VTT X-country Coupe du Monde : Pauline Ferrand-Prévot à nouveau sur la plus haute marche d’un podium !

04 août 2019

La “Fréjusienne“ d’adoption, Pauline Ferrand-Prévot, est remontée pour la première fois depuis quatre longues années sur la plus haute marche d’un podium d’une manche de Coupe du Monde de VTT cross-country DAMS, format olympique. À un an des Jeux de Tokyo, mais surtout à trois semaines des championnats du monde (28 août -> 1er septembre, Mont Sainte-Anne, Canada).
C’était ce premier dimanche d’août sur les pentes italiennes de Val Di Sole. Et le tout, avec une minuscule seconde d’avance pour la championne de France devant la championne d’Europe en titre, la Suissesse Jolanda Neff.

Triple championne du monde
(route, cyclo-cross et VTT) la même saison !

Dorénavant engagée sous les couleurs du Team Canyon SRAM Racing, a longtemps semblé devoir arriver seule, comptant jusqu’à près de 1’15 d’avance sur sa future dauphine à l’entame du 4e des 5 tours au programme dans la station transalpine. Mais c’était sans compter, non sur une baisse de régime de la Tricolore, mais bel et bien d’un formidable retour en force et sur les talons de Ferrand-Prévot (en un tour seulement) de la vététiste helvétique.

La Française a alors formidablement joué de tactique, doublant Neff juste avant le sommet de la dernière montée pour aborder l‘ultime descente en tête et fermer toutes les portes à Jolanda Neff, pourtant la meilleure descendeuse du monde, et régler l’affaire au sprint !

Opérée d’une endofibrose iliaque

Pour la compagne de Julien Absalon – qui a de son côté créé sa propre structure Absolute Absalon avec, en vedette Jordan Sarrou – que l’on croise souvent tous les deux s’entraîner sur les routes fréjusiennes, en vélo de route ou en VTT, l’année 2019 semble véritablement celle du renouveau. Opérée en début d’année d’une endofibrose iliaque – réduction du calibre de l’artère qui handicapait sa jambe gauche depuis de longs mois –, la Rémoise d’origine semble avoir trouvé ce qui l’empêchait de donner sa pleine mesure depuis de longs mois et l’emmenait dans cette traversée du désert qui durait, durait, durait…

6e titre national début juillet !

Déjà, lors de l’épreuve des Gets il y a moins d’un mois, Pauline Ferrand-Prévot avait longtemps tenu place dans le quinté de tête, avant de céder légèrement mais de glaner un Top Five plein de promesses. Une semaine auparavant, elle avait ajouté une 6e couronne nationale à son palmarès.
Celle qui fut triple championne du monde, à cheval sur les années 2014-2015 (route en septembre 2014, puis cyclo-cross et VTT l’année suivante) avait remporté sa dernière course le 9 août 2015 à Windham.

Un bien beau sursaut d’orgueil, à la grande joie de Julien Absalon, qui permet d’entrevoir la fin de saison sous les meilleurs auspices pour la championne tricolore, à nouveau en route pour les plus beaux espoirs et les plus belles victoires…

Classé dans
Sport