Vœux aux Fréjusiens

13 janvier 2020

        Le Maire de Fréjus a présenté ses vœux aux habitants, le 10 janvier dernier, devant une salle comble au théâtre Le Forum.  Le groupe « 50 nuances de Groove » a assuré l’animation musicale en début de soirée. Alors que les dernières notes s’estompaient, le rideau commençait à baisser pour laisser place aux vœux de M. le Maire.

Sous les applaudissements du public debout pour l’accueillir, David Rachline, fait son entrée sur scène après la diffusion du film « Votre année 2019 à Fréjus » qui revient sur les instants forts de l’année écoulée.

Dans un premier temps, il a souhaité que chacun puisse envisager l’avenir avec confiance car le rôle d’un maire est de « contribuer, certes modestement, mais avec passion, au bonheur de ses concitoyens. »  Cela se traduit par une présence continue à leurs côtés, dans les bons comme dans les mauvais moments.

 

Les inondations qui ont lieu fin 2019 ont été l’occasion de le rappeler. C’est pourquoi, M. le Maire s’est tout particulièrement adressé à « ceux qui  ont souffert » lors de ces épisodes : « Nous les avons accompagnés, dans la mesure de nos possibilités, et nous continuerons à le faire, ils le savent. »  A cette occasion, David Rachline a tenu à saluer la mobilisation des forces de l’ordre et de sécurité, mais aussi des agents municipaux.

Malgré la période-électorale qui interdit aux maires sortants d’exposer leur bilan ou leurs projets, le premier magistrat a tenu dans un second temps à évoquer les « défis qui s’annoncent ». En premier lieu, il a rappelé qu’une ville devait toujours évoluer. Afin que Fréjus reste attractive, le cœur de ville et les commerces de proximité doivent demeurer vivants. Néanmoins, un des enjeux les plus importants est de préserver notre environnement : « L’environnement, c’est un ensemble d’actions concrètes, parfois microscopiques, au quotidien » a déclaré M. le Maire.

David Rachline s’est également félicité de la bonne coopération avec la CAVEM et avec Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël : « Au-delà de nos différences, nous avons cette même problématique et la volonté de trouver des solution communes et partagées. Car ce qui est bon pour Fréjus l’est aussi pour les villes alentour, et réciproquement. » Car il n’y a qu’un seul but : « que les habitants s’y sentent bien » insista-t-il.

 

Dans un autre registre, M. le Maire a salué les performances des sportifs fréjusiens qui participent au rayonnement de la ville et il a souligné la vitalité du tissu associatif et a remercié les « centaines de bénévoles qui consacrent leur énergie et leur temps aux autres ».

« J’aime Fréjus », c’est sur ces paroles que David Rachline a terminé son allocution sur une standing ovation du public.

Les Fréjusiens ont été invités à partager le cocktail de l’amitié à l’issue des vœux.

Classé dans
Actualité générale