LUNDI 21 DÉCEMBRE, 11h02 : c’est l’hiver !

Quand
Du vendredi 15 janvier 2021
Au dimanche 21 mars 2021
Fréjus

Ce lundi 21 décembre, à 11h02 très exactement, heure du solstice d’hiver (*), nous quitterons officiellement l’automne pour entrer dans l’hiver (**).

Et si cela n’est pas systématiquement le cas, l’année solaire durant 365,24219 jours (d’où les années bissextiles), et peut donc parfois engendrer un écart d’une journée, ce lundi 21 décembre correspondra bel et bien au jour le plus court de l’année... dans l’hémisphère nord.

À Fréjus, le soleil se lèvera à 8h03 pour retourner se coucher à 17h tout rond.

Et si le soleil se lèvera un peu plus tard sur un laps de temps de quelques jours encore, il se couchera peu à peu plus tard également. De fait, même si cela ne sera bien sûr pas encore perceptible, les jours commenceront bel et bien à rallonger dès ce 22 décembre.

Ce qui nous attend
cet hiver côté ciel

Côté climat s’annonce donc – sur les tablettes – la période la plus froide de l’année à Fréjus (8,7° en moyenne en décembre, 7,7° en janvier, 8,3° en février).
Deux tendances sont établies par les prévisionnistes de Météo France, toutes les quatre semaines ou, à plus long terme, sur une saison entière.

 

Y aura-t-il de la neige à Fréjus cet hiver ? Apparemment rien de tel n'est prévu...

Ainsi, le temps perturbé et doux qui règne actuellement sur notre région devrait se refroidir et laisser place à des températures davantage de saison et un temps sec pour les fêtes de fin d’année. Une offensive hivernale devrait succéder sur la semaine de la rentrée avant un redoux jusqu’aux alentours du 20 janvier.

Pour le reste de l’hiver, les prévisions saisonnières apparaissent assez fiables et font état d’un trimestre hivernal (janvier, février, mars) dans les normes, avec des températures légèrement supérieures aux moyennes (+ 0,5°) et des précipitations de saison.

Une certaine variabilité est en revanche annoncée avec des épisodes perturbés, plus froids (davantage sur février et mars) ou plus doux (janvier), “épiphénomènes“ qui, comme leur nom l’indique, ne constitueraient pas la caractéristique majoritaire de cet hiver 2021.

L’on ne devrait donc pas connaître de vagues de froid et attendre tout doucement le retour du printemps (le samedi 21 mars 2021).


(*) Solstice comme équinoxes sont des évènements astronomiques, relatifs à la position apparente du soleil vu de la terre. Au moment des solstices, la position du soleil atteint alors son extrême méridional (solstice d’été) ou septentrional (solstice d’hiver) en fonction du plan de l’équateur terrestre.
Aux équinoxes (de printemps et d’automne), les durées du jour et de la nuit sont sensiblement égales, tandis que les solstices correspondent à une durée de jour et de nuit maximale et de façon opposée entre les deux hémisphères.


(**) Même si l’hiver calendaire débute en ce lundi 21 décembre, l’hiver météorologique a officiellement commencé pour sa part le 1er décembre. On distingue en effet deux sortes d’hiver. En météorologie, le principe est de partir sur des mois pleins, l’hiver durant du 1er décembre au 28 (ou 29) février. La durée d’ensoleillement est certes la plus courte au moment du solstice d’hiver, mais en raison de l’inertie de l’atmosphère, ce n’est environ que trois à quatre semaines plus tard que la température moyenne est en général à son minimum, aux alentours de la mi-janvier. Ce qui détermine le pic de l’hiver et, par voie de conséquence, la notion d’hiver météorologique entre début décembre et fin février.

Il en est ainsi pour chaque saison.

A ne pas manquer