Volley-ball - Ligue B J1 - Fréjus Var Volley ouvre face au Plessis : Jour J mais “gros“ saut dans l’inconnu !

09 octobre 2020

Enfin ! 218 jours après ! Un peu plus de six mois ! Ce samedi, le volley pro retrouve droit de cité dans la ville romaine. Le 6 mars, Fréjus s’inclinait à Sainte-Croix devant Nancy (1-3)… sans savoir que ce serait là le dernier match de sa saison.

Ce 10 octobre, la nouvelle entité – l’Amslf volley n’est plus, bonjour le Fréjus Var Volley – disputera le premier match de la nouvelle campagne 2020-2021, sans savoir si celle-ci ira au bout…

En attendant la dernière recrue, Pedro Henrique Frances, le nouveau pointu Alexander Szot Marxzewski devrait être le seul Brésilien à fouler le parquet ce samedi

Mais qu’importe, « quoi qu’il arrive, cette saison sera extraordinaire », répète à l’envi Loïc Geiler, l’entraîneur fréjusien. Surtout, « c’est une joie et un plaisir immenses de pouvoir y retourner, de retrouver notre public, nos partenaires dans le contexte d’un match de championnat ! »

Le Plessis, la bête noire

Pas question pour autant de se mettre la pression côté fréjusien. « En début de saison comme cela, on n’a jamais beaucoup d’informations sur nos adversaires, pas encore eu l’occasion de voir beaucoup de vidéos. Et cette année pire encore que les autres, car il y a eu beaucoup de matches amicaux reportés ou annulés. Alors, nous nous focalisons avant tout sur nous, sur nos intentions, sur notre jeu à mettre en place, sur notre volonté de jouer. »

Nouvelle saison, la 8e, pour le coach Loïc Geiler, à la tête du volley pro fréjusien !

En cela, le coach fréjusien – et nous avec – s’est montré particulièrement satisfait de l’implication de ses troupes la semaine dernière lors du challenge Fabiani, remporté contre Martigues en trois manches sèches (à 14, 18 et 20). « Je ne sais pas à quel niveau de préparation se situait Martigues, de quelle manière ils ont pris ce match, ce n’est pas mon problème. Pour moi, l’important c’est le comportement des gars et il m’a plu sur ce match ».

Loïc Geiler s’enlève encore plus de pression au regard de la dure loi des statistiques, notamment celles qui émaillent les oppositions Fréjus vs Plessis (voir ci-dessous), « où nous ne leur avons pris qu’un set en quatre rencontres ». Maintenant, toute série est faite pour être stoppée, et Fréjus est enfin en ce sens parvenue à prendre la mesure de l’un de ses “pires ennemis d’avant“, on parle ici de l’équipe martégale justement. Alors…

Pedro Frances sur le banc
mais sans jouer

Alors, tout espoir reste permis. Même sans central. Plus exactement même sans son nouveau central brésilien (lire notre article) débarqué mercredi dans la cité est-varoise. Pedro Henrique Frances a succédé à Pedro Reck, jugé inapte physiquement et dont le contrat a été résilié à l’amiable, mais « pas question de brûler les étapes. Il a du retard dans sa préparation, et il n’est pas envisageable de risquer une quelconque blessure qui pourrait nous en priver de longues semaines voire pire. Et puis, Lorry (Florent, Ndlr) a démontré qu’il était toujours parfaitement présent sur son futur ancien poste ».

Quentin Schouteten, ici à la passe, et Corentin Suc vont se partager la mène du jeu fréjusien

S’il figurera bien sur la feuille de match – « il est qualifié auprès de la Ligue, il n’y a aucun souci. À ce sujet, je dois saluer le formidable boulot des dirigeants, très réactifs, qui se sont démenés et ont parfaitement géré une situation qui était assez inédite pour le club » –, il y a donc peu de chances de voir sur le parquet le géant (2,08 m) brésilien sur ce match inaugural.

