Volley-ball (Ligue B - J12) : l’Amslf face à un gros chantier avec Saint- Nazaire

29 janvier 2020

C’est un rendez-vous de premier choix qui attend les volleyeurs fréjusiens ce vendredi 31 janvier, à 20h30, en match avancé de la 12e journée de phase régulière. L’adversaire du jour, le Saint-Nazaire Volley-ball, est l’une des grosses écuries de cette Ligue B, à la lutte avec les Nancéiens, Saint-Quentinois et Cambrésiens pour aller décrocher le précieux sésame qui les emmènerait au sein de l’élite hexagonale.

Loïc Geiler veut retrouver un groupe qui fasse preuve d'abnégation et d'envie. Pour ne rien regretter...

Pour autant, les joueurs de l’Atlantique ne sont pas non plus imprenables, en témoigne la victoire (3-2) de France Avenir 2024 à la mi-décembre, la seule acquise jusqu’ici par les jeunes espoirs du Centre national. Les Nazairiens se montrent d’ailleurs relativement friables loin de leurs bases, avec déjà quatre défaites comptabilisées. La dernière datant d’une semaine seulement du côté de Mende (0-3). « C’est un fait, convient Loïc Geiler, l’entraîneur fréjusien. Mais eux aussi ont une forme de pression, ils visent la montée. Cela dit, ils proposent toujours un effectif solide, et restent favoris de ce duel. »

Lorry Florent tient plutôt bien son rang sur ce poste de central, où il supplée son compère canadien, Jordan McConkey, toujours blessé
Le SNVB peu à l’aise loin de ses bases

Là réside peut-être la chance des hommes de Loïc Geiler. Lequel s’attache davantage à voir ses troupes retrouver de l’envie, et surtout, ne plus quitter le parquet avec « de la frustration. Peut-être chacun se met-il trop de pression, pour vouloir avant tout bien faire et donner le maximum… Peut-être s’est-on trop focalisés sur certains détails, peut-être les joueurs pensent-il à trop bien faire… »

Le coach amséliste, lui, entend revenir à des choses simples. Car là se trouvera peut-être le salut à ce mal qui ronge l’équipe fréjusienne depuis le début de saison. « Au Plessis, contre qui on n’avait jamais pris un point, j’avais axé mon plan de jeu sur l’insouciance. Mais autant on réalise un bon premier set jusqu’à l’entame du money-time (13-15, 15-17, 16-18…), autant ensuite il n’y a plus rien, plus personne. On se fait bouger mais on ne réagit pas, titulaires ou joueurs sortis du banc. »

Corentin Suc et Jérémy Audric : quand l'un est sur le parquet, l'autre est sur le banc. Mais Loïc Geiler sait utiliser ses deux passeurs à bon escient, en tenant compte des forces de l'un et de l'autre
Ne plus ressentir cette frustration

À ce jour, au moment d’aborder le dernier tiers du championnat, les partenaires du capitaine Raphaël Attié doivent « revenir à des choses simples, continue le coach, se focaliser sur le groupe et ne pas penser à sa performance personnelle ».
Un succès devant Saint-Nazaire leur permettrait de renforcer leur 8e place actuelle – la dernière qui soit qualificative pour les play-off, rappelons-le – et serait à coup sûr porteur d’un « regain de confiance. Tel qu’il est là, ce groupe a les moyens de viser plus haut. Mais il ressort trop souvent du parquet avec un gros sentiment de frustration ».

“Ne jamais rien lâcher“,
comme la devise de l’association LÉO

Alors, sur cette 12e journée, Loïc Geiler attend de ses joueurs « une réaction, le témoignage d’une envie de se donner à fond, de ne jamais rien lâcher »
Car cette rencontre, les joueurs est-varois ne la joueront pas seulement pour eux, mais également pour l’association LÉO (*), du nom de ce jeune Fréjusien atteint d’un cancer rare, qui a lutté contre la maladie jusqu’à être emporté en décembre 2017 à l’âge de 15 ans. Et la devise de l’association est précisément “Ne jamais rien lâcher“, car « Léo n’a jamais lâché, il s’est battu jusqu’au bout ».
« À nous de nous inspirer de ces valeurs », souligne justement Loïc Geiler. Le coach amséliste voir ses joueurs faire leur cette devise au fil des rencontres programmées d’ici au terme de la phase régulière. Un sacré chantier, que les Fréjusiens doivent entamer dès à présent.


