cela, concède le natif des Hauts-de-Seine. Mais si je suis content de revenir à Fréjus où j’ai passé deux superbes années, si j’aurai plaisir à revoir certaines personnes et même s’il n’y aura pas de public, tout cela ne m’empêchera pas, et ne nous empêchera pas, de tout donner ! »

Quentin Schouteten est remis de son entorse, et peut-être Loïc Geiler voudra-t-il lui faire reprendre du rythme avant les play-offs en même temps que faire reposer un peu Corentin Suc, quand bien même le passeur fréjusien semble inusable...


VOLLEY-BALL - 15e journée Ligue B masculine (match en retard)
Fréjus Var Volley vs Martigues Volley-Ball
Mercredi 17 février, 20h, salle Sainte-Croix
Match à huis clos


=> FRÉJUS VAR VOLLEY
N°3 – Corentin Suc, 26 ans, passeur, 1,88 m
N°6 – Soane Falafala, 28 ans, réceptionneur/attaquant, 1,99 m
N°7 – Théo Conré, 23 ans, réceptionneur/attaquant, 1,92 m
N°8 – Baptiste Enfoux, 24 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°10 – Lorry Florent, 26 ans, central/attaquant, 1,89 m
N°12 – Alexander Szot Marczewski (Brésil), 32 ans, pointu, 1,97 m
N°13 – Daniel Maccaro Tortajada (Espagne), 27 ans, central, 1,98 m
N°15 – Quentin Schouteten, 25 ans, passeur, 1,90 m, convalescent
N°16 – Hugo Lecat, 25 ans, libéro, 1,82 m
N°18 – Pedro Henrique Frances, 31 ans, central, 2,08 m
N°19 – Piélé Halagahu, 19 ans, réceptionneur/attaquant, 1,94 m
Entraîneur : Loïc Geiler

 

=> MARTIGUES VOLLEY-BALL
N°1 – Jérémy Slih, 33 ans, libéro, 1,83 m, blessé
N°2 – Gerson Gomes Soares Pereira (Portugal), 30 ans, central, 1,98 m
N°3 –
Chaker Megri, 18 ans, passeur, 1,89 m    
N°6 – Marko Milanovic (Bosnie-Herzégovine), 22 ans, réceptionneur/attaquant, 1,97 m
N°7 – Francisco Pombeiro (Portugal), 24 ans, passeur, 1,89 m
N°8 – Kevin François, 22 ans, réceptionneur/attaquant, 1,88 m, blessé
N°9 – Raphaël Attié, 31 ans, réceptionneur/attaquant, 2,01 m
N°11 – Sébastien Roatta, 24 ans, central, 2,02 m
N°13 – Reinis Pekmans (Lettonie), 27 ans, pointu, 2,03 m, blessé
N°14 – Mickaël Delcamp, 39 ans, libéro, 1,83 m
N°16 – Maxime Mourier, 23 ans, passeur, 1,93 m
N°17 – Alexsandar Mitrovic (Serbie), 38 ans, réceptionneur/attaquant, 1,97 m
N°20 – Julien Bourdon, 19 ans, central, 2,03 m
Entraîneur : Christophe Charroux.


Classé dans
Sport