VTT-enduro - EWS :
3, 2, 1, GO… enfin, peut-être !

04 mai 2020

Normalement, à ce moment de l’année, la Coupe du monde des Enduro World Series (EWS) s’apprêterait à entamer la tournée européenne avec l’étape héraultaise d’Olargues (montagnes du Caroux dans le Minervois, 23 mai), avant d’enchaîner Italie (Val di Fassa, 4 juillet) et Slovénie (Petzen, 11 juillet), puis de franchir l’Atlantique pour deux courses sur le continent nord-américain (Burke dans le Vermont et Whistler, la Mecque du mountain bike au Canada).

Antoine Vidal et Cédric Ravanel, vainqueurs des EWS, le premier en U21, le second en catégorie Masters

Deux étapes, en Colombie puis au Chili, auraient par ailleurs déjà été courues et la saison 2020 (*) serait donc bien lancée pour nos deux champions du monde tricolores, et Fréjusiens (et Montaurousiens de résidence), Cédric Ravanel et Antoine Vidal.

Les deux coureurs du VTT Le club Fréjus auraient remis en jeu leurs couronnes mondiales, respectivement acquises en catégorie Masters pour Cédric Ravanel (41 ans) et U21 pour la pépite Antoine Vidal (19 ans).

Deux titres conquis sans vraiment qu’on les attende, davantage encore pour l’ancien spécialiste du cross-country (2002 : champion d’Europe et vice-champion du monde en relais par équipes avec Absalon, Demaret et Laurence Leboucher ; 2004 : “argenté“ mondial en individuel), qui ne devait pas nécessairement prendre part à la campagne 2019, mais qui s’y est brillamment incrusté pour remporter ces EWS.

Pas le temps de s'ennuyer en confinement pour Cécile Ravanel, entre préparation des entraînements des membres du Commençal Enduro Team, ou encore travail sur le profil des casques de la prochaine saison (photos D.R. © Pango Visual et Sven Martin)

Cécile Ravanel,
entraîneure en cheffe

Antoine Vidal, on en connaissait le talent, on pressentait les promesses du garçon, mais on ne se doutait pas forcément d’une telle explosion sur le circuit U21, avec six victoires en saison (sur huit étapes), qui l’auront mené au sommet de la catégorie. Jeune prodige du VTT, Antoine avait également l’an passé et comme son entraîneure, Cécile Ravanel, tâté de la descente.
Avec là encore un joli succès, sur les manches de Coupe du monde ou celle de Brassac (Coupe de France) où il décrochait la 4e place scratch Élite et, bien sûr, la victoire en jeunes.

Sur sa lancée, le jeune Nîmois (ses parents y habitent), né à Draguignan, s’imposait en qualif’ des championnats du monde juniors sur la mythique piste de Mont-Sainte-Anne, avant de se parer d’argent lors de la course !

Aujourd’hui, confinés comme tout un chacun, Cédric et Antoine ont toutefois la chance de pouvoir continuer à se maintenir en forme physique (voir la vidéo dans le RV sportif du jour) et à s’entraîner sur les “home trails“ de la résidence Ravanel autour de Montauroux. « C’est l’idéal ici, confesse Antoine, il y a une salle de musc, un pump track, de quoi parfaire la condition physique… même s’il manque les conditions et l’ambiance des courses. »

Au départ l'an dernier de la descente des championnats du monde juniors (dont il finira 2e), ou en prépa' muscu confinement ces dernières semaines chez les Ravanel à Montauroux, Antoine Vidal est toujours au top

Antoine Vidal toujours devant

Antoine Vidal, nous l’avions laissé en décembre sur un nouveau succès magistral à l’occasion du SRMA Australian Open Download, une descente U19 parmi les plus sélectives au monde dans cette catégorie d’âge. Depuis, « j’ai chuté lors de ma première course 2020, à Gassin, à l’occasion du Trophée de Provence. Résultat, un hématome au coude qui m’a fait manquer quelques stages. mais aujourd’hui, tout est ok ».
Et le jeune Vidal attend fermement le lancement (?) de la saison 2020, normalement prévu fin août en Suisse, à Zermatt. « L’ambition cette saison est de conserver le titre en U21, bien sûr, mais également de sortir sur quelques manches de descentes de Coupe du monde. »

Cédric Ravanel sur tous les fronts

Remonter sur la plus haute marche du podium dans sa catégorie Masters, tel est également le but de Cédric Ravanel. Mais, pour celui qui est également “general manager“ du Commençal Enduro Team - la structure professionnelle qui présentera six coureurs sur les EWS cette saison (Cédric Ravanel et Antoine Vidal, mais également Alex Rudeau, Alexis Icardo ou encore Laura Charles) -, il va s’agir d’une « année particulière, pour nous coureurs, pour Commençal, pour le club de l’Amslf encore (Cédric y est l’un des entraîneurs, avec sa femme Cécile, Ndlr). Si la saison démarre effectivement fin août, les courses vont ensuite s’enchaîner jusque fin novembre. Ils sont parvenus à replacer quasiment toutes les courses hors Val di Fassa et les étapes nord-américaines, c’est déjà bien (*) ».

Mais pas évident pour celui qui s’occupe également de la logistique (billets d’avion, hébergement…) pour le team Commençal. « C’est sûr que ce n’est pas évident. Le calendrier a déjà bougé deux-trois fois. » À tel point, rigole-t-il, que « même si les courses sud-américaines n’ont pas lieu, nous profiterons que les billets soient déjà réservés pour partir en vacances »

Préparation de la saison, en piste et en coulisses en sa qualité de “general manager“ du team Commençal, Cédric Ravanel n'a pas trop le temps de s'ennuyer...

Trois stages “at home“, à Montauroux

Pour l’heure, les entraînements et stages se déroulent essentiellement du côté… de Montauroux. « Nous avons la chance de disposer d’un excellent terrain de jeu ici, d’être en pleine nature, admet Cédric. Nous y avons du coup organisé trois stages d’avant-saison. »

Si cette saison n’aura pas le goût des dernières campagnes, Cédric Ravanel, encore en charge du sponsoring privé, sait que si « notre partenaire premier, Commençal, n’a pas forcément été trop impacté par la crise, ça s’est avéré plus compliqué pour d’autres plus petits partenaires, notamment les marques françaises comme l’équipementier Kenny, les pneumatiques Hutchinson… »

Alors plus que jamais, la meilleure chose qui puisse dorénavant arriver aux Ravanel, Vidal and Co, à tout le team Commençal, est de continuer à placer leurs noms au sommet d cela pyramide des EWS !

Lire également l’interview accordée début avril par Cédric et Cécile Ravanel au site velovert.com

À voir la dernière vidéo “Trial Time“ (© @pango_visual) du nouvel enrôlé au sein du Commençal Enduro Team, Alex Rudeau 


(*) LE CALENDRIER DES EWS 2020 (dernière version du 15 avril 2020)
- étape 1 - 29-30 août : Zermatt (Suisse),
- Trophée des Nations - 26-28 septembre : Finale Ligure (Italie),
- étape 2 - 3-4 octobre : montagnes du Caroux, Olargues (France),
- étape 3 - 17-18 octobre : Petzen/Jamnica (Slovénie),
- étape 4 - 6-7 novembre : Manizales (Colombie),
- étape 5 - 14-15 novembre : Farellones (Chili).

Annulées : Val di Fassa (Italie), Burke (USA), Whistler (Canada), Valberg (France -> remplacée par Olargues), Lo Barnechea (Chili -> remplacée par Farellones).

Classé dans
Sport