VOLLEY-BALL - Championnat LIGUE B MASCULINE (J12),
AMSL FRÉJUS VB Vs SAINT-NAZAIRE VB,
Vendredi 31 janvier, 20h30, salle Sainte-Croix

Entrée : 5 € (avec une boisson offerte) - gratuit -16 ans et licenciés
Buvette/snack sur place

Tombola au profit de l’association LÉO : 2 € le ticket

Organisation : AMSL Fréjus Volley-Ball


=> AMSL FRÉJUS
N°1 – Josias Paino, 21 ans, central, 1,98 m
N°3 – Corentin Suc, 25 ans, passeur, 1,88 m
N°5 – Jordan McConkey (Canada), 25 ans, central, 2,03 m, blessé
N°6 – Soane Falafala, 26 ans, réceptionneur/attaquant, 1,98 m
N°7 – Jordan Corteggiani, 28 ans, pointu, 1,98 m
N°8 – Pierre Halagahu, 18 ans, réceptionneur/attaquant, 1,93 m
N°9 – Raphaël Attié, 30 ans, réceptionneur/attaquant, 2,01 m
N°10 – Lorry Florent, 25 ans, pointu, 1,89 m
N°12 – Jérémy Audric, 33 ans, passeur, 1,85 m
N°13 – Daniel Maccaro Tortajada (Espagne), 26 ans, central, 1,98 m
N°15 – Julien Bernard, 22 ans, réceptionneur/attaquant, 1,85 m
N°16 – Hugo Lecat, 24 ans, libEro, 1,82 m
Entraîneur : Loïc Geiler ; Adjoint : Julien Laporte

=> SAINT-NAZAIRE VOLLEY-BALL
N°2 – Arthur Piazetta, 22 ans, passeur, 1,92 m
N°3 – Thomas Nevot, 24 ans, passeur, 1,94 m
N°4 –
Toms Stevans, 26 ans, central, 1,98 m
N°5 – Malick Frédéric, 24 ans, réceptionneur/attaquant, 1,90 m
N°6 – Martin Djordjevic, 17 ans, réceptionneur/attaquant, 1,96 m
N°10 – Maxime Hervoir, 24 ans, réceptionneur/attaquant, 1,93 m
N°11 – Thibaut Thoral, 23 ans, réceptionneur/attaquant, 1,92 m
N°12 – Enzo Josserand, 23 ans, pointu, 2,04 m
N°13 – Loick Guyomar, 20 ans, réceptionneur/attaquant , 1,98 m
N°14 – Rodrigue Manuohalalo, 23 ans, central, 2,00 m
N°15 – Maycon Moreira (Brésil), 25 ans, central, 2,01 m
N°16 – Frédéric Barais, 30 ans, libero, 1,89 m
N°18 – Nikos Zoupani (Grèce), 30 ans, pointu, 2,02 m
Entraîneur : Gilles Gosselin



(*) ASSOCIATION LÉO

L’association LÉO sera partenaire de cette rencontre entre Fréjus et Saint-Nazaire. L’association sera notamment présente avec sa boutique de goodies avec, notamment en nouveauté, les sweats Léo. Recettes des entrées et de la tombola seront totalement reversées à l’association.
Et retrouvez ici le bel hommage consacré sur la page Facebook de l’Amslf volley à Delphine Chanoyan, maman de Léo et fondatrice de l’association.

Contact association LÉO. 236, avenue de l’Aqueduc romain - 83600 Fréjus
nejamaisrienlacher.leo@gmail.com - https://www.associationleo83.com/ - page FB

Classé dans
Sport