Prolonger le plaisir
sur le terrain

L’autre Brésilien de l’équipe, le pointu Alexander Szot, sera bien là lui, nommé capitaine par son entraîneur. Tout comme le vice-capitaine, un Soané Falafala qui est apparu très impliqué, plus présent, plus régulier lors des matches de préparation. « Il n’a plus son “grand frère“ (Raphaël Attié, Ndlr) et il semble véritablement arriver à maturité. En tout cas, lui comme les autres, les jeunes y compris, on en attend beaucoup, on compte sur eux, on leur fait confiance, on veut les faire grandir et grandir avec eux. »

Soané Falafala semble avoir pris une autre dimension en ce début d'année. S'il confirme en ce sens, Fréjus pourra compter sur une force supplémentaire

Depuis le début de la préparation de la présente saison, Loïc Geiler a eu l’occasion de constater que son groupe vivait bien. Sur et en dehors du terrain. « Hors du terrain, c’est plus facile. Maintenant, j’espère que l’on réussira aussi à le démontrer en match. En prenant là aussi du plaisir… »

Come on boys, la balle est dans votre camp !


VOLLEY-BALL – 1ère journée Ligue B masculine
Fréjus Var Volley vs Plessis-Robinson VB
Samedi 10 octobre, 20h, salle Sainte-Croix

Entrée : 5 €

=> FRÉJUS VAR VOLLEY
N°3 – Corentin Suc, 25 ans, passeur, 1,88 m
N°6 – Soane Falafala, 27 ans, réceptionneur/attaquant, 1,99 m
N°7 – Théo Conré, 23 ans, réceptionneur/attaquant, 1,92 m
N°8 – Baptiste Enfoux, 24 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°10 – Lorry Florent, 26 ans, central/attaquant, 1,89 m
N°12 – Alexander Szot Marczewski (Brésil), 32 ans, pointu, 1,97 m
N°13 – Daniel Maccaro Tortajada (Espagne), 26 ans, central, 1,98 m
N°15 – Quentin Schouteten, 25 ans, passeur, 1,90 m
N°16 – Hugo Lecat, 25 ans, libéro, 1,82 m
N°18 – Pedro Henrique Frances, 31 ans, central, 2,08 m
N°19 – Piélé Halagahu, 19 ans, réceptionneur/attaquant, 1,94 m
Entraîneur : Loïc Geiler

 

=> PLESSIS-ROBINSON VB

N°2 – Rudy Verhoeff (Canada), 31 ans, pointu, 1,98 m
N°3 – Thomas Nevot, 25 ans, passeur, 1,94 m
N°4 –
Esteban Leray, 21 ans, réceptionneur/attaquant, 1,89 m
N°5 – Arthur Delbeke, 21 ans, passeur, 1,79 m
N°6 – Julian Debes, 18 ans, libero, 1,85 m
N°7 – Noahharii Paofai, 25 ans, central, 2,00 m
N°9 – Niko Suihkonen (Finalnde), 21 ans, réceptionneur/attaquant, 1,90 m
N°10 – Julien Lamy, 35 ans, central, 1,98 m
N°13 – Paul Nicole, 20 ans, réceptionneur/attaquant, 1,94 m
N°14 – Edson Felicissimo (Brésil), 36 ans, réceptionneur/attaquant, 1,96 m
N°15 – Arsène Ponsin, 19 ans, réceptionneur/attaquant, 1,87 m
N°20 – Benjamin Daca (Serbie), 26 ans, central, 2,03 m
Entraîneur : Cédric Logeais ; Adjoint : Laurent Griller.



ÉCHOS DES PARQUETS

• Port du masque obligatoire, en tribune “en haut“. Tout le monde connaît maintenant les règles sanitaires. Le port du masque est donc obligatoire et les spectateurs sont dorénavant dans la grande tribune “en haut“ de la salle Sainte-Croix, plus personne hors les joueurs et les officiels n’étant désormais admis sur le parquet.
Toujours par respect des consignes sanitaires, il n’y aura pas de buvette sur place. « Nous étudierons la situation sur ce premier match et on verra par la suite », confie-t-on du côté des dirigeants fréjusiens.

• Tous les matches de cette 1ère journée. Trois matches sont au programme de cette 1ère journée : outre Fréjus vs Plessis, Saint-Jean d’Illac, qui a connu de gros soucis d’organisation d’entraînement avec un gymnase fermé, accueille Saint-Quentin, et Mende reçoit nancy. Saint-Nazaire est exempt et le match France Avenir 2024 vs Martigues est reporté… au 30 juin 2021. À noter le cadeau de la Ligue nationale qui propose gratuitement la retransmission des trois matches du jour sur le site lnvtv.com

 

Classé dans
Sport