Volley-ball (Ligue B - J10) : face à France Avenir 2024, la mission rédemption commence pour l’AMSLF

17 janvier 2020

« 2019 et la première partie de saison sont derrière nous maintenant. À nous de faire le nécessaire pour repartir avec un nouvel état d’esprit. À la limite, peu importe le résultat, je veux qu’on mette la forme, qu’on montre la manière. C’est la mission rédemption qui commence », dixit Loïc Geiler, l’entraîneur des volleyeurs amsélistes, qui accueillent ce samedi France Avenir 2024.

Loïc Geiler veut des guerriers sur le terrain en cette deuxième partie de saison 

2020, l’esprit guerrier

Un mois après leur dernière sortie en compétition officielle – la 9e journée s’est jouée le 13 décembre et l’Amslf s’était inclinée du côté de Saint-Quentin –, l’équipe fréjusienne attaque donc 2020 avec un esprit guerrier. « On a dressé le bilan de la phase aller, continue le coach est-varois. Maintenant, je veux des combattants sur le terrain, de l’engagement, pas de renoncement. »
Là aura résidé une partie des problèmes fréjusiens en cette première partie de saison selon Loïc Geiler. « Aujourd’hui, il faut passer à autre chose. Il n’est plus question de baisser les bras au premier problème. »

Jordan McConkey blessé et absent un mois environ, Lorry Florent devrait retrouver son ancien poste de central et du temps de jeu 

Après Saint-Quentin, Raphaël Attié et ses coéquipiers ont terminé 2019 par une « intense semaine de foncier. On a coupé deux semaines, non sans que chacun ait un programme à suivre. On a repris le 6 janvier, on a “attaqué“ fort, enchaîné un entraînement commun avec Nice (Ligue A), puis disputé un match contre ces mêmes Niçois ». Perdu 1-3 mais « sur le fond, c’était intéressant ».
Seul bémol, la blessure (déchirure mollet) du central canadien, Jordan McConkey, qui sera « absent un mois environ. Il suit un programme à part, et peut travailler le gainage et le haut du corps ».

Soané Falafala et les Amsélistes doivent ajouter trois points à leur compteur ce samedi devant les espoirs du centre national

Un mois d’absence pour McConkey

L’Amslf attaque donc 2020 particulièrement motivée. « Il n’y a pas d’objectif précis, même s’il nous faut accrocher les play-off. Mais surtout, et j’insiste là-dessus, il nous faut sortir de chaque match avec le sentiment du devoir accompli ! »

France Avenir 2024, le premier adversaire ce samedi 11, est le centre de haut niveau du volley national. Il s’appuie cette saison sur les générations 2000-2001-2002, et constitue l’équipe de France de ces catégories d’âge. Le groupe contient une vingtaine d’éléments même si, au fil des matches, certains ressortent et se font leur place, formant un collectif de plus en plus huilé, à même de faire souffrir parmi les plus grosses écuries de la division. À l’image de cette victoire – la première en neuf rencontres, acquise juste avant les fêtes – face aux Nazairiens (3-2).

Ne pas avoir de regrets…

« Le niveau de jeu – la Ligue B – ou encore les entraînements exigeants permettent à ces jeunes de bénéficier d’une formation complète, explique le coordonnateur du pôle et entraîneur, Marc Francastel. À eux de travailler dur pour atteindre les objectifs fixés. »

Raphaël Attié, en sa qualité de capitaine, aura lui aussi un rôle à jouer dans la rédemption attendue par le coach Loïc Geiler

« Même si on ne les connaît pas trop, ce n’est pas grave, concède de son côté Loïc Geiler. D’une part, on sait que, s’ils sont au Centre national, c’est qu’ils ont des qualités et, d’autre part, je ne veux pas qu’on joue en fonction de l’adversaire, je veux que l’on joue notre jeu, que l’on se focalise sur notre performance ! Un point c’est tout. » Et ça, c’est dit !


VOLLEY-BALL - Championnat LIGUE B MASCULINE (J10),
AMSL FRÉJUS VB Vs FRANCE AVENIR 2024,
Samedi 18 janvier, 20h, salle Sainte-Croix

Entrée : 5 € (avec une boisson offerte)
Buvette/snack sur place
Organisation : AMSL Fréjus Volley-Ball

=> AMSL FRÉJUS
N°1 – Josias Paino, 21 ans, central, 1,98 m
N°3 – Corentin Suc, 25 ans, passeur, 1,88 m
N°5 – Jordan McConkey (Canada), 25 ans, central, 2,03 m, blessé
N°6 – Soane Falafala, 26 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°7 – Jordan Corteggiani, 28 ans, pointu, 1,98 m
N°8 – Pierre Halagahu, 18 ans, réceptionneur/attaquant, 1,93 m
N°9 – Raphaël Attié, 30 ans, réceptionneur/attaquant, 2,01 m
N°10 – Lorry Florent, 25 ans, pointu, 1,89 m
N°12 – Jérémy Audric, 33 ans, passeur, 1,85 m
N°13 – Daniel Maccaro Tortajada (Espagne), 26 ans, central, 1,98 m
N°15 – Julien Bernard, 22 ans, réceptionneur/attaquant, 1,85 m
N°16 – Hugo Lecat, 24 ans, libéro, 1,82 m
Entraîneur : Loïc Geiler ; Adjoint : Julien Laporte

=> FRANCE AVENIR 24
N°2 – Kellian Motta Paes, 17 ans, passeur, 1,89 m
N°3 – Thomas Gill, 19 ans, passeur, 1,99 m
N°4 –
Tom Lavigne, 17 ans, pointu, 1,95 m
N°5 – Théo Durand, 19 ans, libero, 1,75 m
N°6 – Martin Djordjevic, 17 ans, réceptionneur/attaquant, 1,96 m
N°7 – Timo Beriot, 19 ans, réceptionneur/attaquant, 2,04 m
N°8 – Grégory Gempin, 18 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°9 – Maxime Laumon, 19 ans, réceptionneur/attaquant, 1,95 m
N°10 – William Louis-Marie, 18 ans, central, 2,02 m
N°11 – Simon Roehrig, 19 ans, central, 2,00 m
N°12 – Thibault Loubeyre, 19 ans, libero, 1,81 m
N°13 – Victor Socié, 17 ans, réceptionneur/attaquant, 1,89 m
N°14 – Boris Agelisas, 20 ans, central, 2,00 m
N°17 – Pablo Sangaré, 18 ans, central, 2,02 m
N°18 – Antoine Pothron, 17 ans, réceptionneur/attaquant, 1,97 m
N°19 – Ibrahim Lawani, 18 ans, réceptionneur/attaquant, 1,89 m
Entraîneur : Marc Francastel


Classé dans
Sport