400 places gratuites dans le cœur historique (parkings Sainte-Croix, des Arènes, des Moulins et Pinelli)
1 600 places de voirie…

Stationnement sur voirie :

ce qui change en 2018

La Loi MAPTAM du 27/01/2014 (Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles) prévoit, depuis le 1er janvier 2018, la décentralisation et la dépénalisation du stationnement payant. Le stationnement payant sur voirie est devenue une question domaniale.

Désormais, l’usager devra s’acquitter d’une redevance d’utilisation du domaine public et, en cas de non paiement ou paiement insuffisant, du paiement d’un forfait post-stationnement dit « FPS ».


 Le forfait post-stationnement, comment ça marche

Cas n°1 :

Je paye => en entrant le numéro d’immatriculation de mon véhicule et je respecte la durée pour laquelle j’ai payé. Je n’oublie pas de placer le ticket bien en vue derrière le pare-brise.

Cas n°2 :

Je paye => mais je vais devoir rester plus longtemps que prévu. Je recharge mon temps de stationnement en allant payer à l’horodateur ou via l’application Whoosh(*).

Je ne paye pas => un agent de contrôle de la voirie laisse un avis de paiement du FPS moins la somme déjà acquittée.

* L’inscription est gratuite. Il suffit de créer votre compte client sur le site Internet Whoosh ou via l’application.

Cas n°3 :

Je ne paye pas mon stationnement => un agent de contrôle de la voirie laisse un avis de paiement du FPS de 35 € dans le centre-ville ou de 30 € en zone touristique.

Trois solutions pour régler mon FPS :

  • je paye à l’horodateur
  • je paye via l’application Whoosh
  • j’attends mon avis de paiement à domicile envoyé par l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions

 

Pour en savoir plus sur le forfait post-stationnement >>>

Pour tout recours, télécharger le formulaire suivant

Pièces à joindre

Notice d’information 


Des nouveaux horodateurs

Pour accompagner cette réforme du stationnement sur voirie, les 51 horodateurs de la Ville ont été modernisés.

Comment utiliser ces nouveaux horodateurs ?

La plaque d’immatriculation du véhicule doit être entrée dans la machine au moment du règlement.
Pour le paiement, deux possibilités :

  • L’utilisateur règle directement sur l’horodateur. Le ticket délivré doit être apposé derrière le pare-brise.
  • L’utilisateur paye via son smartphone ou internet. Le ticket dématérialisé sera consultable par l’agent de contrôle de la voirie via un terminal spécifique.

Quels sont les moyens de paiement acceptés ?

  • Espèces
  • Carte bancaire
  • Carte bancaire sans contact
  • Smartphone sans contact
  • Internet et mobile avec l’application Whoosh
Whoosh : la petite appli qui facilite la vie 

Pratique, efficace, innovante, Whoosh est une solution de paiement dématérialisé choisie par la Ville pour simplifier la vie des usagers dès lors qu’il s’agit de régler leur stationnement.
Déjà plébiscitée dans de nombreuses villes de France, Whoosh offre aux automobilistes un moyen de paiement rapide, sécurisé et surtout complémentaire aux solutions déjà disponibles sur un horodateur. Et en plus, cette application est gratuite.


Pratique et gratuit !

Profitez des arrêts minute du centre-ville

Après la mise en service des 16 arrêts minute de la rue Jean-Jaurès en février 2016, la rue Grisolle s’équipe de 16 nouveaux arrêts minute, toujours dans un souci de faciliter l’accès aux commerces du centre historique de Fréjus.

La mise en place est prévue début mai 2018.

Par ailleurs, près de 400 places gratuites sont proposées en centre-ville et aux abords du cœur historique :

  • parking Sainte-Croix : 79 places
  • parking Pinelli : 86 places
  • parking des Moulins : 30 places
  • parking des Arènes : 195 places